News

Un tsunami de faux e-mails au nom de distributeurs de colis

18 décembre 2019

En cette fin d’année, de très nombreux consommateurs reçoivent un e-mail leur réclamant des frais de livraison pour une commande en ligne. Ne payez surtout pas, il s’agit de tentatives de phishing.

Pendant la période des fêtes, l’activité des commerçants et des distributeurs de colis bat son plein. Mais l’activité des fraudeurs en ligne aussi. Safeonweb, un service des pouvoirs publics, met en garde les utilisateurs d’internet qui sont actuellement « assaillis par un tsunami de messages de phishing ».

Les fraudeurs se font passer pour des distributeurs de colis comme bpost ou PostNL. Ils envoient des e-mails avec des logos falsifiés à un grand nombre d’utilisateurs en prétendant qu’ils doivent acquitter des frais d’envoi avant de pouvoir réceptionner leur colis. Et comme, en cette période, les consommateurs sont nombreux à attendre la réception de leur colis, certains paient les frais réclamés. En réalité, ils ont probablement déjà payé les frais de livraison au moment de la commande et, sans le vouloir, ils versent l’argent sur le compte des fraudeurs.

Que devez-vous faire ?

Si vous avez passé une commande en ligne et qu’on vous réclame des frais d’envoi, contrôlez d’abord si :

  • la confirmation électronique de votre commande mentionne bien que les frais de livraison sont inclus
  • le numéro de référence mentionné dans l’e-mail correspond au numéro mentionné dans votre commande
  • l’adresse e-mail de l’expéditeur est bien l’adresse légitime du distributeur de colis

S’il s’agit d’une tentative de phishing, transférez l’e-mail à suspect@safeonweb.be et effacez-le ensuite. Si vous avez des doutes, contactez le site où vous avez effectué votre achat.

Vous avez des questions ?

Vous trouverez plus d’informations sur les e-mails de phishing et comment les reconnaître dans notre dossier Phishing : ne mordez pas à l'hameçon.