News

Epargne-pension: vaut-il mieux verser 960 ou 1230 € ?

11 avril 2018

11 avril 2018
La loi offre désormais deux possibilités : verser jusqu'à 960 € et bénéficier d'une réduction d'impôts de 30% ou verser jusqu'à 1 230 € et obtenir une réduction d'impôts de 25 %. On vous dit quelle formule choisir en fonction de votre profil.

La nouvelle loi sur l'épargne-pension vient d'entrer en vigueur. Jusqu'ici, chaque année, les contribuables ne pouvaient verser dans un fonds d’épargne-pension ou une assurance épargne-pension qu'un montant maximal indexé (960 € en 2018) permettant de bénéficier d'une réduction d’impôts de 30%. A côté de ce plafond de base, la nouvelle loi instaure un plafond majoré : 1 230 €, mais avec une réduction d'impôts de 25% seulement.

Dans le premier cas, l'avantage fiscal maximal s'établit à 288 €, dans le second cas à 307,50 €. Attention: si vous optez pour le plafond majoré, veillez à verser 1 230 € (donc le maximum autorisé). Sinon, vu la modification de la réduction d'impôts et la taxation finale de 8%, vous perdriez de l'argent par rapport à la formule de base.

Ne verser que 960 € et investir ailleurs

Le plafond majoré permet certes de bénéficier d'un avantage fiscal supplémentaire de 19,5 €. Mais vous devez verser 270 € de plus au titre de l'épargne-pension.

Nous recommandons donc, surtout si vous avez moins de 50 ans, de ne verser que le plafond de base (960 €) et de consacrer le reste à des placements défiscalisés. En rappelant que plus on est jeune et donc éloigné de la retraite, plus il convient d’opter pour des placements dans des fonds d’actions.

Le plafond de 1 230 € est par contre indiqué pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec les placements et ceux qui préfèrent ne pas prendre de risque. Ceux-là, nous leur conseillons d'investir 1 230 € dans une épargne-pension sous forme d'assurance vie de la branche 21. Ce plafond de 1 230 € est également recommandé pour ceux qui n'ont pas la discipline d'épargner par eux-mêmes en dehors de l’épargne-pension ou qui sont tentés de puiser un peu trop facilement dans leur épargne pour la retraite.

Peu de banques et d'assureurs déjà prêts

La nouvelle loi oblige les banques et assureurs à informer les clients sur la différence entre les deux régimes (plafond de base et plafond majoré). Et à obtenir l'accord explicite du client s'il décide d'opter pour le plafond majoré.

Inutile cependant de vous précipiter. Pour deux raisons. Primo, vu le retard pris dans la promulgation de la loi, il semble que nombre de banques et assureurs ne pourront pas proposer le régime du plafond majoré avant l'été. Secundo, les versements donnant droit à la réduction d'impôts pour épargne-pension peuvent être effectués jusqu'à la fin de l'année.

Combien épargner pour votre pension ?

Il est important de doser votre effort d'épargne pour la pension en fonction de vos possibilités actuelles et de vos besoins futurs. Pour ce faire, nous mettons à votre disposition le calculateur "Epargner pour votre pension".

Vers le calculateur Epargner pour votre pension