dernier update: 09-09-2020

Voyager plus durable (Approved by Tomorrow)

Avec les contraintes de déplacement liées à la crise du coronavirus, il est désormais nécessaire de repenser sa vision des vacances. L’avenir du tourisme sera-t-il plus responsable, durable et local en période post Covid19 ? 

Dans le cadre du mouvement Approved by Tomorrow, donnez votre avis !

Votre avis compte : Comment faire la transition vers un tourisme durable ? Comment voyager plus « vert » ?

Et vous ? Continuerez-vous à voyager autant qu’avant ? Et de la même manière (moyens de transport ?, destinations lointaines ?, circuits organisés ? , ...) ?

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

4 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

09-09-2020

Mon commentaire risque de passer pour dur mais je trouve que beaucoup de personnes se comportent en ne pensant qu'à leur petit bonheur et n'hésite pas a sacrifié encore plus notre terre à des fins puériles et nombrilistes. Un peu de grandeur d'âme arrangerait bien des choses.
Notre mode de vie de m'as-tu-vu et d'enfant gâté est occupé à gâcher l'essentiel et comme nous ne le payons pas encore assez visiblement les choses arriveront à un désastre de qualité de vie ; cher payer pour des "vacances"...

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

15-07-2020

Voyager comme auparavant certainement pas . Tant qu'il y aura des contraintes liées à cette pandémie on ne pourra décemment pas parler de vacances, on ne peut qu'être déçus vis à vis de tous les bons souvenirs des années précédentes. Pour moi il faut attendre , reporter les vacances déjà réservées ( oui cest possible chez T UI par exemple).
Éventuellement trouver une escapade plus sécurisée près de chez nous .

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

15-07-2020

Je pense qu'il faut différencier le voyage pour motif professionnel ou d'affaire, du voyage "vacances". Parlons de vacances, c'est à dire s'évader des soucis quotidiens, se déstresser, bref, se déconnecter. Pour aller dans le sens de l'écologie, sans amputer l'esprit de vacances, il faut la volonté et les moyens de le faire. Par exemple, si je pouvais voyager dans toute l'Europe, avec une voiture électrique, rechargée par de l'énergie produite avec des ressources renouvelables, comme le soleil, la géothermie, l'hydroélectrique, ...et le tout à un prix accessible à tous ceux qui veulent partir en vacances,je n'hésiterais pas une seconde, je serais le premier à le faire. MAIS !!!, les voitures électriques sont hors de prix pour la majorité des candidats, les politiques n'arrivent pas à obliger les producteurs d'énergie à passer des hydrocarbures à l'utilisation de ressources renouvelables. OR, les technologies sont connues, les sources d'énergie sont aussi connues et disponibles. De plus, la généralisation de cette manière d'aborder le problème, permettrait une économie d'échelle, et aboutir à baisser les coûts, pour la rendre accessible à beaucoup de consommateurs.Il faut "simplement" vouloir,.. arrêter de faire l'autruche,.. passer au-dessus des intérêts financiers de ceux qui s'enrichissent de plus en plus sans se soucier de l'avenir de notre belle planète bleue.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

15-07-2020
, a répondu:

La voiture électrique n'est a mon sens pas la meilleure solution si l'on pense respect de la planète. A l'usage d'accord mais il faut bien se rendre compte que la production de voitures électriques pollue bcp plus qu'une voiture autre et surtout accentue une dépendance aux matières premières produites massivement par la Chine pour la fabrication des batteries ..