News

Puis-je déclarer ma maman pensionnée venue s'installer chez nous à ma charge pour mes impôts ?

Les enfants ne sont pas les seuls à pouvoir être indiqués comme étant à charge dans votre déclaration fiscale. Si un parent proche ayant de faibles revenus et en état de dépendance est venu s’installer chez vous, vous pouvez le déclarer à votre charge et bénéficier d’un avantage fiscal désormais plus important. 

07 juin 2022

Le montant exonéré d’impôts est effectivement porté de 3 290 € à 4 940 € pour l’année fiscale 2021, mais les conditions à remplir pour en bénéficier sont plus strictes. Pour que votre maman pensionnée soit considérée comme à charge pour les revenus de 2021, il faut impérativement :

  • Qu’elle ait été domiciliée chez vous au 1er janvier 2022.
  • Qu’elle ait plus de 65 ans.
  • Qu’elle ait relativement peu de ressources.
  • Qu’elle soit en état de dépendance.

Domiciliation et revenus sont pris en compte

En dehors des enfants, un parent proche (parent, grands-parent, frère, sœur) vivant sous votre toit peut également être déclaré comme étant à votre charge. Si votre maman est domiciliée chez vous, la première condition est déjà remplie. La deuxième condition est principalement déterminée par son âge. Si elle a 65 ans ou plus et est en état de dépendance (voir plus loin), le fisc ne tiendra pas compte d’une première tranche de 27430 € du montant de sa pension pour déterminer ses ressources nettes.

Supposons qu’elle déclare une pension imposable de 29 000 € et qu’elle n’ait pas d’autres revenus. Ses ressources nettes seront calculées comme suit par le fisc : (29 000 – 27 430) x 80% = 1 256 €. Ce montant est inférieur aux 3 410 € nets autorisés pour être considéré comme à charge. Dans ce cas, la troisième condition est remplie, vous pouvez déclarer votre maman comme personne à charge et le fisc augmentera le montant exonéré d’impôts de votre déclaration fiscale.

Un état de dépendance avéré

 Nouvelle condition : il faut désormais que le parent/frère/sœur soit en état de dépendance avec une autonomie réduite d’au moins 9 points. C’est le cas, par exemple, si votre maman ne peut plus se déplacer, manger et se laver seule. 
Votre maman était déjà à votre charge en 2020, mais n’est pas en état de dépendance ? Pour des cas comme le vôtre, le fisc a prévu une période de transition. Un parent, frère, sœur… qui donnait déjà droit à l’exonération fiscale en 2020 conservera ce droit pour les revenus de 2021 à 2025, même s’il n’est pas en état de dépendance.

Une personne âgée qui n'était pas à charge en 2020 ou qui n'avait pas encore 65 ans en 2021 ne peut donner droit qu'au montant ordinaire exonéré d'impôt de 1650 € en tant qu'"autre personne à charge" sans que la pension soit exonérée comme ressources.

Des outils pour optimiser votre déclaration d’impôts

Vous trouverez des informations complémentaires concernant les personnes à charge et les montants de revenus maximaux pour qu'elles le restent, etc. dans notre Guide impôts annuel

Si vous êtes abonné à Budget & Droits, vous l’avez reçu sous son format papier. Mais savez-vous que désormais vous pouvez aussi télécharger une version interactive de notre Guide impôts ?
 
Si vous n’êtes pas abonné à Budget & Droits, vous pouvez malgré tout vous le procurer. Cliquez sur le lien pour la procédure à suivre pour obtenir le Guide Impôts.
 
Pour optimiser votre déclaration et vous assurer que vous ne paierez pas un euro de trop, nous vous conseillons en outre d'utiliser notre logiciel fiscal Multitax 2022. Il calcule et optimise vos impôts selon les nouvelles règles en vigueur et vous signale les réductions d'impôts importantes encore possibles. Avec lui, vous pouvez faire des simulations et voir quel est l'impact des changements sur la note d'impôts finale.

Il vous reste des questions ?

N’hésitez pas à contacter les experts de notre service conseil au 02 542 33 96, du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h à 17 h (16 h le vendredi).

Appeler le 0541033096