News

Est-il intéressant de pouvoir descendre en négatif sur son compte à vue ?

Effectivement, cela peut parfois être utile. Mais ce n’est pas parce que vous avez un compte à vue que vous disposez automatiquement de cette possibilité. Et, avant de vous mettre effectivement en négatif, sachez que c’est là un moyen extrêmement coûteux de financer une dépense.

02 janvier 2021
compte vue negatif interessant

La possibilité de pouvoir descendre en négatif sur son compte à vue peut être une solution d’urgence pratique. Comme à un moment ou vous avez des problèmes financiers temporaires, par exemple si la facture d’énergie est plus importante que prévu à l’issue d’un hiver particulièrement rude. Ou si vous devez faire face à une dépense imprévue pour laquelle vous n’avez pas suffisamment d’argent sur votre compte, alors que vous savez que vous pourrez apurer rapidement le solde négatif avec l’argent placé sur votre compte épargne.

Les banques proposent deux formules, mais vous n’en disposez pas automatiquement à l’ouverture votre compte à vue.

Deux possibilités

Les banques peuvent vous proposer deux formules permettant de descendre en négatif :

  • Ou bien cette possibilité fait tout simplement partie des modalités d’utilisation de votre compte.
  • Ou bien vous avez signé un contrat particulier à cet effet, à savoir pour une ouverture de crédit liée à votre compte à vue.

Pas automatique

Il y a de fortes chances que vous ayez la possibilité de descendre en négatif. Mais ce n’est pas automatiquement lié au compte à vue. Tout dépend du contrat que vous avez signé avec la banque. En règle générale, le solde négatif doit être apuré dans les trois mois.

Si vous n’avez pas la possibilité de descendre en négatif, en pratique vos paiements seront refusés dès qu’il n’y a plus suffisamment d’argent sur votre compte.

Faites-le le moins possible

De toute manière, il est fortement conseillé de rester en négatif le moins longtemps possible. Car cela revient fort cher. Les intérêts prélevés sont près de 100 fois plus importants que ceux (minimes) que vous touchez sur votre compte épargne.

En outre, la seconde formule, celle de l’ouverture de crédit, n’est pas sans risque. La tentation peut être forte d’y avoir recours systématiquement, et de vivre finalement (quasi) en permanence à crédit, et donc endetté. 

Encore des questions ? 

N’hésitez pas à appeler les experts de notre Service Conseil au numéro 02 542 33 33, du lundi au vendredi de 9 à 12h30 et de 13 à 17 h (16 h le vendredi). Vous pouvez également les contacter en ligne.

Appelez le 02 542 33 33