News

Voici comment les Belges économisent pendant la crise. Et vous, comment faites-vous ?

31 mai 2022

Alors que l'inflation connaît son plus haut niveau depuis 30 ans, au moins un tiers des Belges interrogés affirment ne plus pouvoir supporter une nouvelle hausse des prix et plus de la moitié d’entre eux s'attendent à ce que les choses empirent dans le futur, selon les résultats de notre enquête. Nous vous donnons ici autant d'informations et d'aide que possible pour économiser davantage et surmonter cette crise.

Energie, alimentation, mobilité, loisirs ou encore santé : de nombreux aspects de votre vie subissent la hausse des prix et vous n’êtes pas épargnés. En Wallonie, 47% des consommateurs estiment que leur situation financière a empiré l’année dernière. Et ce chiffre n’est pas beaucoup moins élevé en Flandre, puisque 41% des consommateurs flamands sont du même avis. Mais la situation est encore plus préoccupante pour les personnes étant déjà en difficultés financières, qui subissent de plein fouet cette crise. 64% d’entre considèrent en effet que leur situation s’est détériorée au cours de l’année dernière, selon notre enquête représentative menée auprès de 1000 répondants belges en termes d'âge, de genre, de région et de niveau d'éducation. 

Vos solutions pour affronter la crise 

Face à cette inflation généralisée, beaucoup ont dû adopter de nouveaux comportements. 78% des Belges ont ainsi modifié leurs habitudes concernant la maison, l’énergie et l’eau. 

Et l’énergie n’est pas le seul secteur à connaître une hausse des prix. L’alimentation, la mobilité, la santé ou encore les loisirs sont eux aussi impactés. Vous avez ainsi adapté votre comportement en conséquence, afin de limiter l’impact sur votre budget. 

Vous économisez sur l’énergie 

88% des personnes en situation de difficulté financière ont dû économiser sur l’énergie. Cependant, 65% des personnes n’ayant pas de problèmes d’argent économisent elles aussi sur leurs factures. 

« Les fournisseurs d'énergie sont souvent disposés à chercher des solutions avec vous. Généralement par le biais de facilités de paiement telles qu'un paiement différé ou un plan d'échelonnement », explique notre expert Stéphane Dochy. Notre pétition pour une énergie plus abordable a également récolté 52 703 signatures et va être remise aux ministres compétents.

Lisez aussi nos conseils pratiques ou le dossier économie d'énergie pour réduire un peu la facture énergétique.

CONSULTEZ NOTRE PLATEFORME ENERGY GUIDE

Vous économisez sur l’alimentation 

Si 43,8% des plus aisés sont amenés à faire attention à leur budget alimentation, les personnes les plus en difficultés sont également les plus touchées. 81% d’entre elles ont dû réaliser des économies sur leur alimentation face à la hausse des prix dans les rayons des supermarchés. Par ailleurs, 28% des personnes interrogées déclarent avoir réduit leur consommation de denrées alimentaires non-essentielles. 

Utilisez notre comparateur pour trouver le supermarché le moins cher

Votre supermarché est-il le moins cher ?

Vous économisez sur l’essence 

En raison des prix élevés des carburants, vous êtes 67% à économiser sur votre mobilité, en utilisant par exemple moins votre voiture et davantage les transports en commun ou la marche. D’autres solutions sont aussi envisageables afin d’économiser sur vos déplacements. En recourant par exemple aux voitures partagées, vous pouvez économiser jusqu’à 3 000€ par an, et plus de 100€ par an, si vous réduisez votre vitesse sur la route. D’ailleurs, 28% des utilisateurs ont déjà commencé à rouler de façon plus économe.  

Consultez notre plateforme Mile21 pour découvrir d’autres astuces afin de rouler moins cher.

Découvrez comment économiser avec votre voiture

Vous économisez sur les loisirs 

Sans surprise, les vacances et les achats plaisir n’ont pas été épargnés par la crise. 20% des Belges interrogés dans notre enquête affirment avoir modifié leurs plans de voyage en raison de la situation actuelle et 18% d’entre eux ont aussi renoncé ou repoussé certaines dépenses consacrées aux loisirs et hobbys. Cela dit, une grande majorité n’ont pas renoncé à leurs projets de vacances, même s’ils gardent à l’esprit l’augmentation continue des prix.

Vous partez en voyage prochainement ? Découvrez comment éviter les dépenses inutiles en lisant notre FAQ dédiée

Consultez notre FAQ voyage

Enfin, vous économisez sur la santé 

Avec la montée en flèche des prix de l'énergie, du carburant et de nombreuses denrées alimentaires, certaines personnes reportent leurs soins médicaux faute de moyens. Les personnes étant confrontées à des difficultés financières sont particulièrement touchées. 61,5% d’entre elles affirment avoir économiser sur leur santé. En revanche, seuls 19% des personnes ne rencontrant pas de problèmes d’argent économisent sur leur santé. Par ailleurs, les personnes en bonne santé seront moins impactées dans la mesure où elles n'ont pas besoin de soins particuliers. 

Cependant, reporter ses soins médicaux n’est certainement pas une solution à long terme et des solutions s’offrent à vous pour continuer de prendre soin de votre santé malgré le contexte économique. « Pour de nombreux médicaments de marque, il existe désormais des variantes génériques ayant le même effet », explique Ann Lievens, pharmacienne. « « Si votre médecin vous prescrit un certain médicament et qu'il existe une solution de remplacement moins chère, votre pharmacien doit vous en informer, du moins en ce qui concerne les antibiotiques et les antifongiques. Mais dans tous les autres cas, n'hésitez pas à vous informer auprès de votre médecin et votre pharmacien. En effet, cela peut sensiblement alléger la note ».

Découvrez comment économiser sur vos médicaments

Votre inquiétude face à la situation économique 

Plus inquiétant encore, 58% déclarent être effrayés à l’idée de dépenser de l’argent, car ils ne savent pas de quoi l’avenir sera fait.
Dans certains cas, une ouverture de ligne de crédit pourrait être tentante. Cependant, soyez vigilant et regardez ce que notre expert préconise à ce propos