News

Nous vous aidons pour votre déclaration d’impôts

02 mai 2022
Mains tapant sur le clavier d'un ordinateur portable, posé sur un tableau noir empli de formules mathématiques.

La crise du Corona laisse encore des traces dans la déclaration d’impôts de cette année auxquelles s’ajoutent également d’autres nouvelles mesures fiscales. Vous trouverez ci-dessous les changements les plus importants par rapport à l’an dernier. Et n'oubliez surtout pas, la déclaration doit parvenir à l'administration fiscale au plus tard le 30 juin 2022 (déclaration papier) et le 15 juillet 2022 (via Tax-on-web).

Complétez vous-même votre déclaration

Vous complétez vous-même votre déclaration mais avez néanmoins quelques questions? 

  • Consultez notre Guide-Impôts 2022. Les abonnés à notre périodique Budget & Droit reçoivent automatiquement ce guide. Les autres peuvent le recevoir à titre exceptionnellement gratuit au numéro 0800 50 104.
  • Utilisez notre logiciel fiscal Multitax 2022.
  • Téléphonez à notre Contact Center au numéro 02 542 33 96. En tant qu’abonné, vous pouvez obtenir des conseils fiscaux tous les jours ouvrables de 9h à 12h30 et de 13h à 17h (vendredi jusqu'à 16h).

Pour plus d'informations sur les impôts, vous pouvez aussi consulter tous nos dossiers sur le site.

vers tous nos dossiers "impôts"

Quelques changements encore liés à la crise du COVID

Il est prévu :

  • Un allègement fiscal (30 %) pour les propriétaires ayant renoncé à percevoir un loyer d’une entreprise contrainte de fermer ses portes en raison des mesures de lutte contre le corona. 
  • Une exemption d’impôts pour la rémunération de certaines heures supplémentaires effectuées dans des secteurs cruciaux pour la gestion de la crise sanitaire.
  • Une augmentation des indemnités versées aux bénévoles venus en aide dans le cadre de la gestion de la crise.
  • Une réduction d’impôts pour les investissements effectués dans des entreprises ayant vu leur chiffre d’affaires baisser en raison des mesures prises pour lutter contre la crise.
  • L'ntroduction de la « Vriendenaandeel », un nouveau crédit d’impôt pour les personnes investissant dans une PME flamande : avantage fiscal de 2,5  % sur un investissement maximum de 75 000 €.

Autres mesures en votre faveur

Frais de garde d'enfants

Le montant maximal des dépenses quotidiennes donnant droit à une réduction d’impôts pour frais de garde d’un enfant est porté à 14 € (au lieu de 13 €). Ces frais sont déductibles jusqu'à la veille du 14e anniversaire et donnent droit à une réduction d'impôt de 45 % en principe.

Installation à domicile d'une borne de recharge pour voiture électrique

Une réduction d'impôt a été introduite pour l'installation d'une borne de recharge à domicile pour les voitures électriques. La station de recharge doit être "intelligente" et n'utiliser que de l'électricité verte. La réduction d'impôt est de 45 % pour les dépenses jusqu'à 1 500 euros. 

Un cadastre pour les biens immobiliers à l'étranger

Les biens immobiliers étrangers doivent être déclarés de la même manière que les biens immobiliers belges. Le fisc se basera sur un revenu cadastral qui sera attribué à chaque bien. En outre, ces revenus doivent être déclarés une seconde fois afin d'obtenir une certaine exonération sur ces revenus.

Ce qui aura malheureusement un effet négatif sur vos impôts

Personnes âgées à charge

Il deviendra plus difficile de prendre une personne de plus de 65 ans à charge (pour la première fois). Les conditions pour bénéficier du régime favorable ont été renforcées. Le parent doit maintenant nécessiter des soins et présenter une autonomie réduite de 9 points. Toutes les personnes âgées ne remplissent pas cette condition.- La réduction d’impôts octroyée pour un don d'au moins 40 € à une institution reconnue en 2021 est moins importante pour 2021 : 45 % au lieu de 60 % en 2020. Les dons de matériel aux hôpitaux et aux institutions et d’ordinateurs aux écoles ne donnent plus droit à une réduction d'impôt.- Les biens immobiliers étrangers doivent être déclarés de la même manière que les biens immobiliers belges. Le fisc se basera sur un revenu cadastral qui sera attribué à chaque bien. En outre, ces revenus doivent être déclarés une seconde fois afin d'obtenir une certaine exonération sur ces revenus.

La réduction d'impôts pour les dons revient à son niveau initial

La réduction d’impôts octroyée pour un don d'au moins 40 € à une institution reconnue en 2021 est moins importante pour 2021 : 45 % au lieu de 60 % en 2020. Les dons de matériel aux hôpitaux et aux institutions et d’ordinateurs aux écoles ne donnent plus droit à une réduction d'impôt.

Le régime des activités complémentaires est une nouvelle fois revu

Le système d’exonération d’impôts pour les activités complémentaires a été supprimé, mais les revenus de l'économie partagée bénéficient encore d'un régime fiscal avantageux, tout comme ceux liés au travail associatif dans certains secteurs (sport, culture).

Un calcul beaucoup trop complexe

Le calcul de l’impôt se complique lui aussi d’année en année. Vous ne pouvez pas toujours vous fier à Tax-on-web, la plate-forme numérique du SPF Finances. Elle est activée chaque année souvent sans pouvoir calculer l’impôt des déclarations qui contiennent l’un des nouveaux codes. Même pour les situations récurrentes, vous avez besoin d’un logiciel spécialisé comme notre programme Multitax.

Nous sommes encore loin de ce que les impôts devraient être : suffisamment simples et transparents. Alors, les contribuables ne paieraient pas plus que nécessaire, les parlementaires comprendraient les lois fiscales qu’ils doivent approuver et l’administration fiscale pourrait veiller au respect de la loi. Et la situation ne s’améliore pas avec les années. Quand les pouvoirs publics régionaux et fédéraux simplifieront-ils enfin en profondeur la fiscalité et la rendront-ils compréhensible pour chacun?