News

"Approved by Tomorrow": une réforme fiscale pourrait-elle atténuer la crise économique ?

28 juillet 2020
"Approved by Tomorrow": une réforme fiscale pourrait-elle atténuer la crise économique ?

La crise engendrée par le coronavirus a appauvri de nombreuses familles et obligé les entreprises à faire des économies, voire à licencier. Le gouvernement devrait-il réformer les taxes pour rétablir le pouvoir d'achat des consommateurs et donner de l'oxygène aux entreprises en difficulté ? C'est le quatrième débat de notre série « Approved by Tomorrow ».

De notre sondage mené auprès de la population, il ressort que 62 % des Belges ont perdu de l'argent suite à la crise du coronavirus. En moyenne, ils ont perdu 1 626 euros. Un quart d'entre eux a demandé un soutien financier comme, par exemple, un report de paiement des factures de gaz et d'électricité.

Cette perte de revenus réduira inévitablement la demande de produits et de services. Les secteurs de l'Horeca et du tourisme sont particulièrement frappés.

Une enquête menée par la Banque nationale et les organisations patronales en mai avait montré que les entreprises envisagent de licencier un cinquième de leurs chômeurs temporaires. Soit 180 000 travailleurs. Et 9 % des indépendants craignent de faire faillite, soit 70 000 personnes de plus qui risquent de perdre leur emploi. Le PIB belge devrait, lui, chuter de 7 % en 2020. À titre de comparaison, la crise bancaire de 2008 avait provoqué une baisse de 3 %.

Des mesures doivent être prises pour maintenir autant que possible la production et la consommation. Quel rôle les impôts peuvent-ils jouer dans ce domaine ? Lesquelles de ces propositions partagez-vous ?

  • Des cotisations patronales moins élevées pour les secteurs en difficulté
  • Un impôt sur le revenu des personnes physiques moins élevé pour les revenus les plus faibles
  • Une réduction ou suppression des avantages fiscaux
  • Des cotisations patronales plus élevées pour les secteurs non respectueux du climat
  • Un impôt sur le capital plus élevé
  • Une hausse de la TVA.

À quoi devrait ressembler le système fiscal de demain ? N'hésitez pas à en discuter avec nous.

JE DONNE MON AVIS

Notre série de débats « Approved by Tomorrow »

Le coronavirus a bouleversé nos vies. Nous nous déplaçons différemment, travaillons différemment et même mangeons différemment. Ces changements sont-ils temporaires ou de nouveaux modes de vie sont-ils en train d'émerger ? Quelles leçons devons-nous tirer de la crise ? Tout l'été, nous en débattons avec vous dans la rubrique « Approved by Tomorrow ».

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

48 Commentaires

trier par :
Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
02-08-2020

En ces temps de relance, une solution me paraît économiquement viable tout en étant respectueuse du climat, de la revalorisation du travail, éthique, source de stabilité pour les budgets qui se sont montrés comme essentiels durant la crise (comme celui des soins de santé) etc..., et c'est la micro-taxe.
Je suis heureux de constater que je ne suis pas le seul à le penser.
Le principe en est finalement extrêmement simple, et il suffirait juste de "5 minutes de courage politique" pour l'instaurer et complètement changer les choses, en aplanissant les inégalités.
Il y a un site qui explique très clairement de quoi il s'agit (et c'est finalement très simple à comprendre), c'est www.micro-tax.org

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
31-07-2020

En terme de fiscalité la seule voie viable, que nous défendons auprès du think tank harmonia micro taxe , est la www.micro-tax.org ... Visiter nous pour comprendre. Vos questions sont les bienvenues .

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
31-07-2020

Le système fiscal a déjà atteint ses limites :impossible d'augmenter la taxation sur les revenus ou la consommation et l'état est déjà endetté et en perte. La seule solution était de faire des économies mais avec le covid on a vu que ce n'était pas possible pour tout. Le refinancement de la santé et le manque à gagner avec la crise va coûter cher. Reste à trouver un nouveau moyen de financement. Et il existe ! La micro-taxe est déjà en voie de devenir loi en Suisse sous l'impulsion du professeur Chesney. Elle pourrait remplacer toute la fiscalité actuelle en la simplifiant et en stimulant l'économie et la création d'emplois. Allez voir harmonia micro taxe sur Facebook, le pendant belge de ce projet suisse. Il existe également un groupe français et espagnol.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
31-07-2020

Bonjour,
Il n'a pas fallu, le coronavirus, pour que l'écart entre les bas et les haut salaires se creusent .Que l'on augmente les bas et les moyens salaires, et je suis convaincu que l'on retrouvera de la croissance.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
31-07-2020

Et enfin, si tout cela ne suffit toujours pas à financer une relance eco-responsable et sauver la culture, pourquoi pas une taxe (très faible) sur les transactions financières. Comme elle serait très faible, elle n'aurait presque pas d'impact sur les transactions réelles, mais elle rapporterait des milliards via la spéculation et les algorithmes boursiers qui achètent et vendent sans arrêt à (presque) la vitesse de la lumière. Pour qu'elle soit pleinement efficace, il serait souhaitable de percevoir cette taxe spéculation au niveau mondial. Mais débuter au niveau européen serait deja un grand pas.
Bon WE ensoleillé à toutes et tous.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
31-07-2020

