News

Comptes courants : quels sont les coûts ?

02 septembre 2022
coûts pour compte à vue

Vous souhaitez ouvrir un compte bancaire en Belgique ? Mais pour quels coûts ? La création et la gestion d’un compte courant ne se font généralement pas sans frais. Découvrez nos conseils pour trouver le meilleur compte à vue.

Les véritables coûts 

C’est la banque que vous avez choisie qui décide elle-même du montant qu’elle facture. 

La grande majorité des banques en Belgique fonctionne par forfait. Pour la création et la gestion d’un compte courant, vous payez un montant fixe à votre banque par année, trimestre ou de façon mensuelle. Vous pouvez souvent choisir entre un forfait de base (une seule carte bancaire et opérations limitées au guichet) et un forfait plus étendu (plusieurs cartes bancaires et opérations plus nombreuses au guichet).

Ces forfaits englobent différents types de frais :

  • Les frais de gestion
  • Les frais fixes d'une ou plusieurs cartes bancaires (de débit et de crédit)
  • Quelques transactions (opérations au guichet, retraits d’argent,...)
En dehors de ce forfait fixe, les banques facturent des frais supplémentaires pour les services et les transactions qui ne sont pas inclus dans le forfait. Il peut s'agir, par exemple, d'une carte bancaire supplémentaire, de frais d'envoi de relevés de compte, de retraits d'argent avec une carte de crédit, etc. 

coût compte à vue

Une fausse gratuité

Le compte ‘gratuit’ proposé par certaines banques en Belgique, n’est donc que rarement gratuit. Souvent, seules les transactions électroniques sont possibles ou les coûts sont plus élevés pour les transactions et les services qui ne font pas partie du forfait. 
Il est également possible que ces comptes ne soient gratuits que si vous avez également des investissements ou des assurances supplémentaires auprès de la banque. 

Par exemple, lorsque vous retirez de l’argent à un distributeur de billet auprès d’une autre banque que la vôtre, vous devrez payer. Il s’agit d’une gratuité trompeuse. De plus, certains services ou opérations spécifiques comme la demande de duplicata d’un extrait de compte ou une recherche sont automatiquement facturés. Informez-vous donc au préalable auprès de votre banque sur ce qu’implique cette prétendue gratuité.

À éviter : le découvert bancaire 

Un compte courant peut vous coûter  très cher en cas de découvert sur compte à vue. Depuis 2010, il relève du crédit à la consommation et permet d’être en négatif sur votre compte à vue pour une durée indéterminée (ou entre 1 mois et 3 mois selon l’option choisie). Cette formule peut séduire de prime abord mais méfiez-vous. Un crédit n’est en effet jamais gratuit et si votre compte courant passe dans le rouge, vous devrez payer automatiquement des intérêts aux banques.

Nos conseils

Avant d’ouvrir un compte courant, renseignez-vous sur les coûts exacts des forfaits possibles auprès de différentes banques. Comparer les formules entre elles et ne vous laissez pas guider uniquement par le prix. Il est en effet parfois plus intéressant d’opter pour une formule plus onéreuse qui permet de nombreuses opérations plutôt que d’être facturé à chaque opération qui dépasse votre forfait.

Il faut savoir que les prix sont très variables d’une banque à l’autre. Les banques n’annoncent pas toujours leur tarif de façon transparente ce qui complexifie les comparaisons. 

Servez-vous de notre comparateur de comptes à vue pour choisir le compte qui vous conviendra le mieux. L’outil vous indique où vous payerez moins cher en fonction de vos habitudes bancaires. Ce comparateur reprend les tarifs actuels de plus de 100 formules de plus de 20 institutions bancaires. Pratique non ?

Vers notre comparateur de comptes à vue