Rejoignez-nous

Vous aimez notre communauté et souhaitez participer pour partager votre expérience? 
Créer votre compte ne vous prendra que quelques instants.

Vous pourrez alors demander de l'aide,

recevoir des réponses de qualité,

et être informé sur les nouveautés.

Inscrivez-vous gratuitement

Commentaires

User name
DIDIER DAGLINCKX
27/02/2015

Peut-être serait-il intéressant de dire pourquoi ?

User name
MIREILLE LEVAUX
27/02/2015

J'ai placé deux unités de 5000 KWc avec mon épouse : très content depuis 2012 et Lampiris me rachète mes C.Verts ts les 3 mois .
Vive le Soleil gratuit !

User name
Michel Van Hove
27/02/2015

J'ai fait installer 10 panneaux solaires exposés plein sud avec pente 35° (donc situation optimale)ils m'ont coûté 7790 euros (en 2013), et en 2014 ils ont produit 3600 kw (conso nette du réseau: 200 kw)...comparez avec votre consommation électrique actuelle et vous pourrez déterminer l'économie annuelle et la "rentabilité" des panneaux en acceptant un certain délai de retour sur investissement. Les certificats verts ou autres aides sont un simple bonus dont on peut se passer. Ne jamais investir en fonction d'une "prime" (laquelle, le plus souvent se retrouve dans la poche de l'installateur, on l'a bien vu avec les panneaux dont le prix a comme par hasard chuté grâce au progrès technologique mais aussi à cause de la réduction des primes: en 2005 une installation similaire aurait coûté ...15000 euros et nécessité le double de panneaux!!!). Toujours faire une évaluation objective de la productivité en fonction de la situation des supports des panneaux (orientation, ombrage etc...)

User name Moderator
PHILIPPE MERCIER | Modérateur
04/03/2015

Merci Michel pour ce témoignage avec des infos concrètes et utiles.

User name
P Lax
27/02/2015

Installé en 2010 4 KW crète sud sud est (-15°) 37 ° de pente: Lattitude solar suédois avec miniprismes (energreen SC). 17 € et onduleur SUR-dimensionné (4.2 au lieu d'un 3.6 pour sa longévité) payé en 3 ans et 5 mois avec la déduction fiscale disparue malheureusement, la production et les CV. CV ramenés à 10 ans : HONTEUX ! j'ai investi et pris des risques financiers en fonction de mon propre calcul, faibles moyens et endettement. Mais sinon, Super! je produis entre 3700 et 4100 par an. Seul bémol, mon environnement arbres donc mousses et poussières à nettoyer au jet d'eau chaque année vu que le panneau est structuré de mini prismes. A rechoisir, je mettrais du sun power black verre plat pour ne pas devoir monter avec une brosse et un tuyau chaque année: j'en ai pour 3 heures à 5 m de hauteur.

User name
Valéry Rolin
02/03/2015

Effectivement ces panneaux avec verre structuré s'encrassent beaucoup. De plus, la neige et la glace s'y accrochent beaucoup plus longtemps que sur les panneaux à verre lisse. Je suis content de n'en avoir jamais placés.

User name Moderator
PHILIPPE MERCIER | Modérateur
04/03/2015

Bonjour,

Serait-il possible d'avoir la référence exacte de vos panneaux et une photo? Je n'avais pas entendu parlé de panneaux avec une surface non lisse jusqu'ici et cela m'intéresserait d'en voir un exemple.
Un grand merci!

User name
P Lax
05/03/2015

Lattitude solar black 235 WC polycristallins ou ceux qui ont été proposés par Elsingor de fabrication similaire avec un verre micro-prismes St Gobain. Recommandé pour les installations pas idéalement exposées. effectivement, ils accrochent un peu plus la neige alors qu'en période plus froide, la production est très bonne (effet de réduction de production lié à la chaleur des panneaux) mais bon, la production de décembre et janvier (une centaine de KW MENSUELS POUR 4 kwc°) reste fort limitée et donc... par contre en ensoleillement rasant ils produisent plus or le soeil est fort bas dès fin octobre jusque février-mars)

User name
Valéry Rolin
02/03/2015

Bonjour, en six ans j'ai réalisé environ 250 petites installations pv et une dizaine d'installations industrielles. Si je compare avec le solaire thermique ou les systèmes de chauffage (que je place aussi couramment), je dois dire que le PV est une technologie dont la fiabilité est exceptionnelle, à condition que le travail de départ ait été bien effectué: dimensionnement, montage et raccordement électrique.
En dehors d'un petit nettoyage de printemps et de la surveillance, l'entretien est pratiquement nul.
Il arrive qu'on doive remplacer un onduleur mais cela a généralement lieu durant la première année à cause d'un petit défaut lié à la fabrication ou au transport. Par contre, il faut surveiller les "compteurs verts" car ceux-ci ont tendance à tomber en panne: spécialement les analogiques. Mais la CWAPE a prévu un formulaire permettant de récupérer les kWh non comptabilisés entre la panne et le remplacement.

