News

Coronavirus: les paiements sans contact au magasin désormais possibles jusqu’à 50€

07 avril 2020
corona virus et paiements sans contact

En ces temps de crise, les paiements électroniques sont encouragés. Et tout particulièrement ceux qui évitent de toucher le terminal. Dans ce cadre, les banques ont décidé de relever le montant maximal pour de tels paiements: à partir du 14 avril, il passe de 25 à 50€. Nous demandons que cette mesure ne soit que temporaire.

Si vous sortez faire des achats, le conseil prioritaire demeure : lavez-vous soigneusement les mains en rentrant. 

Dans le magasin, par mesure de précaution, vous souhaitez peut-être éviter les touches d’un terminal de paiement. Deux solutions s’offrent à vous.

Le « vrai » paiement sans contact

Si sur votre carte de banque figure le logo représentant quatre petites ondes, il vous suffit de l’approcher de l’endroit sur le terminal où figure le même dessin. Vous payerez alors sans introduire votre code PIN. 

Vous pouvez faire de même avec votre smartphone (mais pas avec un IPhone) après avoir débloqué la fonction NFC. Pour plus d’info, consultez notre dossier Payez avec votre smartphone.

Précision importante : pour réduire les risques d’erreur et de fraude, les banques limitent les paiements sans contact à de faibles montants. Pour favoriser ce type de paiement dans l’actuel contexte de crise sanitaire, les banques ont décidé de relever ce seuil. A partir du 14 avril, il passe temporairement de 25 à 50€. Après un certain nombre de transactions (ou un certain montant total, qui passe lui de 50 à 100€) payées sans contact, il est toujours demandé de composer le code PIN, afin de s’assurer de votre identité.

Notre conseil : vérifiez bien le montant avant de faire le geste qui effectuera le paiement puisque vous n’aurez pas l’occasion de confirmer.

Les augmentations de plafond doivent être temporaires

Nous ne nous opposons pas à ces mesures mais insistons pour que le relèvement des seuils soit limité à la durée de la crise. En effet, dans le cas d’un paiement sans contact, le consommateur ne doit pas confirmer que c’est bien lui qui paie (par exemple au moyen de son code PIN). D’où la possibilité qu'une autre personne effectue des paiements avec une carte volée ou perdue sans en connaître le code.

Bien que les banques soient tenues de totalement rembourser un consommateur qui conteste avoir effectué un paiement sans contact, cela ne suffit pas à supprimer les conséquences de la fraude pour lui. En effet, il faudra d’une part qu’il s’en aperçoive, ce qui nécessite d’avoir ses extraits et de les consulter régulièrement. Et ensuite qu’il introduise une réclamation auprès de sa banque et la suive jusqu’au remboursement. Or, rien ne permet d’affirmer que cela se fera sans encombre.

Le paiement avec confirmation via smartphone

La deuxième solution pour ne pas toucher le terminal, c’est le paiement au moyen d’un smartphone et avec confirmation.

L’application la plus courante pour effectuer de tels paiements est Payconiq by Bancontact. Pratiquement toutes les banques belges soutiennent ce système. Vous devez associer au moins une carte de débit (Bancontact) à l’application. Et il faut bien entendu que le commerçant accepte ce mode de paiement.

Au moment de payer, vous devrez scanner un QR code, vérifier ou introduire le montant demandé puis confirmer au moyen de votre code secret introduit sur le clavier de votre téléphone et non sur le terminal.

Il existe d’autres formules comme la fonction Bancontact intégrée dans certaines applications bancaires, Google Pay, Apple Pay …

Ici aussi, des limites ont également été fixées aux montants qui peuvent être dépensés, mais elles sont plus élevées que lorsque vous payez sans confirmation. Et varient selon les banques et les systèmes utilisés.