News

Festivals de l’été : pas tout dépensé ? Pas tout remboursé !

27 juin 2019

27 juin 2019
De plus en plus de festivals troquent le cash pour le « tout au bracelet ». Rien à redire sur le principe, sauf que des frais sont comptés au festivalier pour récupérer son solde non dépensé. Ce que nous ne pouvons admettre.

S’il y a des endroits où l’évolution vers une société less cash (moins de cash) ou carrément cashless (sans cash) est perceptible, ce sont bien les festivals.

Certains d’entre eux fonctionnent toujours avec des tickets ou des jetons boisson/nourriture, mais d’autres ont adopté le « tout au bracelet ». C’est par exemple le cas de Tomorrowland, des Francofolies de Spa, de Wecandance, de LaSemo, Dranouter, Ostend Beach ou Fire Is Gold.

Votre ticket d’entrée sera digitalisé dans la puce, de même que les crédits que vous destinez à vos consommations sur place. Le paiement sans contact se fera très simplement, en un mouvement du poignet contre le terminal du commerçant. Ce système dématérialisé a des avantages évidents pour les organisateurs mais également pour les festivaliers.

Remboursement payant

On vous encourage à charger largement votre bracelet puisque, de toute manière, vous pourrez récupérer le solde non dépensé. Mais c’est là que nous estimons que le bât blesse !

Car des frais vous seront comptés pour ce « service ». A titre d’exemple, le remboursement est tarifé 1 € aux Francofolies. Vider la carte coûte 2 € aux Les Gens d’Ere, 2,66 € à Dranouter et 3 € à LaSemo.

Une bonne affaire pour les organisateurs

Il semble que l’argent réclamé en retard ou non réclamé (parce que le titulaire estime que le montant ne vaut pas les démarches à accomplir) ainsi que les frais comptés à ceux qui demandent le remboursement de leur solde constituent un véritable petit magot pour les organisateurs. Certains, en France, récolteraient ainsi une moyenne de 2 € par bracelet, à multiplier par le nombre de festivaliers...

Nous considérons que des consommateurs auxquels on impose ce système de paiement et que l’on encourage à stocker de l’argent en suffisance devraient pouvoir récupérer leurs surplus sans frais.