User name
JEAN-CLAUDE DESTREBECQ
03/03/2015

Bonjour, j'ai fait réaliser une installation photovoltaïque en janvier 2012 (contrat en 2011) : 42 panneaux pour une production (max. autorisé) d'environ 10.000 kWh / an, 3 onduleurs Aurora (3 onduleurs au lieu d'un seul c'est pas plus cher mais plus "réparti" et en cas de panne d'un onduleur, il y a encore les autres)... Le tout pour environ 30.000 EUR à l'époque. Orientation Sud, pente 30° environ.
En fait, mon idée était de pouvoir produire ainsi assez de courant pour compenser la consommation annuelle de ma Pompe à Chaleur (environ 10.000 kWh / an également). Je dois dire que TECHNIQUEMENT, l'objectif est atteint : la production et la consommation sont conformes à ce qui était attendu. FINANCIÈREMENT, c'est valable également JUSQU'À PRÉSENT : les certifcats verts et le compteur qui tourne à l'envers amènent actuellement le retour sur investissement à environ 10 ans (et non 7 comme on le prétend généralement). Je suis affirmatif là-dessus car depuis le début, je fais un relevé journalier du compteur vert, de l'index compteur de la PAC, des conso jour et nuit (compteur bi-horaire). Le fichier Excel que j'ai concocté me calcule tout ça et donne le coût ET les économies directement en EUR par 24 heures. Evidemment, si le principe du compteur à l'envers est remis en question, le retour sur investissement passe à ... 18 ou 20 ans, ce qui serait un scandale : je ne vois plus aucun intérêt alors à faire installer des panneaux photovoltaïques : on paie (cher) une installation qui fait le boulot des producteurs de courant, qui vont alors revendre eux-mêmes ce courant bien cher, y compris à vous qui l'avez produit !... C'est tellement gros, cette histoire, que je commence à me poser la question de la santé mentale de ceux qui proposent des âneries comme celle-là - ou qui les soutiennent. Ceci dit, je ne crois pas que ces idioties seront un jour entérinées en tant que telles : l'association PTCV a déjà déposé recours contre ce projet imbécile... ou alors il faut douter vraiment de la santé mentale de tous nos gouvernants et de tous ceux qui vont les applaudir ! Dans le cas, notre (déjà) pauvre petit pays est bien en passe d'être foutu. Bref...
En admettant que le principe du compteur qui tourne à l'envers soit fini, il ne reste plus alors qu'à devenir plus autonome, en installant un système qui charge des batteries et qui restitue le courant à partir de ces batteries : cela existe, est déjà opérationnel, fonctionne bien, mais évidemment c'est encore un coût supplémentaire.
Conclusion : content. Cela fonctionne très bien techniquement. Financièrement, cela dépend des circonvolutions crâniennes de ceux qui tiennent les rênes. Pour éviter les surprises, il faut travailler en autonomie complète (batteries) mais c'est plus cher.

