dernier update: 16/05/2019

Appel téléphonique d'un faux employé de Microsoft

Un de nos membres, Jean-Claude M., nous raconte qu'il a été appelé trois fois la semaine dernière par un soi-disant employé de Microsoft.

La personne qui a appelé parlait anglais et a prétendu qu'il y avait un problème avec l'ordinateur de notre membre. Pour le résoudre, l'homme voulait prendre le contrôle de son ordinateur à distance.

Heureusement, M. a tout de suite raccroché, car c'est une arnaque.

Avez-vous déjà reçu des appels téléphoniques similaires ? Qu'est-ce qui n'allait pas et qu'est-ce que l'interlocuteur vous a demandé de faire ?

Rejoignez-nous

Vous aimez notre communauté et souhaitez participer pour partager votre expérience? 
Créer votre compte ne vous prendra que quelques instants.

Vous pourrez alors demander de l'aide,

recevoir des réponses de qualité,

et être informé sur les nouveautés.

Inscrivez-vous gratuitement

Commentaires

User name
Guy Gasmane
05/03/2019

De faux email circulent de soi-disant de la part d'Outlook donc Microsoft, vous demandent de remplir un formulaire avec vos coordonnées personnelles, ce qu'il ne faut pas faire et transférer cet email à abus@outlook.com.

User name
M. PIRONET
15/03/2019

J'ai eu le même genre de situation hier : appel très insistant en anglais de quelqu'un qui prétendait m'appeler depuis le centre Google en USA et qui affirmait que que mon ordinateur était hacké etc etc... J'ai répondu que je n'avais pas d'ordinateur connecté à l'adresse de l'appel et la "conversation" s'est arrêtée. Son intention était sans doute de tenter également de prendre le contrôle de mon PC., tout comme la personne dont il est question dans votre article.

User name
M. PIRONET
15/03/2019

Suite à mon intervention précédente, je tiens à signaler que, lors de la communication téléphonique, j'entendais en bruit de fond les voix de nombreux opérateurs me laissant à penser, soit qu'il s'agissait d'une organisation frauduleuse d'une certaine importance, soit pour rendre leur démarche crédible en créant une ambiance sonore similaire à celle d'une administration sérieuse...

User name
Dorian
27/04/2019

2 appels ce jour encore ... des appels en anglais, la personne se dit faisant partie de Microsoft et souhaitant "m'aider" car j'ai un problème de PC ...
De temps à autres, même genre d'appel mais personne au bout du fil (à mon avis, ils composent plusieurs numéros en même temps)...

User name
Dorian
02/05/2019

Et encore un appel reçu hier (01.05.2019, vers 14h00).
J'ai fait durer la conversation pour savoir ce qu'ils demandandaient. En clair, ils demande d'effectuer la commande Windows "credwiz" et d'envoyer une copie du fichier exporté à une adresse mail pour "help you to remove a lot of malicious softwares from your computer" ... A ce moment je leur ai fait comprendre que je leur avait fait perdre leur temps et la charmante "Britney" (à l'accent oriental) m'a raccroché au nez, mettant un terme à une belle conversation de 5 minutes ... Dommage :-)

User name
CLAUDE DUPONT
15/05/2019

Une de mes amies a eu une malheureuse aventure avec des hackers. Suite au blocage de son compte Microsoft sur son ordi , des soi-disant interlocuteurs de Microsoft l’ont appelée pour lui signaler qu’ils avaient remarqué que son compte était bloqué et pour l’aider. Elle s’est tout de suite méfiée, alertée par des informations que nous avons tous entendues ici et là. Elle a donc plusieurs fois refusé leur appel, mais ils se sont montré tellement insistants et convaincants qu’à la fin, elle s’est laissée abuser. Ils lui ont fourni des éléments rassurants de sécurité etc et elle a pensé qu’ils étaient de bonne foi.

Ils lui ont demandé de faire un versement de 10 €. Presqu’instantanément, un formulaire ING Home Bank est apparu sur son écran et elle a fait le versement à l’aide de son card reader. A la suite de cela son compte Microsoft a été débloqué.

Elle a contrôlé immédiatement son compte bancaire mais n’a rien remarqué tout de suite, pas même le paiement de 10 €. Ce n’est qu’en re-vérifiant le soir qu’elle a malheureusement constaté que non seulement ils avaient perçu les 10 € mais également que 5.000 € avaient été retirés de son livret vert, ce qui constituait presque toutes ses économies. Elle a porté plainte à la police et a contacté ING qui a bloqué son compte en ligne pendant plusieurs jours. Entre-temps, elle essaie de contacter le service des fraudes ING, qui a l’air un peu lent à lui répondre.

Je voulais savoir si vous aviez eu des expériences (j’imagine !) dans ce domaine et ce que vous pouvez nous conseiller. Elle espère que l’assurance de la banque interviendra pour qu’elle puisse récupérer le montant perdu. Elle estime que ING n’a pas suffisamment protégé ses comptes car personne d’autre qu’elle ne devrait avoir accès à son compte. Elle n’a donné son code à personne. Elle a utilisé seule son card reader. Bien sûr elle a rentré le code final sur un formulaire qui n’était probablement pas celui d’ING, mais elle ne le savait pas.

- Y a-t-il un formulaire type à envoyer à ING pour faire jouer l’assurance ?
- Savez-vous comment réagissent les banques dans ce genre de situation ?
- Y a-t-il d’autres organismes à contacter ? (Ministère de l’Economie, Ombudsman des banques ?)

