dernier update: 21/08/2019

Les notaires crapuleux (suite)

Les Notaires Crapuleux (suite),

Suite du fameux dossier " des notaires " publié sur l'ancien forum de TA et encore consultable à l'adresse https://www.test-achats.be/forum/Topic/550568.

Alors si je ne me suis plus trop exprimé sur le sujet depuis quelques temps, c'est que je voulais encore laisser une chance à l'Ombudsman dont je salue ici tous les efforts, mais malheureusement vains (!), pour tenter de trouver une ultime solution. Malheureusement, faute de pouvoir contraignant, il n'a à nouveau pas été possible de faire quoi que ce soit contre la mauvaise foi et la malhonnêteté des " notaires crapuleux " qui ont fermé toutes les portes, osant considérer que " les choses étaient allées trop loin " (comprenez, de ma part !?) et que dès lors ils ne voulaient rien discuter !?

Ils ont donc encore le culot de me renvoyer la responsabilité, alors que si nous en sommes là, c'est certainement bien de leur faute, voilà plus de 15 ans que je m'efforce patiemment d'essayer de faire évoluer positivement les choses alors que eux ne font que semer le chaos, c'est plus que clairement démontré de toutes les manières possibles, alors comment étais-je supposé réagir à la mise en vente forcée de ma maison début juillet dernier ???

Hein ? Comment ???

Avec un grand sourire et des courbettes ??? (j'arrêterai là pour ne pas devenir vulgaire mais tout le monde a bien compris la suite !!!)

Alors les intéressés eux-mêmes sont assez malhonnêtes pour ne pas assumer les conséquences de leurs erreurs et ont de plus l'audace d'en faire supporter toutes les conséquences aux victimes, et le comble est qu'ils seront payés pour avoir saccagé la succession de ma grand-tante et réduit ma vie et celle de ma famille à néant !?

Mais la profession ne s'en soucie manifestement pas puisque la chambre Provinciale a purement et simplement clôturé le dossier sans exercer le moins du monde son rôle de médiateur, l'Ombudsman, comme je m'en doutais bien depuis des années, ne peut rien contre des crapules malhonnêtes, la justice, elle ne veut pas en entendre parler et d'ailleurs aucun avocat non plus puisque tous refusent le dossier les uns après les autres depuis la suspension de mon premier avocat !

Donc à l'évidence, la profession n'est pas si intègre qu'elle ne voudrait nous le faire croire à travers ce qui semble bien n'être des belles paroles quand on lit tous les engagements prétendument " nobles " sur son site internet...

Et vous voudriez encore faire confiance et croire à la noblesse d'une profession qui laisse faire ça ???

Vous allez pour une succession, vous finissez ruinés et personne ne s'en soucie...

C'est noble ça ???

Rejoignez-nous

Vous aimez notre communauté et souhaitez participer pour partager votre expérience? 
Créer votre compte ne vous prendra que quelques instants.

Vous pourrez alors demander de l'aide,

recevoir des réponses de qualité,

et être informé sur les nouveautés.

Inscrivez-vous gratuitement

Commentaires

User name
brice lobet
24/05/2019

Bonjour à tous,

Alors mon absence ne signifie pas que l'affaire est finie, j'essaye toujours tant bien que mal de trouver une solution !

J'ai reçu de la Ville, la taxe à payer pour immeuble inoccupé, immeuble au demeurant dont je n'ai pas la jouissance, mais dont j'ai "artificiellement" la responsabilité administrative car 2 des successeurs vendeurs, ont semble-t-il payé à ma place les frais d'enregistrement !?

J'ai alors réussi à me faire désigner une avocate par le Barreau d'Eupen, alors si elle consent à me chercher une solution pour cette taxe, elle refuse catégoriquement de faire quoi que ce soit dans le dossier "du notaire", entendu qu'il y aurait prescription, mais quand je lui demande alors pour me retourner contre la succession, elle ne répond pas à mes interrogations et tout comme ses prédécesseurs, elle se défile, jusqu'à me parler de "relation de confiance", cependant j'en ai déjà eu un d'avocat par le passé et qui a mis un terme à son intervention, précisément pour une question de "relation de confiance" et parce que je lui faisais comprendre qu'il ne faisait pas son travail !

