dernier update: 23-11-2020

Appel à témoins : achats au supermaché ou en ligne?

Faites-vous les courses autrement depuis que le coronavirus s’est invité dans nos vies ? Faites-vous plus souvent vos achats quotidiens en ligne ? Allez-vous au supermarché à un autre moment, ou peut-être un autre jour de la semaine, pour éviter les foules ? Pensez-vous que votre supermarché en fait assez pour garantir l'hygiène ?

Pour un article sur la façon dont nos achats au supermarché ont changé depuis la pandémie, nous recherchons vos expériences. Partagez ci-dessous vos expériences.

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

4 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

23-11-2020

Etant une personne à risques (67 ans, hypertension, fibromyalgie et hypothyroïdie, arthrose généralisée) avant je faisais moi-même mes courses chez Colruyt à 400m de chez moi, mais suite au premier confinement j'ai dû avoir de l'aide d'une aide familiale du CPAS car je ne pouvais plus aller dans les grandes surfaces. Maintenant je fais mes courses par collect & go car il y avait beaucoup trop d'erreurs quand quelqu'un d'autre les faisait à ma place.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

19-11-2020

Certaines choses ne sont dispononles que sur internet.
Comme des pièces informatique.
Pour les courses uniquement dans les magasins.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

19-11-2020

notre manière de consommer à changer: petite boucherie du village, ferme du village, vrac et pour les grosses courses supermarchés mais souvent en collect and go.
depuis quelques semaines, on a aussi commencer les colis à domicile (foodbag,...) car je suis à cours d'idées repas...

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

19-11-2020

Bonjour, depuis le premier confinement, nous faisons moins souvent les courses. Au fil des mois, nous avons appris à consommer local en achetant en ligne via une coopérative (CoopESEM) dont les produits sont très souvent bio ou sur place comme à la Ferme de Goyet. Nous nous rendons parfois directement dans des fermes de la région et allons plus souvent chez le boucher du village voisin. Avec du recul, on a le sentiment de faire des économies, on sait qu'on aide financièrement des familles de la région et on mange savoureux et sain (Stop aux légumes des supermarchés qui sont venus en avion) :o)