User name
PIERRE LACROIX
03/03/2015

Super ce site, comme BDPV de David Trebosc en France ! Bravo TA !
Je vous réponds: annulé mon installation de suiveur solaire en seconde installation prévue et dont j'avais payé acompte en mars 2012 avec des réserves et prudence... trop d'autres soucis de financement et autres malheureusement. je suis devenu chômeur aussi, on ne peut plus RIEN FAIRE: AUCUNE ACTIVITE !
Oui, cela devient une pratique de revenir sur l'engagement public, la parole donnée, sur un contrat avec le Citoyen: il a fallu faire investir les particuliers dans l'énergie renouvelable car les pouvoirs publics n'en avait pas les moyens !
Ca a marché mais les opérateurs ont fait apparaître VOLONTAIREMENT l'obligation de rachat de Certiificats verts sur la facture de Mr tout le monde (alors que le rachat d'électricité nucléaire ou chrabon ou centrale Gaz, personne ne le voit, il n'est pas mentionné) le coût de sécurité des centrales et l'accident Nucléaire qui viendra un jour...non plus!
On a voulu délibérément "casser" politiquement de l'écolo qui dérangeait, c'était une volonté afin de les réduire à néant.
On leur a fait porter TOUT car un gouvernement ce sont des alliances, des négociations, des COMPROMIS afin de dégager un accord. Rappelez-vous la "descente" de la Vice-Présidente Colo à Namur au Gouvernement pour rappeler les autres politicards à l'ordre, c'atiat en 2013-14 si je me souviens bien... Ca passe ou ca casse a-t-elle dit en tapant de son petit poing sur la table.
Les Colos d'écolos se sont fait avoir tout simplement !
Le MR qui critiquait lors de la création des primes et autres CV qu'il y avait trop peu de soutien public, trop peu de budget régional Wallon ont, 3 ans après, crié au scandale du coût !
Un spécialiste de ce combat politique qui a tourné sa veste sans vergogne est namurois du sud est et... Ministre fédéral à présent ! ! !
Cela a marché et maintenant, avec la "pénurie" d'électricité organisée, on va nous faire gober le prolongement des centrales nucléaires avec des failles dans l'acier de + de 18 cm !
Les personnes qui se sont endettées dont des CV limités à POSTERIORI pour 10 ans au lieu de 15, les traites restent à payer tous les mois et on attend 6 mois avant de toucher l'énergie produite 6 mois avant !
Scandale scandale...Seule une révolution politique peut changer cela, l'observation citoyenne
Bien entendu, ils y en a qui ont fait une plantureuse affaire de placement financier..., en prenant des risques financiers, comptant sur l'ensoleillement futur (alors que la pollution a diminué l'ensoleillement de 10 % !) demandant et payant des permis de bâtir (il en fallait lorsqu'on déroge aux règles: je suis non agriculteur en zone agricole: coût 1500 euros)
Bravo MR pour la manip, la désinformation, l'intox !
Bravo PS/CDH qui ont mis tous bâtons dans les roues en faisant semblant !
Quasi zéro pour les écolos qui se sont fait prendre avec leurs (belles) idées et leurs pratiques clean ! Quand on a pas "placé" de relais dans l'administration, voilà ce que ca donne !
Chute vertigineuse aux élections: le PS,MR, CDH sont heureux ! Ils ont tout fait POUR !
Bien entendu, il fallait revoir cela plus vite aussi, payer une installation en 3,5 années... ca fait vraiment Bingo ! (pour ceux qui ont une "bonne" installation)
Moi, j'avais pas un sou mais j'ai créé en placant ma future pension complémentaire. J'aime mieux cela que la bourse, c'est plus propre, plus respectueux de nos enfants.
D'où le succès, d'ou moins de pollution et maintenant, plus de 80 % des emplois verts ont disparu !
Aussi ! ! !
Les Allemands sont plus malins !
On a tourné la tête des citoyens qui n'ont vu que la poudre en opposant ceux qui ont des panneaux et ceux qui n'en ont pas: on a volontairement tourné les gens les uns contre les autres... et tout le monde a gobé ça.
A l'heure actuelle, il n'est pas de bon ton d'avoir des panneaux: on est devenu un profiteur des autres qui n'en ont pas !
Moi j'ai mis 17000 euros plus les intérêts de 8 ans soit 2 200 euros et je gagne.
Tous les nouveaux Gvts sans écolos sont en train de "casser" toutes leurs lois et règles, la puissance des réseaux occultes ne s'est jamais si bien portée. Essayez de tenter quelque chose, créer une activité,... si quelqu'un vous en veut ! je puis vous en écrire.
Ici, on voit tout à courte vue !
On est trop bêtes ! En France, les gens seraient déjà dans la rue ! ils ne se laissent pas faire comme les Wallons.
Venez investir en Walbanie, nous on est des cons ! Garantie d'être travailleurs-pigeons ! Ca devrait attirer les Patrons non ?
(que certains Albanais m'excusent, je n'ai rien contre ceux qui bossent, respectent nos lois et ne sont pas mafieux)

Excusez mon "humeur" cordialement .
Pierre

User name
Valéry Rolin
03/03/2015

Bonjour M. Destrebecq,
Merci pour ces informations. Concernant la "redevance réseau" annoncée, je suis d'accord qu'il s'agit d'un "coup de canif dans le contrat" comme dirait Magnette, mais cela n'irait pas dans les proportions que vous mentionnez.
Premièrement, la compensation serait maintenue pour la partie 'production' de la facture électrique (+/-45% du prix du kWh). Ce serait sur la partie 'transport et distribution' que les GRD voudraient récupérer qqchose.
Pour cela, ils font des hypothèses et considèrent que seulement 30% de votre production PV est consommée chez vous. Pour les 70% restant qui transitent deux fois par le réseau, ils estiment qu'il faut contribuer et imaginent donc un montant annuel fixe (de 55 eur) par kWc. Cela ne devrait pas doubler votre temps de retour sur investissement.

