dernier update: 27-06-2020

Contrôle technique laxiste - Occasion immobilisée

Bonjour à toutes et à tous,

Mi mars je contacte un particulier qui vendait une Suzuki Jimny utilitaire d'occasion. Après essai et tour du véhicule, nous concluons un accord sur le prix de vente et les conditions, à savoir un véhicule en ordre de contrôle technique avec car pass et demande d'immatriculation. Je verse un acompte pour sceller l'accord.

Confinement oblige, ce véhicule est présenté le 08 mai au CT de Forest où il reçoit un certificat de validité de CT entièrement vierge, absolument aucune remarque, idem pour la check list du contrôle occasion.

Toutes mes conditions sont réunies, je conclus la vente le 09 mai et je verse le solde.

Comme c'est un véhicule utilitaire, en tant que nouveau propriétaire je suis tenu de représenter le véhicule à une station de contrôle technique (Belgrade) le 22 juin pour un pesage et un mesurage.

Là, le chef de station, par un zèle qui l'honore, jette un oeil sous le véhicule quand il est sur la fosse et remarque immédiatement une corrosion perforante du chassis/longeron ayant entrainé une déchirure très importante de celui ci juste au dessus d'un tirant de l'essieu arrière. Ce véhicule est déclaré impropre à la circulation car jugé très dangereux, je reçois donc une carte rouge. De l'avis du chef de station ce défaut majeur ne pouvais pas passer au travers du contrôle précédent...

J'amerais recueillir des avis de la suite à donner à cette histoire car je désire annuler la vente, je désirais un véhicule en ordre de ct et manifestement ce ct a été négligent, pour ne pas dire autre chose.

Le vendeur, sans être de mauvaise foi, m'invoque avoir fourni un véhicule avec un ct vierge.

Merci de vos avis !

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

Commentaires

Soyez le premier à commenter