Et si une taxe carbone au prix coûtant ne suffit pas, l'´Europe peut toujours décider de taxer les entreprises différemment aussi, cad moins où elles produisent et davantage où elles vendent. Il ne s'agirait donc pas d'une taxe Gafam (criticable sur le principe), mais en pratique, cela reviendrait quand même à taxer les grands monopoles américains lorsqu'ils vendent en Europe.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
31-07-2020

PS : le modérateur n'aime pas les *** semble-t'il, remplacées par ***
Mais ce n'est pas grave, le constat est valable pour la plupart des fruits et légumes, mais aussi la plupart des biens de consommation. Ce qui résout donc le problème d'une délocalisation excessive de la production qui supprime trop d'emplois dans les pays où ces biens sont consommés.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
31-07-2020

Bonjour, beaucoup souhaitent augmenter les impôts, par exemple sur l'immobilier, les comptes-titres, le capital... vous ne trouvez pas qu'on est bien assez taxé en Belgique??? En revanche, il y a moyen de taxer mieux et plus efficace. Tout le monde est d'accord pour dire qu'il n'est pas normal que des *** qui ont parcouru 3000km soient moins chères dans l'assiette que celles qui proviennent du village voisin. C'est parce que le transport et la pollution qu'il engendre ne coûte rien ou presque. Si la pollution était facturée au prix nécessaire pour l'éliminer (via une taxe carbone au prix juste), la plupart des anomalies causées par un droit quasi gratuit de polluer et d'épuiser les ressources naturelles disparaîtraient. Tout bénéfice pour les états, la santé et l'environnement...

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
31-07-2020

Approved by Tomorrow


Pourquoi un titre en anglais ?

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
30-07-2020

Il serait utile de revoir les taxes sur la fortune et aussi pour toutes les sociétés (parmi elle par exemple une bien connue dans la téléphonie) qui ne paient d'impôts en Belgique.... cela remettrait un peu l'église au milieu du village... Par ailleurs taxer moins les travailleurs qui paient tellement d'impôts qu'ils en perdent leur pouvoir d'achat.... enfin il y a tellement de choses a faire qu'il est impossible de tout citer ici.... peut-être aussi voir du coté de notre "politique" qui coute extrêmement cher aux Belges, pour des personnes, pour la plupart incompétentes... qui sont payées plus que grassement durant et après leurs mandats... 3 gouvernements, etc....

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
31-07-2020
, a répondu:

Tout à fait d'accord, les multinationales s'en donnent à coeur joie pour pomper l'argent tout en ne payant que très très peu d'impôts. Le contre argument qu'ils créent de l'emploi est, pour moi, faux car ils en détruisent d'autres. L'Europe en général est un marché solvable, même si on les taxe, ils resteront.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
29-07-2020

Pendant des années il a été demandé au gens d"épargner pour leur pension. Aujourd'hui taxes abusive sur les obligations qui ne rapportent déjà plus rien, taxe sur les investissements en actions et fonds, taxes sur les dépôts titres. Le Belge ne souhaite pas toucher à son capital qui est sa dernière protection ? Et le gouvernement s'étonne des montants en livrets d"épargne et se demande pourquoi la consommation va si mal. Pour ce qui concerne le Coronavirus des budgets immenses ont été voté (d'où vient cet argent???) pour énormément de d'indépendants, de société et de travailleurs mais rien pour le pouvoir d'achats des pensionnés? Par contre lorsqu'il faudra payer la note je pense que nous serons tous concerné. Normal????

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
30-07-2020
, a répondu:

Curieux, je suis pensionné et ma pension a augmenté de +/- 10 % en net avec le taxshift ! Pas la vôtre ?

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
29-07-2020

Diminution des impôts pour les plus bas salaires.
Augmentation des impôts pour les très hauts salaires.
imposition de la perception des loyers pour les propriétaires de plus de deux biens immobiliers.
Augmentation de la participation des grosses sociétés et autres multi-nationales pour qu'elles participent enfin au système social à la hauteur de ce qu'elles doivent (et de ce qu'elles reçoivent, bien souvent).
Taxation sur les transactions financières pour les multinationales qui échappent à l'impôt chez nous.

ou alors, pour remplacer tout ça, micro-taxe sur toutes les transactions financières (cfr le groupe Harmonia-Micro taxe).

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
31-07-2020
, a répondu:

Tout à fait d'accord, tout le monde doit payer; les cadeaux fiscaux aux grandes sociétés, ça suffit !

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
29-07-2020

Ce serait sympa, mais j'éprouve la plus grande méfiance envers les réformes fiscales. En tant qu'isolé, je fais toujours partie de ceux qui en sont les perdants...

