Dossier

Le compte à vue : les connaissances de base

31 juillet 2017
Le compte à vue : les connaissances de base

31 juillet 2017

Les coûts liés à un compte à vue peuvent différer fortement d’une banque à l’autre. Notre comparateur est à ce propos très instructif. Il n’est pas exceptionnel qu’un utilisateur économise quelques dizaines d’euros en choisissant un autre compte à vue.

Un compte à vue n’est pas l’autre

Généralement, les banques proposent une formule avec laquelle vous payez un forfait pour vos coûts et avez droit à un nombre limité de transactions (qui varient en fonction de la banque). Une fois que vous dépassez ce nombre, vous devez payer séparément pour chaque transaction.
Il existe aussi des comptes à vue pour lesquels vous ne payez rien ou juste un tout petit forfait annuel, mais où vous devez payer séparément pour la majorité des transactions que vous effectuez et pour chaque carte que vous utilisez.

Peu importe sous lequel de ces deux systèmes vous tombez, vous ne savez donc jamais à l’avance combien votre compte à vue coûtera sur base annuelle. A moins qu’il ne soit gratuit. Mais alors vraiment gratuit, car il existe aussi des banques qui prétendent que leurs comptes sont gratuits, mais vous comptent des frais sous certaines conditions. Par exemple, si vous retirez de l’argent à un distributeur automatique qui n’appartient pas au circuit de votre banque. Pour cette raison, nous trouvons trompeur de parler de gratuité. Vous devez également tenir compte du fait que, pour certains services ou transactions très spécifiques, comme la demande d’un duplicata d'un extrait de compte ou d’un travail de recherche, vous devrez de toute façon souvent payer.
En outre, il existe des comptes à vue qui sont réservésà l’internet banking. Ils sont souvent gratuits. Avec ces comptes, il arrive que certains services (par ex. l'accès au self banking) ne soient pas possibles.
Notons qu’il existe aussi des comptes à vue spécifiques pour un public cible déterminé, comme les jeunes ou les bons clients.
Si vous choisissez un compte à vue, réfléchissez bien à ce que vous voulez en faire. Ou peut-être pouvez-vous adapter vos habitudes bancaires et ainsi économiser beaucoup d’argent.

Notre comparateur

Les tarifs des banques sont parfois peu transparents et difficilement comparables. C'est pourquoi il est difficile pour vous, consommateur, de déterminer combien vous coûterait un compte à vue dans une autre banque.
C’est pourquoi nous avons développé sur ce site un comparateur, qui vous indique où vous paierez le moins cher en fonction de vos habitudes bancaires. Nous l’avons mis au point avec le soutien du SPF Economie; il reprend les tarifs actuels de 80 formules de 30 institutions bancaires.

Tout le monde a droit à au moins un compte à vue

Un compte à vue est indispensable dans la vie de tous les jours. Mais une banque n’est pas obligée d’accepter quelqu’un comme client. Risquez-vous de vous retrouver sans compte à vue ? Normalement non, car le législateur oblige toutes les banques à offrir un service bancaire minimum: un consommateur qui n’a pas encore de compte à vue peut, via le service bancaire de base, exiger qu’un compte à vue lui soit ouvert pour un coût maximal de 15,76 € par an (montant indexé au 1/1/2018), de telle sorte qu’il puisse effectuer un certain nombre d’opérations, comme déposer ou retirer de l’argent, effectuer des transferts et disposer d’une carte de banque. Mais le service bancaire de base ne permet pas de descendre en dessous de zéro sur le compte.

Osez changer de banque

N’hésitez pas à sauter le pas vers une autre banque qui s’avère avantageuse pour vous. Grâce au service dit de mobilité bancaire, il existe une procédure spéciale qui peut vous aider à changer de banque facilement.

Un compte commun est possible

Vous pouvez ouvrir un compte bancaire avec d'autres personnes. Sont visés avant tout les couples vivant sous le même toit, mais cela peut aussi être intéressant dans d'autres circonstances.

Pour pouvoir gérer facilement le compte, il est vivement conseillé que chaque titulaire dispose d'un pouvoir de signature. En pratique, la banque demandera alors que les titulaires se donnent procuration les uns aux autres. A défaut, vous aurez besoin de la signature de tous les autres titulaires pour effectuer n'importe quelle opération. 

Pour plus de détails, nous vous renvoyons vers notre dossier "Un compte commun".

Beaucoup peuvent descendre sous zéro

Il y a de fortes chances que vous puissiez descendre en négatif sur votre compte à vue. Depuis 2010, cette formule relève de la catégorie des crédits à la consommation. Il s’agit plus précisément d’une ouverture de crédit. L’ouverture de crédit liée à un compte à vue peut prendre des formes différentes, régies par des règles plus ou moins strictes selon le cas. Et pour compliquer encore plus la donne, sachez que l’ancienne formule d’avant 2010 est encore parfois d'application.

Pour plus de détails, nous vous renvoyons à notre dossier "Au-dessous de zéro sur votre compte".

 


Imprimer Envoyer par e-mail