News

Des paiements en ligne davantage sécurisés

16 septembre 2019

16 septembre 2019
En vue de limiter les fraudes, une nouvelle directive européenne est mise en œuvre depuis ce 14 septembre. Concrètement, valider un paiement avec les seuls trois chiffres figurant au dos de votre carte de crédit ne suffira plus. C’est un plus pour la protection du consommateur, mais des délais d’application de la directive ont malheureusement été demandés.

Depuis ce week-end, il ne devrait plus être possible de payer un achat en ligne uniquement avec les données figurant sur votre carte de crédit, à savoir son numéro, sa date d’expiration et les trois chiffres CVC apparaissant au verso.

La seconde Directive européenne sur les services de paiement (PSDII) exige en effet, dans la plupart des cas, une "authentification forte" pour qu’un paiement en ligne puisse avoir lieu. En pratique, il vous faudra combiner deux éléments pour signer, comme c’est déjà le cas lorsque vous introduisez les données de votre carte puis utilisez votre digipass ou lorsque vous faites usage de votre smartphone puis confirmez avec un code PIN.

L’objectif est de renforcer la sécurité des paiements et donc de diminuer les fraudes. En Belgique, le changement se constatera principalement lors d’achats sur des sites étrangers, car l’authentification forte est déjà largement utilisée dans notre pays.

Exceptions et délai de mise en oeuvre

Précisons que des exceptions sont prévues pour les transactions considérées comme moins risquées, de faible montant par exemple.

Sachez aussi que ces mesures n’entreront que progressivement en vigueur. N’étant pas prêts, certains acteurs importants de l’e-commerce et des intervenants dans le processus de la transaction ont malheureusement demandé un délai pour leur mise en oeuvre. Cette situation prévaut dans quasi tous les États européens.

Etant donné qu’il s’agit d’une mesure positive pour la protection des consommateurs, nous insistons pour que le délai accordé par notre Banque Nationale soit le plus bref possible.

Si problème il y a, votre banque devra vous rembourser

Important à savoir: si durant cette période transitoire votre banque accepte d’effectuer une transaction sans cette "authentification forte" et que vous la contestez car elle est l’œuvre d’un escroc, la banque devra en assumer la responsabilité et vous rembourser (à moins de pouvoir prouver que vous avez fait preuve d’une négligence grave).

On vous répond…

Vous vous posez des questions à ce propos? Nous vous conseillons de joindre nos spécialistes Test Achats invest par mail ou par téléphone au 02 542 33 50.

Vers le site Test Achats invest

Community

Argent & assurances

Conversations liées