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
29-07-2020
, a répondu:

Donnez-vous au moins la peine de vous informer sur la proposition visant à instaurer une micro taxe en lieu et place de tout ou partie du système fiscal existant. Merci.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
29-07-2020

Bonjour. Pour ma part je trouve que vue la situation que se soit coté patron ou les personne ordinaire l état pourrait mettre la TVA à 6% le temps que cela revienne en ordre car s il ne fond rien le taux de pauvreté va augmenter très très fort

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
29-07-2020

Nous avons pu remarquer l'efficacité du service public pendant la crise, ils étaient sur le terrain, ont pris des risques et ont été efficients. C'est là que l'on remarque qu'il faut arrêter de grappiller dans la sécurité sociale. Je suis contre les taxes à la consommation qui font payer tout le monde de la même façon, riches comme pauvres mais pour un système d'imposition progressif, plus on gagne, plus on participe aux dépenses de l'état.Nous ne devrions pas être imposé uniquement sur le salaire mais aussi sur nos biens que nous mettons en location, dividendes, plus values etc.... 2 colonnes, tout ce qui nous rapporte, on en déduit toutes nos charges reste ce que l'on gagne réellement et là dessus un impôt progressif divisés en plusieurs tranche. X% pour moins de 25000 €, de 25000 à 50000 pourcentage plus élevé, 50000 à 100000€ encore plus élevé et plus de 100000€ encore plus élevé pour en arriver à une imposition de 80% pour tout ce qui dépasserait les 250000€ de bénéfice par an.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
29-07-2020
, a répondu:

Soit à étendre le régime "indépendant" à tous les travailleurs... On peut dès lors carrément doubler, sinon plus, le nombre de fonctionnaires au SPF Finances (20.000 aujourd'hui). Notez que ça réduirait d'autant le nombre de chômeurs (?), mais aussi la base imposable !!!

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
31-07-2020
, a répondu:

Avec l'aide de l'informatique il ne faudrait sans doute pas doubler le personnel;

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
29-07-2020

Un peu la quadrature du cercle : d'une part, dépenses considérables de l'Etat, donc besoin de recettes dès lors difficile de diminuer les taxes et cotisations, d'autre part, le revenu des gens mis à mal. Augmenter la TVA sur certains produits = aller encore plus à l'étranger. N'est-il pas aberrant de devoir faire appel à de la main d'oeuvre étrangère (et les salaires payés qui partent hors Belgique) alors qu'on a des milliers de chômeurs; peu-être intéressant de leur permettre du travail partiel sans porte du chômage, ce qui augmente le pouvoir d'achat et dépenses en Belgique, donc positif pour le buget

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
29-07-2020
, a répondu:

Prêt pour un nouveau bail MR / NVA et ses grooms !!!

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
30-07-2020
, a répondu:

Certainement à moins que vous ayez une meilleure méthode pour diminuer les impôts que de diminuer les dépenses et stimuler la croissance !

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
29-07-2020

La crise sanitaire que nous rencontrons pourrait être l'occasion de revoir la fiscalité belge. La Belgique est déjà le pays où l'imposition et la taxation est parmi les plus élevée d'Europe. Augmenter les taxes, la TVA ou les cotisations patronales n'a donc pas de sens. Cela nuirait encore plus à notre compétitivité et à toute relance économique. Il serait bon au contraire de supprimer la TVA sur les produits de première nécessité (énergie, ...), quitte à l'augmenter fortement sur les produits de luxe ou les technologies polluantes (à définir). L'impôt devrait se baser sur l'ensemble des revenus d'un ménage, en comprenant les revenus complémentaires (locatifs par exemple). Une gradation plus légère de l'IPP proposée semble être une bonne solution. Cela entraînerait une fiscalité plus juste et équitable. Les bas revenus doivent être effectivement aidés mais pas au détriment de la classe moyenne qui se retrouve de plus en plus désavantagée. Néanmoins, pour mettre de nouvelles réformes fiscales au point, il est nécessaire de disposer d'un gouvernement fédéral, ce qui est loin d'être le cas.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
29-07-2020

je rejoint l'avis de monsieur Rue ,pourquoi faire payer des impôts à des gens qiui en ont payé toute leur vie .De plus si c'est pour assurer une existence confortable à la pléthore de ministres(6 ministres de la santé?) et de dirigeants de toute sortes qui mettent le pays à sac et se permettent avec l'aide d"d'experts" qui se contredisent de nous expliquer comment nous devons vivre.Celà a un parfum de déjà vécu

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
29-07-2020

supprimer les taxes et impôts sur les pensions ne dépassant pas les 2000 euros cela permettrait au pensionnés d avoir un meilleur pouvoir d achat de plus il ne faut pas oublier que pendant 40 ou 45 ans nous avons payer des impôts ce ne serait que justice de ne plus en payer

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
28-07-2020

Tou a augmentée pendant le COVID dans les magasins plus de ristourne nos salaires amputer d environ 700€ a nous deux par mois et en étant malade au lieu d améliorer mes maux cela a empirer mais je suis pas malade du COVID Mais tous les efforts anéantis à néant à cause de ne plus faire mon Kine et examen pouf mon dos et ça me coute maintenant car je dois refaire d autre examen pffffff