User name
CLAUDE DUPONT
15/05/2019

Une de mes amies a eu une malheureuse aventure avec des hackers. Suite au blocage de son compte Microsoft sur son ordi , des soi-disant interlocuteurs de Microsoft l’ont appelée pour lui signaler qu’ils avaient remarqué que son compte était bloqué et pour l’aider. Elle s’est tout de suite méfiée, alertée par des informations que nous avons tous entendues ici et là. Elle a donc plusieurs fois refusé leur appel, mais ils se sont montré tellement insistants et convaincants qu’à la fin, elle s’est laissée abuser. Ils lui ont fourni des éléments rassurants de sécurité etc et elle a pensé qu’ils étaient de bonne foi.

Ils lui ont demandé de faire un versement de 10 €. Presqu’instantanément, un formulaire ING Home Bank est apparu sur son écran et elle a fait le versement à l’aide de son card reader. A la suite de cela son compte Microsoft a été débloqué.

Elle a contrôlé immédiatement son compte bancaire mais n’a rien remarqué tout de suite, pas même le paiement de 10 €. Ce n’est qu’en re-vérifiant le soir qu’elle a malheureusement constaté que non seulement ils avaient perçu les 10 € mais également que 5.000 € avaient été retirés de son livret vert, ce qui constituait presque toutes ses économies. Elle a porté plainte à la police et a contacté ING qui a bloqué son compte en ligne pendant plusieurs jours. Entre-temps, elle essaie de contacter le service des fraudes ING, qui a l’air un peu lent à lui répondre.

Je voulais savoir si vous aviez eu des expériences (j’imagine !) dans ce domaine et ce que vous pouvez nous conseiller. Elle espère que l’assurance de la banque interviendra pour qu’elle puisse récupérer le montant perdu. Elle estime que ING n’a pas suffisamment protégé ses comptes car personne d’autre qu’elle ne devrait avoir accès à son compte. Elle n’a donné son code à personne. Elle a utilisé seule son card reader. Bien sûr elle a rentré le code final sur un formulaire qui n’était probablement pas celui d’ING, mais elle ne le savait pas.

- Y a-t-il un formulaire type à envoyer à ING pour faire jouer l’assurance ?
- Savez-vous comment réagissent les banques dans ce genre de situation ?
- Y a-t-il d’autres organismes à contacter ? (Ministère de l’Economie, Ombudsman des banques ?)

Merci d'avance

User name
CLAUDE DUPONT
15/05/2019

Une de mes amies a eu une malheureuse aventure avec des hackers. Suite au blocage de son compte Microsoft sur son ordi , des soi-disant interlocuteurs de Microsoft l’ont appelée pour lui signaler qu’ils avaient remarqué que son compte était bloqué et pour l’aider. Elle s’est tout de suite méfiée, alertée par des informations que nous avons tous entendues ici et là. Elle a donc plusieurs fois refusé leur appel, mais ils se sont montré tellement insistants et convaincants qu’à la fin, elle s’est laissée abuser. Ils lui ont fourni des éléments rassurants de sécurité etc et elle a pensé qu’ils étaient de bonne foi.

Ils lui ont demandé de faire un versement de 10 €. Presqu’instantanément, un formulaire ING Home Bank est apparu sur son écran et elle a fait le versement à l’aide de son card reader. A la suite de cela son compte Microsoft a été débloqué.

Elle a contrôlé immédiatement son compte bancaire mais n’a rien remarqué tout de suite, pas même le paiement de 10 €. Ce n’est qu’en re-vérifiant le soir qu’elle a malheureusement constaté que non seulement ils avaient perçu les 10 € mais également que 5.000 € avaient été retirés de son livret vert, ce qui constituait presque toutes ses économies. Elle a porté plainte à la police et a contacté ING qui a bloqué son compte en ligne pendant plusieurs jours. Entre-temps, elle essaie de contacter le service des fraudes ING, qui a l’air un peu lent à lui répondre.

Je voulais savoir si vous aviez eu des expériences (j’imagine !) dans ce domaine et ce que vous pouvez nous conseiller. Elle espère que l’assurance de la banque interviendra pour qu’elle puisse récupérer le montant perdu. Elle estime que ING n’a pas suffisamment protégé ses comptes car personne d’autre qu’elle ne devrait avoir accès à son compte. Elle n’a donné son code à personne. Elle a utilisé seule son card reader. Bien sûr elle a rentré le code final sur un formulaire qui n’était probablement pas celui d’ING, mais elle ne le savait pas.

- Y a-t-il un formulaire type à envoyer à ING pour faire jouer l’assurance ?
- Savez-vous comment réagissent les banques dans ce genre de situation ?
- Y a-t-il d’autres organismes à contacter ? (Ministère de l’Economie, Ombudsman des banques ?)

Merci d'avance

User name Moderator
Pol | Modérateur
16/05/2019

Bonjour Claude, 

Je vous remercie d'avoir partagé cette malheureuse expérience avec nous, pour avoir une réponse précise à vos différentes questions, Je vous conseille de prendre contact au plus vite avec notre service juridique au 0800 39 805 (code JA 05) du lun-ven de 9h00-12h30 et de 13h00-17h00 (16h00 le vendredi) ou via l'adresse suivante : www.test-achats.be/plainte afin d'avoir un premier conseil sur une procédure possible. ^Pol