Comparateur de comptes à vue

Tout ce qu’il faut savoir avant de choisir un compte à vue

Quelles sont les conditions pour pouvoir ouvrir un compte à vue ?

De manière générale, il n'y en a pas, si ce n'est celle de présenter un document d'identité valide.

Certaines banques réclament un versement de départ, mais cela reste rare.

Comptez néanmoins sur le fait que la banque (et/ou son gérant) sont libres de vous accepter ou non comme client, et ce sans justification. C’est parfois le cas lorsque le client désire un compte gratuit mais n’est pas intéressé par d’autres services, plus rémunérateurs pour la banque.

Par contre, chaque banque est légalement obligée d'ouvrir un compte bancaire de base au profit de toute personne en faisant la demande. Ce compte bancaire de base coûte maximum 16,26 € par an (montant indexé valable depuis le 1/1/2020) et comprend, outre le compte lui-même, certains services annexes. Pour y avoir droit, vous ne pouvez posséder aucun autre compte à vue.

 

Les comptes internet sont-ils toujours intéressants ?

De manière générale, ils sont financièrement plus intéressants si vous effectuez exclusivement des opérations électroniques. Cela dépend donc de vos habitudes en matière de gestion financière. Mais il faut savoir que certains de ces comptes ne permettent aucune opération manuelle (un virement papier par exemple), ou alors à des tarifs élevés.

Il est donc primordial de lire attentivement la fiche tarifaire du compte avant de s'engager.

 

En quoi consiste une « assurance compte »

La plupart des banques proposent des assurances liées aux comptes à vue/épargne Les conditions générales des polices d’assurance différent d’une à l’autre mais il s’agit de majorer le solde du compte en cas de décès du titulaire dans des conditions déterminées. Elles sont rarement appelées à jouer.

Ces assurances ne sont pas fort coûteuses mais elles sont optionnelles. Les clients n’en sont souvent pas conscients. A vous de voir si cette couverture vous intéresse. Par exemple pour un compte à vue dont le solde est toujours très bas, l’utilité est quasi nulle.

 

Je souhaite changer de compte à vue; comment dois-je m'y prendre ?

En théorie, c'est facile: il "suffit" de se rendre auprès de votre nouvelle banque et d'y ouvrir un compte, puis de clôturer votre ancien compte.

En pratique, cela s'avère toutefois plus compliqué: changer de banque implique en effet de changer de numéro de compte bancaire, or le compte à vue est le point de départ (domiciliations; ordres permanents; etc.) et d'arrivée (salaire; allocations; etc.) d'un nombre important de paiements, et il faut bien entendu prévenir les différentes personnes/institutions concernées du changement.

Vous pouvez régler le transfert vous-même ou demander à la nouvelle banque de vous y aider. Elle vous fera alors compléter un formulaire dans le cadre du service de mobilité bancaire.

Vous décidez vous-même jusqu'où vous voulez aller: soit vous laissez les banques régler entre elles uniquement le transfert de vos ordres de paiement vers votre nouveau compte à vue, soit vous décidez que l’ancienne banque clôture définitivement l’ancien compte à vue à la suite de ce transfert. Nous vous conseillons de prendre vous-même la clôture en main: vous pouvez ainsi prendre le temps de contrôler si le transfert s’est passé comme prévu.

Les banques sont obligées de proposer le service de mobilité bancaire. L’ancienne banque est tenue de communiquer à la nouvelle toutes les informations au sujet des donneurs d'ordre de vos versements récurrents (salaires, allocations de chômage, allocations de maladie...), des créanciers de vos domiciliations actives (fournisseur d’énergie, opérateur de téléphonie, abonnements...) et de vos ordres permanents. Votre nouvelle banque doit alors informer les débiteurs et créanciers concernés de votre nouveau numéro de compte.

Pour des conseils pratiques, nous vous renvoyons vers notre dossier "Pour changer de banque facilement".

 

Si je change d'institution financière, la banque peut-elle me comptabiliser des frais de clôture ?

Depuis fin 2007, la loi interdit aux banques de comptabiliser des frais de fermeture de compte.

Mais ne perdez toutefois pas de vue que la clôture de votre compte peut avoir d'autres implications financières non négligeables, notamment si vous avez obtenu un taux intéressant pour votre crédit hypothécaire à condition de devenir "client complet" (le fait de fermer votre compte à vue pourrait alors avoir pour conséquence de relever le taux de votre crédit hypothécaire). Si vous avez également des investissements dans cette banque (compte- titre/épargne) demandez au préalable si la clôture du compte à vue aurait des conséquences sur ces produits.

 

Ma carte Bancontact fonctionne-t-elle à l'étranger ?

Toutes les cartes de débit (de type Bancontact) sont équipées de la fonction Maestro, qui permet d'effectuer des paiements et des retraits à l'étranger. Mais:

  1. Attention aux coûts !
    • Au sein de l’eurozone (tous les pays qui ont l’euro pour devise nationale), les coûts sont identiques à ceux d’une utilisation en Belgique; autrement dit, il n’y a jamais de frais si vous payez un achat avec la fonction Maestro, mais il y en a parfois si vous retirez de l’argent à un guichet automatique (les mêmes que si vous effectuez un retrait en Belgique).
    • Hors zone euro, il y a d’office des frais étant donné que vous utilisez alors une autre monnaie.
  2. En dehors de l’Europe (au sens géographique, donc bien plus large que l’UE), la fonction Maestro est en principe bloquée. La plupart des banques en ont décidé ainsi, soi-disant pour des raisons de sécurité. Mais vous pouvez demander de lever ce blocage. Il faut donc y penser avant de quitter l’Europe.

 

Quelles cartes puis-je lier à mon compte à vue?

Différents types de cartes peuvent être liées à un compte à vue.

  • Une carte de débit.
    C’est une carte avec le logo Bancontact et Maestro. Sa caractéristique principale est que l’argent est immédiatement débité de votre compte lorsque vous l’utilisez. Grâce à la fonction Maestro, vous pouvez également vous en servir à l’étranger.
  • Une carte à débit différé.
    Vous l’appelez peut-être “carte de crédit”C’est une carte avec le logo Visa, MasterCard ou American Express. Cependant aucun crédit n’y est lié, le paiement est seulement retardé. Toutes les dépenses que vous aurez faites au moyen de cette carte doivent être payées en une fois au moment où vous recevez le relevé mensuel. On peut aussi retirer de l’argent avec cette carte mais cela entraine généralement des frais.
  • Une vraie carte de crédit.
    C’est également une carte avec le logo MasterCard ou Visa mais dans ce cas un crédit est octroyé. Vous pouvez étaler le remboursement de vos dépenses sur plusieurs mois car la carte est liée à un crédit à la consommation appelé ouverture de crédit. Si vous faites usage de ce crédit, vous payerez des intérêts. On peut aussi retirer de l’argent avec cette carte mais cela entraine généralement des frais.
  • Une carte prépayée.
    C’est également une carte avec le logo MasterCard ou Visa ce qui fait qu’elle parfois nommée “carte de crédit” ce qu’elle n’est pourtant pas. Vous pouvez uniquement dépenser l’argent dont vous aurez chargé la catre (ou quelqu’un d’autre pour vous). Les dépenses sont immédiatement débitées de la carte. On peut aussi retirer de l’argent avec cette carte mais cela entraine généralement des frais.

 

Puis-je disposer de plusieurs cartes de débit sur le même compte ?

Chaque titulaire peut disposer d'une seule carte de débit sur son compte à vue.

Un compte à vue peut avoir plusieurs titulaires et/ou mandataires qui peuvent chacun demander de disposer d'une carte bancaire.