Mais cela est très approximatif. Les GRD wallons auraient du placer des compteurs capables de compter séparément les kWh entrant et les kWh sortant, comme à Bruxelles. Dès lors, avec un calcul correct des kWh autoconsommés, il y aurait une vraie incitation à consommer localement les kWh solaires et donc réduire la charge du réseau. Cela se fait maintenant en Allemagne.

On pourrait alors utiliser des systèmes de gestion d'énergie qui vont mettre en route les appareils consommateurs (chauffe-eau, lave-linge, lave-vaisselle...) quand il y a du soleil. Un système de batteries peut aussi se charger le jour et se vider le soir. Mais attention, cela peut fonctionner sur un cycle de 24h équilibré, mais pas d'une saison à l'autre. Or, en été, votre installation PV produit beaucoup plus que vous ne consommez et inversément en hiver.
Chez l'utilisateur moyen, ces systèmes pourraient faire monter le taux d'autoconsommation jusqu'à 60%. Si l'installation est sous-dimensionnée par rapport à votre consommation, ce taux peut être plus élevé.

Bref, les choix des GRD dans le futur auront beaucoup d'impact sur les investissements dans les moyens de production locaux. Il va falloir qu'ils se mouillent.

User name
PIERRE LACROIX
03/03/2015

J'adhère: aucune taxation sur des approximations ou des estimations: basés sur des chiffres réels ! Ici, je consomme tout ce que je capte du soleil, à des moments différents bien entendu mais l'industrie en a besoin, mon voisin fermer est gros consommateur, peu d'autres producteurs verts: je veux bien payer le transport sur 400 mètres.

User name
Valéry Rolin
03/03/2015

Exact.

Si on pousse un peu le raisonnement, votre voisin pourrait alors tirer une allonge jusque chez vous en plaçant un compteur de passage et il vous paierait les kWh à un meilleur prix pour vous que si vous les laissiez partir dans le réseau.

On peut même imaginer de charger de gros condensateurs sur remorques avec l'énergie en excès, traverser la rue et les revendre à l'usine d'en face.

Fini le monopole des GRD et tous leurs abus.

User name Moderator
PHILIPPE MERCIER | Modérateur
04/03/2015

On s'approche de l'autonomie locale en énergie, un vrai mini réseau intelligent!
Il y a des pistes à creuser:-)

User name
JEAN-CLAUDE DESTREBECQ
03/03/2015

Votre réponse est intéressante. A propos du retour sur investissement : si 55,00 EUR / kWc, cela me fait tout de même bien... 550,00 EUR par an pour 10 kWc. Je vous ai parlé de mon fichier Excel qui intègre une multitude de données : avec une simulation de ce coût supplémentaire, j'arrive bien à 18 ans minimum de retour sur investissement... Franchement je ne vois plus d'intérêt (autre qu'écologique, mais ne soyons pas plus naïfs que les autres, si c'est pour que les - déjà bien - nantis en profitent !) pour une telle installation. Des solutions intermédiaires existent sans doute (personnellement je suis preneur de toute solution RAISONNABLE POUR TOUS), mais je ne me fais aucune illusion : une solution qui permettrait au citoyen d'être "autonome" sans inconvénient pour les autres sera toujours très mal vue des financiers qui nous tiennent par la bourse ! Petit exemple ? Il y a de plus en plus de vélos électriques...A un moment donné : "tiens, on devrait taxer les vélos électriques, dans le fond : finalement, ils en trouvent bien du confort... et puis cela devient "dangereux", trop de vélos électriques !"... Etc. Pas impossible qu'on voie çà !... "Ils" l'ont bien fait pour la taxe de mise en circulation pour les voitures électriques : en principe, pollution zéro égale taxe zéro, mais non : il a fallu pondre une taxe spéciale pour les voitures électriques, histoire de se dire que, "tout de même, il n'est pas normal que certains ne paient rien" ! Je crois que la Belgique est la seule pour ça !... Désolé : désabusé, mais réaliste : nous sommes des marionnettes entre les mains de nos pontes... Les politiciens ont une vraie chance en Belgique, c'est que le Belge est fondamentalement pacifique, sinon il y a longtemps que nous serions descendus dans la rue pour faire entendre notre mécontentement face à toutes ces manifestations de NON-SENS...

eu
Ce projet a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’UE, dans le cadre de ma convention de subvention n°749402.
L’UE n’est pas responsable des informations diffusées ni de l’usage qui en est fait.