Dossier

Cartes de paiement : comment récupérer votre argent ?

27 août 2020
récupérer

Si vous souhaitez contester une transaction effectuée avec votre carte de paiement et récupérer votre argent, mieux vaut connaître la bonne procédure à suivre.

Contester vos propres paiements

Généralement, une contestation portant sur vos propres transactions découle d’un problème entre un consommateur et un commerçant. Quelques exemples :

  • vous avez commandé un salon et payé un acompte, mais le magasin a fait faillite avant que vos meubles ne vous aient été livrés ; 
  • vous réservez un logement de vacances, mais le montant prélevé sur le compte lié à votre carte de crédit est supérieur à ce qui était indiqué au moment de la réservation ; 
  • vous avez immédiatement renvoyé au commerçant des vêtements achetés sur Internet, car ils ne vous plaisaient finalement pas, mais le remboursement se fait attendre. 

La première chose à faire est de prendre contact avec le commerçant pour trouver une solution. Conservez bien les preuves de ces démarches, car elles pourront vous être utiles pour tenter d’obtenir un remboursement. Si vos demandes restent lettre morte, la seule solution sera de faire appel à l’émetteur de votre carte. Sachez toutefois que celui-ci n’a aucune obligation légale d’intervenir. 

Mieux loti chez Visa, MasterCard & c°

Le type de carte – de crédit ou de débit – utilisée pour effectuer le paiement contesté peut ici faire toute la différence. Si vous vous êtes servi d’une carte de débit du type Bancontact/Maestro, inutile d’espérer un quelconque remboursement de la part de votre banque, à moins qu’elle n’accepte de faire un geste commercial.

En revanche, si vous avez payé à l’aide d’une carte Visa, MasterCard ou American Express, vous aurez bel et bien la possibilité d’être indemnisé si le commerçant continue à faire la sourde oreille. Cela fait en effet partie des services que ces émetteurs de carte proposent à leurs clients. Bien entendu, ils commenceront toujours par voir en quoi consiste exactement le problème.

Que faire concrètement ? Pour Visa et MasterCard, rendez-vous sur www.macarte.be, pour American Express sur www.americanexpress.be. Vous trouverez sur ces sites un formulaire que vous devrez compléter pour contester une transaction. Si vous parvenez à prouver que vous avez droit à un remboursement et que vous avez fait tous les efforts possibles pour récupérer votre argent auprès du commerçant, l’émetteur de votre carte vous remboursera sans doute. Cependant, inutile d’espérer quoi que ce soit s’il s’avère que vous avez de mauvaises intentions ou désirez obtenir un remboursement auquel vous n’avez pas droit.

Si vous souhaitez effectuer un paiement sur Internet en étant le mieux protégé possible, mieux vaut donc utiliser une carte Visa, MasterCard ou American Express plutôt qu’une carte de débit. En cas de problème de livraison, de faillite…, ce n’est qu’auprès de ces émetteurs que vous aurez une chance de récupérer le montant de la transaction contestée. 

Bon à savoir : si vous avez payé une commande en ligne via la plateforme PayPal, il existe une procédure semblable pour récupérer votre argent.

Surveillez vos dépenses

Pour identifier un éventuel abus de votre carte ou de ses données, il est recommandé de vérifier vos extraits de manière régulière et minutieuse. Si vous constatez un problème, appelez immédiatement Card Stop pour faire bloquer votre carte et contactez rapidement l’émetteur pour contester la transaction. La loi vous demande d’agir dans les plus brefs délais, même si vous avez jusqu’au 13e mois suivant la date du débit pour le faire.

Les conditions de la carte sont d’application lorsque vous contestez vos propres opérations. Visa et MasterCard vous donnent 120 jours pour introduire une plainte, à compter du moment où le produit aurait dû vous être livré.