News

Service bancaire universel : une victoire… et quelques regrets

22 juillet 2021
banque service universel

Gouvernement fédéral et secteur bancaire se sont accordés sur l'introduction d'un service bancaire universel. Pour nous qui défendons les consommateurs "oubliés" par la digitalisation, c’est une victoire majeure. Mais le contenu de ce service nous laisse sur notre faim...

Le constat n’a échappé à personne, la digitalisation des services bancaires avance à grande vitesse. Au programme, fermeture d'agences, suppression de distributeurs, disparition d’imprimantes pour les relevés de compte, tarification de plus en plus coûteuse des opérations manuelles…

Cette évolution ne pose pas de problème à une majorité de la clientèle. Mais elle laisse désemparés des centaines de milliers de Belges qui n’ont pas le matériel et/ou la formation pour gérer leurs comptes de manière totalement digitale.

Un vieux combat, une grande victoire

C'est pourquoi nous avions lancé en 2019 une pétition. Elle dénonçait cette digitalisation forcée des banques et réclamait un service bancaire universel pour les consommateurs qui en ont besoin. Cette pétition, qui a récolté un peu moins de 28 000 signatures, a été remise au ministre Dermagne et à la secrétaire d'État De Bleeker en début d’année.

Mais notre combat remontait bien plus loin… En 2003 déjà, un service bancaire dit "de base" avait été mis en place. Objectif : éviter que des personnes se voient refuser tout accès à un compte à vue.

Aujourd'hui, à notre demande, un service bancaire universel est donc créé pour permettre aux personnes menacées par un autre type d'exclusion d'avoir accès à la banque à un coût raisonnable. Nous saluons évidemment cette avancée, mais…

Le contenu de l’accord nous déçoit

Selon la charte, signée semble-t-il par 11 banques, les clients qui le souhaitent pourront obtenir un compte courant non 100% digital lié à une carte de débit pour un montant maximum de 60€ par an.

Dans le cadre de cette offre, il sera possible d'effectuer 60 transactions manuelles par an et 24 retraits d'espèces par an au guichet automatique de la banque. L'impression des relevés de compte à l'agence bancaire sera également possible dans le cadre de ce package; cependant, l'envoi des relevés n'est pas inclus dans le forfait et un "tarif raisonnable" sera facturé pour leur envoi.

Nous émettons trois regrets importants:

  • 60€ par an pour un compte courant peut sembler raisonnable, mais nous observons que près de la moitié des banques proposent déjà un produit adapté à ce profil de clientèle à un prix inférieur à 60€.Selon nos calculs, Argenta, Axa, Beobank, bpost bank, CBC KBC, Europabank et VDK Bank en offrent déjà à partir de 30€.
  • 24 retraits d'argent liquide par an dans des distributeurs automatiques appartenant uniquement à sa propre banque, c’est trop limité, surtout au vu de la raréfaction des distributeurs et agences. Ces 24 retraits devraient absolument pouvoir être effectués dans n’importe quel distributeur.
  • Quant aux aspects pratiques liés à l'impression des relevés de compte, il y a lieu de s’inquiéter. Les agences et les imprimantes se font de plus en plus rares. En outre, non seulement l'envoi des relevés par la poste n'est pas compris dans le forfait, mais le coût pourra excéder celui des timbres, laissant la porte ouverte à des frais plus élevés.

Le compte à vue qui vous convient le mieux

Notre comparateur comptes à vue vous aide à trouver le compte le moins cher pour vous, sur base de vos habitudes bancaires.

Vers le comparateur comptes à vue

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

1 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-07-2021

Je suis à 2000% contre cette digitalisation forcée et inéluctable de notre argent. Les banques mettent tout ce qui est en leur pouvoir pour supprimer toutes transactions en argent liquide .... Mais que se passera-t-il si un nouveau conflit armé devait se dérouler dans nos contrées ??? ça paraît improbable, mais avec la montée de plus en plus importante de l'extrême droite (et gauche), dans la plupart des pays d'europe, rien n'est à exclure ..... Les banques fermeront leurs guichets, et nous que ferons nous ??? On se retrouvera à bouffer du pain sec et de l'eau, alors que nous avons du .... liquide sur notre compte bancaire !!!! L'exemple de la Grèce doit aussi faire réfléchir .... à l'époque des subprimes, les comptes ont été inaccessibles pendant quelques jours et durant ce temps, le gouvernement a saisi tout ce qui dépassait un certain montant .... Le tout électronique que les banques veulent nous imposer avec l'aval des gouvernements, est la porte ouverte à toutes les dérives !!!!

Community

Argent & assurances

Conversations liées