dernier update: 30-04-2021

Précompte immobilier

J'ai eu la chance de recevoir pour la première fois hier le montant de mon précompte immobilier. Le montant est exhorbitant et ce d'autant plus que la commune, sous tutelle du CRAC, est au plafond des additionnels.

Vivant seul, il me semble inconcevable de payer une telle somme. 

Le quartier étant un quartier résidentiel neuf, nous avons été classés dans la catégorie "immeuble de standing". Quels sont les critères permettant d'aboutir à une telle catégorisation ?

Ai- je une possibilité de recours?

 

Merci de votre aide.

 

Dimitri

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

2 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

30-04-2021

J'ai exactement le même problème et comme j'ai acheté avant la construction, personne ne connaissait la valeur 'cadastrale' du bien..., mais c'est surtout scandaleux pour ceux qui occupent leur propre habitation. Un impôt sur le revenu locatif=ok pour moi, là ça se conçoit, mais se contenter d'offrir aux proprios-habitants une miséreuse 'prime - be home' de 130€ sur la somme colossale qui ne fera qu'augmenter, c'est tout bonnement scandaleux. Si nous, belges très moyens, avons achetés, c'est justement parce-qu'on était pas richissime et qu'on anticipait juste la hausse vitesse v-prime des loyers. Que peut-on faire pour rendre cet impôt, calculé trop arbitrairement, plus 'juste'? Comment faire pour que les doubles nationalités (belgo-marocain, par ex! si votre bien considéré territoire marocain, pas de précompte à payer!) payent comme tout le monde? Et le précompte pour les sociétés S.A. et autres 'vennootschappen'-associations &co qui ne payent pas un rond? Serait peut-être temps de revoir la législation!!! L'Etat perd ainsi des millions bêtement, juste parce-qu'elle manque de volontaires politiques qui oseraient s'attaquer à une réforme dans le cadre de cette législation en particulier !!! ... C'est abuser !!! De tout coeur avec Monsieur !!!

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

30-04-2021
, a répondu:

Votre réflexion est surprenante. Céder une partie  d'un territoire belge au Maroc à cause de la double nationalité est une mesure asez drôle. Cependant si une personne a double nationalité elle n'en reste pas moins un Belge. Cela mérite une investigation. Car jamais je n'ai entendu dire que les Belges qui avaient une seconde résidence en France ou en Espagne par exemple, revendiquaient leur terrain à l'étranger comme territoire belge. Mais en théorie votre réflexion n'est pas dénuée de sens. ^Kelly