dernier update: 08-04-2021

Conseils concernant mon devis d'isolation.

Bonjour, j'ai fais faire un devis pour l'isolation de ma toiture défectueuse (l'ancien isolant est détaché à plusieurs endroits) dont voici le détail:

Double pente de 23,50m2.

Isolation du toit au moyen de PUR-Spray épaisseur 12 cm - valeur R: 4,62 m²K/W. 

Isolation du toit prix ff.: 2.122,64€ + 6% de TVA. 

Client prévoit de la place pour le camion (9m50 x 2m50).Client vide le grenier.Client enlève isolation existante.

Est-ce un devis acceptable?

Merci de me conseiller.

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

1 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

08-04-2021

Bonjour Jacqueline. La recommandation principale est la présence d’une sois-toiture. En principe, cela devrait être en ordre, mais d’après vos informations, il est facile de voir s’il y en a une aux endroits où l’isolation s’est détachée. De plus, la firme à laquelle vous avez eu recours, a été sur place ; néanmoins, il vaut mieux vérifier. Si vous voyez les tuiles derrière l’isolation, il n’y a pas de sous-toiture.

Le polyuréthane (PUR) projeté n’est pas la solution la plus durable mais facile à appliquer et pas cher. Il faut s’assurer que la construction est encore en bon état, par exemple au niveau des chevrons. Par après, il sera impossible d’enlever encore l’isolation. Et s’il faut ensuite effectuer des travaux au niveau de la toiture, il faudra tout enlever (l’isolation comprise).

Des alternatives sont la laine minérale et la cellulose, avec laquelle il faut alors remplir les espaces entre les poutres, avec en plus du côté intérieur, la pose d’un pare-vapeur sur toute la surface. Il faut absolument remplir complètement l’espace entre la sois-toiture et le pare-vapeur. Il faut donc éviter de laisser ici un creux dans lequel l’air pourrait circuler.

Le PUR projeté ne nécessite en principe pas de pare-vapeur du côté intérieur, vu que ce matériau est lui-même étanche à la vapeur. Mais le pare-vapeur sert aussi pour l’étanchéité à l’air. Ici, tout dépénd de la rigidité du PUR projeté. Si vous voyez à terme de petites fissures entre l’isolation et les chevrons, il faudra les rendre étanches du côté intérieur. Si le PUR adhère bien au bois, cela ne posera normalement pas de problème.

Ces fissures constituent un risque comme elles permettent de faire passer de l’air chaud et humide, qui peut arriver au côté froid de l’isolation et y condenser. Ceci pourrait donner lieu à des chevrons humides et même pourries à plus long terme.

Le prix sans finition intérieure nous semble conforme, vu qu’il s’agit d’une petite superficie.

Par rapport à la seconde question, est-ce que la solution proposée est la bonne ? Nous lisons que l’isolation s’est détachée à plusieurs endroits. Nous pensons d’office à la laine minérale. En général, il s’agit de laine de verre à languettes, présentant une feuille en aluminium du côté intérieur. Probablement, il ne s’agit que de quelques centimètres d’isolation. Si c’est le cas, il est recommandé d’enlever d’abord le pare-vapeur en aluminium avant d’ajouter de l’isolation. Ce qui revient à dire qu’il faut enlever l’isolation existante qui y est attachée. Par contre, si l’isolation existante est déjà assez épaisse et qu’elle ne présente pas de feuille en aluminium du côté intérieur, il pourra être plus intéressant d’ajouter quelques centimètres de laine minérale et ensuite d’y poser un pare-vapeur du côté intérieur. ^Kelly