J'ai donc tout lieu de penser que cette avocate aussi, après lui avoir envoyé plusieurs 10aines de pages d'explications et de justificatifs, elle ne répond à rien sinon que de m'opposer son refus catégorique, y compris quand je lui demande pour engager une procédure devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme car je considère ne pas avoir eu droit à une "Justice" équitable, notamment du fait que depuis la suspension de mon avocat du début, plus aucun n'a voulu reprendre mon dossier, y compris tous ceux que j'ai pu me faire désigner par l'aide juridique qui se trouvent tous de bonnes raisons de ne pas intervenir en rien, me laissant ainsi avec cette véritable spoliation et déni total de "Justice" !

Le site du notariat présente une liste des beaux engagements de la profession, tout cela n'est que du vent, preuve dans ce dossier puisque depuis son erreur, le notaire en question s'est totalement détourné de nous, jusqu'à clairement nous mépriser, il n'exerce aucunement ses responsabilités de conseiller ni d'encadrement comme l'y oblige pourtant la loi, et personne, mais strictement personne, y compris les avocats, ne veut même commenter cette situation !

Personne ne trouve cela inacceptable ni scandaleux, ainsi un pourri peut ouvertement transgresser ses obligations sans risquer quoi que ce soit, et à charge pour les victimes d'en supporter, A VIE (!!!), les conséquences !!!

CLAIREMENT DEGEULASSE ET INACCEPTABLE D'UNE PROFESSION PRETENDUMENT NOBLE MAIS DAVANTAGE CRAPULEUSE, ON VA POUR UNE SUCCESSON ET ON FINIT RUINE ET PERSONNE NE FAIT NI NE DIT RIEN !!!

User name
brice lobet
15/07/2019

Bonjour à tous,

Je viens vers vous car pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire et pour résumer (pour détails, voir les commentaires précédents), je fais depuis 2002, les frais de l'erreur d'un notaire dans une succession familiale, et une des très nombreuses, mais très importante conséquence, va être la mise en vente publique de l'immeuble familial que j'étais réputé acheter donc en 2002 dans le cadre de cette succession, mais que je n'ai pas pu suite à l'erreur du notaire, lequel refusant d'assumer !?

L'avocat que j'avais à l'époque a été suspendu en 2005 pour des raisons que j'ignore et sans que j'en aie été informé, mais depuis que je sais qu'il ne traite plus mon dossier, plus aucun avocat n'a jamais accepté de me défendre, en ce compris tous ceux qui ont été désignés par l'aide juridique !?

Alors je vous demande, existe-t-il dans ce pays, un avocat qui serait disposé à défendre mes droits en pro deo, d'une part contre ce notaire qui ne respecte pas ses obligations professionnelles, et d'autre part, contre les vendeurs de l'immeuble (la succession), pour diverses infractions à la convention de vente que nous avons signée ?

Cette demande est extrêmement urgente car l'avocat que j'ai actuellement, désigné par l'aide juridique, refuse de traîter le dossier, et naturellement, les pourris aux commandes de cette vente publique, agissent pendant les vacances, période pendant laquelle peu de personnes sont disponibles, cela pour assurément m'empêcher crapuleusement de faire obstacle à cette vente irrégulière !?

Alors si vous êtes un avocat disposé à défendre ma cause, éventuellement devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme pour ne pas avoir eu droit à une Justice équitable, ou si vous en connaissez un qui accepterait, merci de me le faire savoir aussi vite que possible !

Merci infiniment de votre soutien...

User name Moderator
Pol | Modérateur
21/08/2019

Bonjour, 

je vous conseille de prendre contact avec notre service juridique au 0800 39 805 (CodeJA05) ou de nous envoyer le problème par le module plainte via le lien suivant : www.test-achats.be/plainte afin d'avoir un premier conseil sur une procédure possible. ^Pol