News

Est-il vrai que ma période de chômage temporaire peut expliquer que Tax-on-Web m’annonce un gros supplément d’impôt à payer ?

Pour maintenir au maximum le pouvoir d’achat des personnes mises au chômage suite à la crise, le gouvernement a décidé que le précompte professionnel prélevé sur les allocations serait réduit. Mais les taux d’imposition, eux, sont restés identiques. Résultat, un risque élevé d’avoir à payer un supplément lors du calcul final de vos impôts.

24 mai 2021

Les mesures de lutte contre le coronavirus prises dès mars 2020 ont contraint nombre d’entreprises, magasins, restaurants, etc. à fermer leurs portes ou à ralentir fortement leurs activités. Le gouvernement a donc assez vite pris des mesures complémentaires pour faciliter la mise au chômage temporaire pour force majeure « corona » des travailleurs des secteurs fermés ou impactés fortement par la crise du COVID-19. Procédure facilitée, mais également modification du montant des allocations et du précompte professionnel prélevé à la source. Avec des conséquences sur vos impôts qui peuvent effectivement faire mal à votre portefeuille.

Le précompte est réduit, mais pas l'impôt

Dans l’espoir de maintenir au maximum le pouvoir d’achat des familles impactées, le gouvernement a décidé primo que le montant de ces allocations temporaires serait de 70% (au lieu des 65% habituels) de la dernière rémunération perçue et secundo que le précompte professionnel perçu sur ces allocations ne serait que de 15% au lieu des 26,75% habituels. 

Dans le cas dont on parle ici, c’est la faiblesse du précompte professionnel (qui constitue, en fait, un acompte sur vos impôts) qui est en cause. Vous avez pu recevoir une allocation nette plus élevée au moment du versement, mais ce taux de 15 % a de grandes chances de ne pas correspondre à votre taux réel d’imposition une fois tous vos revenus pris en compte. Surtout si votre période de chômage temporaire a été limitée et que vous avez perçu un salaire le reste de l’année.  Conséquence : vous devrez payer plus d’impôts ou vous récupérerez moins que d’habitude.

Pour des informations plus détaillées sur la façon dont sont prises en compte les allocations pour chômage temporaire au niveau fiscal, vous pouvez consulter notre publication plus complète à ce sujet.

Des outils pour optimiser votre déclaration d’impôts

Vous trouverez plus d’informations concernant les revenus de remplacement (chômage, indemnité pour maladie, pension…) ainsi que des conseils pour bien les déclarer dans notre Guide impôts annuel

Si vous êtes abonné à Budget & Droits, vous l’avez reçu sous son format papier. Mais savez-vous que désormais vous pouvez aussi télécharger une version interactive de notre Guide impôts ?
 
Si vous n’êtes pas abonné à Budget & Droits, vous pouvez malgré tout vous le procurer. Cliquez sur le lien pour la procédure à suivre pour obtenir le Guide Impôts.
 
Pour optimiser votre déclaration et vous assurer que vous ne paierez pas un euro de trop, nous vous conseillons en outre d'utiliser notre logiciel fiscal Multitax 2021. Il calcule et optimise vos impôts selon les nouvelles règles en vigueur et vous signale les réductions d'impôts importantes encore possibles. Avec lui, vous pouvez faire des simulations et voir quel est l'impact des changements sur la note d'impôts finale.

 

Il vous reste des questions ?

N’hésitez pas à contacter les experts de notre service conseil au 02 542 33 96, du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h à 17 h (16 h le vendredi).

Appeler le 02 542 33 96

 

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter