dernier update: 23-03-2020

Arthrose du genou - Donacom

Mon médecin m'a prescrit Donacom à prendre pendant 90 jours suite au constat d'un début d'usure du cartilage du genou.

Ce médicament contient de la glucosamine, mais également du chlorure de sodium et autres composants, E951 et E420.

Je me demandais s'il était aussi efficace de prendre du glucosamine dans sa forme naturelle, comme on en trouve chez la marque Belife ou autre, plutôt que ce médicament.

Merci

 

Rejoignez-nous

Vous aimez notre communauté et souhaitez participer pour partager votre expérience? 
Créer votre compte ne vous prendra que quelques instants.

Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement

  Commentaires

User name
JEAN ADAM
13-02-2020

J'ai pris du Glucosamine des années :aucun résultat.
J'ai reçu les injections de GO-ON (non remboursées) :aucun résultat alors qu'un ami est soulagé depuis 2 ans.
Malgré ces traitements, je dois avoir des prothèses.

User name
Kelly
10-03-2020

Donacom contient du sulfate de glucosamine et chlorure de sodium et appartient à une classe de médicaments appelés anti-inflammatoires non stéroïdiens et agents antirhumatismaux. Il est utilisé pour soulager les symptômes de l’arthrose du genou légère à modérée (usure du cartilage de l’articulation du genou).

Be Life est un complément alimentaire contient également du sufate de glucosamine.

Etant donné que les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments, ils tombent sous la législation des denrées alimentaires.
Légalement, les compléments alimentaires ne peuvent reprendre aucune allégation curative ni préventive mais ils peuvent faire l’objet de nombreuses allégations en termes de bénéfices potentiels pour la santé. Le site Bio-Life Laboratory, fabricant de Be Life, ne présente aucune allégation de santé.

Même si certains composés tel que le sulfate de glucosamine se retrouvent aussi bien dans des compléments alimentaires que dans des médicaments, les médicaments présentent une garantie d’efficacité car les effets thérapeutiques annoncés doivent avoir été prouvés.
Ainsi, même si les compléments alimentaires sont réglementés en Europe (règlement CE 178/2002) et en Belgique (arrêté royal du 29 août 1997), rien n’oblige les industriels à prouver que le composé utilisé dans le produit a réellement les vertus prétendues, ni que la concentration utilisée est suffisante pour avoir une efficacité.

L’Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) veille à établir une liste d’allégations de santé autorisées ou non, c’est-à-dire des mentions admissibles ou non sur les étiquetages. Notez que la plupart des allégations sont aujourd’hui en attente d’un verdict de l’autorité européenne. D’ici là, tout est pratiquement permis.

Sur cette base, nous pouvons dire que les allégations de santé qui concerne les bienfaits associés à la glucosamine sont interdites notamment “articulation saine” et “élasticité du cartilage”. C’est-à-dire que l’efficacité de la glucosamine ou son lien avec la santé n’a pas été établi de façon scientifique (pour les compléments alimentaires uniquement).
Le but de l’EFSA est de garantir que les allégations utilisées soient vraies, fiables et non trompeuses pour le consommateur.

Pour conclure, les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments et ne peuvent se substituer à un traitement médical. Si vous souhaitez changer de traitement, nous vous recommandons de consulter votre médecin. Ce dernier connait votre situation et est le plus à même de vous conseiller. ^Kelly

User name
JEAN-LUC BORN
23-03-2020

Bonjour Jean.

Compatissant à votre douleur, ayant le même problème depuis 35 ans suite à un accident du travail, si vous me permettez une petite recommandation:
-de chez physalys, Glucosamin forte +
-Acerola 1000 bio, fixant la glucosamine, à raison d'un comprimé de chaque par jour durant un mois...
N'ayant aucune explication rationnelle à fournir, personnellement, ça marche (au propre comme au figuré) et j'en ai essayé d'autres bien plus coûteux au point que même une opération chirurgicale est restée infructueuse (business is business...).
Bien conscient que les conseilleurs ne sont pas les payeurs, la balle est à présent dans votre camp.

Bien à vous et bon courage.

Jean-Luc.