dernier update: 26/03/2019

Dimensionnement de l'onduleur

L'offre reçue après la visite de l'installateur indique un onduleur dont la puissance nominale n'est que de 75% de la puissance-crête des panneaux (1.5 kVA et 2,08 kWc). Or, l'orientation est optimale (99%) et il n'y a pas d'obstacle (ombres, etc.). J'ai lu par ailleurs que la puissance de l'onduleur devrait se situer idéalement (en Belgique) entre 80% et 110% de la puissance-crête des panneaux ("de-rating"). On ne descendrait en-dessous de 80% que si l'orientation n'est pas optimale (ce qui n'est pas le cas ici).

Si on tient compte du rendement (Pmax à l'entrée DC de l'onduleur = 1,6 kW), on arrive à peine à 80%.

Existe-t-il un tableau me permettant d'évaluer combien d'énergie sera ainsi perdue par écrêtage des heures les plus favorables ?

Qu'en pensez-vous ? Serait-il rentable de passer à un onduleur de 2.5 kVA  (généreusement surdimensionné donc) ?

Rejoignez-nous

Vous aimez notre communauté et souhaitez participer pour partager votre expérience? 
Créer votre compte ne vous prendra que quelques instants.

Vous pourrez alors demander de l'aide,

recevoir des réponses de qualité,

et être informé sur les nouveautés.

Inscrivez-vous gratuitement

Commentaires

User name
STEPHANE NEYKEN
09/12/2015

Il manque pas mal d'infos pour pouvoir être affirmatif, mais je peux vous dire que le 1.5 de SMA aura un rendement intéressant et que mettre un 2.5 n'apportera pas de gain en production. Par contre lors des pics de chaleur vous allez écréter et donc votre onduleur 2.5 décrocherait. Ce qui ne sera pas le cas avec le 1.5.

En résumé, avec les infos fournies dans votre message, je confirme la proposition de l'installateur : le 1.5 est suffisant.

User name
BENOIT MATTHYS
10/12/2015

"Par contre lors des pics de chaleur vous allez écréter et donc votre onduleur 2.5 décrocherait. "
Pas sûr de comprendre...pouvez-vous préciser en quoi le 2.5 décrocherait ?

User name
STEPHANE NEYKEN
10/12/2015

J'avoue ne pas très bien comprendre non plus...hihihi.

Il ne va pas vraiment écréter...je me suis un peu planter dans mon explication là. Autant pour moi :)
Dans ce genre de situation on dit toujours...c'était fait expres pour voir si vous suiviez...hihihi

Par contre d'après les données chez SMA vous arriveriez sensiblement aux mêmes productions avec le 1.5 et le 2.5. Donc pourquoi payer plus cher pour obtenir la même chose...

User name
BENOIT MATTHYS
10/12/2015

Oui, c'est bien l'argument de l'installateur: la petite perte due à l'écrêtage dans les meilleurs jours est compensée par le coût inférieur de l'onduleur.
Au fait comment l'onduleur fait-il "barrage" à une puissance excessive venant des strings ? En augmentant la résistance j'imagine ? (la tension monte alors et on entre dans la partie de la courbe des panneaux où le courant chute)

User name
STEPHANE NEYKEN
10/12/2015

C'est pire que ça, les simulations chez SMA me donnent les mêmes productions avec un 1.5 et un 2.5...

Quand la puissance maximale est atteinte l'onduleur se coupe tout simplement.

User name
MARIO PASQUALI
26/03/2019

Bonjour .. Dans le cas les PV peuvent produire plus de puissance que ce que l onduleur sait produire, l onduleur ne produira que le maximun qu 'il est capable . Il y a des systémes de protections qui mesurent la temperature, le courrant etc dans l onduleur et qui protégent l'onduleur . Si l on regarde la courbe d'efficacité des onduleurs, ils sont en général quelques pourcent meilleurs lorsqu'ils sont 50-60% de leur capacité max. (voir courbe dans caracteristique technique du modele.) De même, il y a quelques pourcents qui se jouent sur la tension d entrée produite par les PV. c'est un compromis Pmax / U optimum qu'il faut rechercher ... pour quelques % (1 à 3%) - Utiliser un onduleur en dessouis de sa puissance maximum évitera que l onduleur travaille à une temperature plus élevée , donc sa durée de vie en sera allongée.. (d 'autant plus que la puissance max est atteinte lorqu'il y a du soleil en été, donc lorsqu'il fait plus chaud. )

eu
Ce projet a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’UE, dans le cadre de ma convention de subvention n°749402.
L’UE n’est pas responsable des informations diffusées ni de l’usage qui en est fait.