News

Tarifs bancaires : ING en remet une double couche !

28 juin 2021
ing, compte, lion account, tarif

Le compte Lion Account, présenté à l’origine comme "sérieusement gratuit", devient payant. Et ING est la première banque à faire payer les retraits d’argent dans ses propres distributeurs. Pas content ? Allez voir ailleurs.

Lors de son lancement, le Lion Account d’ING, compte principalement électronique, a fait l’objet d’une large campagne publicitaire le vantant comme LE compte "sérieusement gratuit".

Mais début 2019, c’en était déjà fini puisque la banque introduisait des frais de 0,50€ pour tout retrait de cash à un distributeur d'une autre banque. Nous avions vivement critiqué cette décision car un retrait est une opération courante et les frais de ce type des pièges pour de nombreux consommateurs.

Compte et tous retraits désormais payants

Et voilà qu’ING en remet une couche. A partir du 1er juillet, sauf pour les moins de 26 ans, le Lion Account, bien que toujours électronique, sera encore moins sérieusement gratuit. Et même résolument payant puisqu’il coûtera 22,80€ par an (1,90€ par mois).

Attention: si vous possédez un ING Lion Account inutilisé depuis plus de 13 mois et sans solde positif, celui-ci sera automatiquement clôturé le 30 juillet 2021. A moins que vous n’y déposiez un montant, même minime, avant le 20 juillet.

La banque en remet même deux couches car où que soit fait un retrait d’argent (à un distributeur ING ou ailleurs), il coûtera 0,50€ à partir du 4e retrait par mois. Notons cependant que durant la période du 01/07/2021 au 31/12/2021, 36 retraits seront gratuits.

ING devient donc la première banque à faire payer les retraits dans ses propres distributeurs de billets. Comment ne pas comprendre les clients qui ont le sentiment que la banque prend l’argent déposé en otage ?

Enfin, pour ne pas faire de jaloux, ING augmente dans la foulée le prix du Compte Vert qui passera de 44 à 54€ par an.

Mauvaises justifications

Soyons justes, ING n’est pas la seule banque à tirer les tarifs vers le haut. Comme d’autres, elle se justifie notamment en mentionnant les taux d’intérêts bas.

Une autre justification avancée nous interpelle : ING explique qu’elle doit couvrir les investissements importants dans des "services ajoutés inclus dans les comptes courants". De quoi parle-t-on ? Par exemple des ING deals qui peuvent apporter de petits avantages au titulaire du compte s’il fait des achats chez certains commerçants partenaires d’ING. Ou encore d’un nouveau service qui permet au client de résilier des abonnements via l’application bancaire.

En d’autres termes, le service bancaire qu’est un compte à vue devient plus cher parce que des services non bancaires (que bien des clients n’utiliseront sans doute jamais) sont développés.

Insatisfait ? Allez voir ailleurs !

Si vous êtes impacté par ces décisions d’ING, il vous est toujours possible de passer à la concurrence. N’hésitez donc pas à rechercher une formule de compte plus intéressante sur notre comparateur comptes à vue.

Vers le comparateur