Dossier

Les assurances liées aux cartes de crédit

26 août 2020
carte credit assurance

Un certain nombre de cartes de crédit incluent des assurances. Bon à savoir, mais pas toujours très utile. La qualité de ces assurances ne peut pas rivaliser avec les meilleures polices classiques et les exclusions sont nombreuses.

Si vous êtes détenteur d’une carte de crédit, vous bénéficiez peut-être de polices qui y sont liées. Autant le savoir pour, éventuellement, faire jouer ces polices en cas de sinistre.

Sachez que l’offre liée aux cartes est très variable, et pas nécessairement fonction de leur prix. Cependant, les assurances les plus étoffées, entre autres en matière de voyage, sont le plus souvent liées à des cartes haut de gamme.

De quelles assurances parle-t-on ?

Hormis quelques couvertures plus particulières et donc plus rares, les cartes de crédit peuvent inclure principalement deux grands types d’assurances: shopping et voyage.

Dans la première catégorie, on trouve par exemple la protection d’un achat (s’il est volé ou endommagé) ou d’un achat online (s’il n’est pas livré ou non conforme à la commande), la garantie prolongée…

Dans la seconde, l’annulation voyage, l’assistance voyage, l’assurance bagage ou encore la franchise location de véhicule…

Comment savoir si votre carte inclut des assurances ?

L’information figure en principe sur le site internet des banques, dans les conditions générales. Mais elle n’est pas toujours facile à dénicher. Le plus simple est de poser les bonnes questions à un employé de votre banque. 

Notez qu’une partie de l’info se trouve sur notre comparateur en ligne cartes de crédit. En cliquant sur la fiche détaillée d’une carte de crédit, vous découvrez en un coup d’oeil la liste des assurances qui y sont liées.

Que valent ces assurances ?

Attention à ne pas avoir un faux sentiment de sécurité parce que vous surestimez les assurances liées à votre carte.

Posez-vous donc ces 6 bonnes questions:

  • Y a-t-il des exclusions ? Les conditions générales incluent de longues listes d’exclusions. Les assurances contre le vol et les dégâts accidentels ne couvrent par exemple pas les bijoux ou les téléphones mobiles. Par ailleurs, analysez bien qui précisément peut bénéficier de la couverture.
  • Le bien ou le service doit-il avoir été payé au moyen de la carte ? Dans presque toutes les conditions générales, c’est une condition sine qua non pour que joue la couverture. Le plus souvent, un paiement à 100 % avec la carte est exigé, mais pas toujours.
  • Les montants sont-ils limités ? Parfois, les biens couverts doivent avoir une certaine valeur pour que l’assureur intervienne. Ou il n’intervient que si le dommage dépasse un certain montant.
  • Y a-t-il des limitations territoriales ? Les assurances voyage excluent souvent certains pays. Et pour les achats online, certaines cartes ne couvrent par exemple que ceux effectués auprès de commerçants établis en Europe ou aux Etats-Unis.
  • Existe-t-il d’autres sources d’indemnisation ? C’est en effet le cas pour certaines de ces assurances complémentaires. Ainsi, une garantie étendue n’aura d’intérêt que si elle offre un protection conséquente au-delà de la garantie légale de 2 ans. Et en matière d’annulation/retard dans un voyage, la plus-value par rapport aux indemnisations légalement dues est souvent faible, voire inexistante.
  • Quelles sont mes obligations en cas de sinistre ? Lorsqu’un sinistre survient, l’assuré doit le déclarer. Le délai imparti pour le faire variant d’une compagnie à l’autre, mieux vaut s’en informer au préalable. Comme il est important de connaître les éléments de preuve que réclamera l’assureur.

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

Commentaires

Soyez le premier à commenter
Community

Argent & assurances

Conversations liées