Tous les conseils pour vous exposer au soleil en toute sécurité

Les rayons du soleil sont bons pour la santé, et l’apport de vitamine D, essentiel ! Mais l’excès de soleil peut endommager la peau et provoquer parfois des complications graves comme le cancer. Quels sont les risques ? Comment vous protéger ? Quelle crème utiliser et comment l’appliquer ?

Protégez-vous toujours, même quand vous êtes à l'ombre

N'attendez pas vos vacances annuelles pour appliquer de la crème solaire. Il est conseillé de la sortir aussi si vous faites une promenade estivale en ville ou si vous êtes assis sur une terrasse ensoleillée.

Entre 12 et 16 heures, il est préférable de rester à l'ombre. Un coin à l'ombre ne garantit pas que vous ne brûlerez pas. La lumière du soleil est reflétée par le sable de la plage, l'eau stagnante et en mouvement, et même par l'herbe.

Appliquez suffisamment de crème solaire

Appliquez-la une demi-heure avant de vous exposer au soleil. Répétez l'opération au moins toutes les deux heures, et immédiatement après avoir nagé ou transpiré abondamment.

Ne soyez pas trop économe avec la crème solaire. Appliquez ou vaporisez une quantité suffisante sur toutes les parties du corps non couvertes et répartissez la crème uniformément. Vous ne devez pas faire pénétrer le produit complètement. Un adulte a besoin d'au moins 6 cuillères à café de crème solaire pour l'ensemble du corps. 

Un SPF 30 (Sun Protection Factor) est suffisant si vous suivez bien les conseils relatifs aux bains de soleil. Nous recommandons en effet toujours d'utiliser une crème solaire qui offre un facteur de protection (SPF) supérieur ou égal à 30.

Quelle est la différence entre les UVA et les UVB ?

Le facteur de protection ou SPF (Sun Protection Factor) fait référence à la protection contre les UVB, responsables des coups de soleil et des cancers de la peau. Les produits solaires sont répartis en différentes classes en fonction de leur SPF :

  • Faible protection: SPF 6 et 10
  • Protection moyenne: SPF 15, 20 et 25
  • Haute protection: SPF 30 et 50
  • Très haute protection SPF 50+

 

Tous les produits de protection solaire doivent également protéger contre les UVA. Selon les directives européennes, la protection contre les UVA doit être au moins égale à un tiers de la protection contre les UVB.

Les UVA sont les principaux responsables du vieillissement de la peau, mais ils peuvent aussi causer le cancer, comme les UVB.

Choisissez la bonne crème solaire, en fonction de votre peau

Optez pour un produit solaire dont le facteur de protection (FPS, ou SPF en anglais pour Sun Protection Factor) est adapté à votre type de peau et à l’intensité du soleil. Celle-ci dépend des conditions météo, de l’heure de la journée, de la situation géographique (altitude et position par rapport à l’équateur), de la réverbération, etc. 

La plupart des gens en utilisent trop peu, ce qui signifie que le facteur de protection réel est deux à trois fois inférieur. Pour compenser, nous recommandons d'utiliser une crème solaire pourvue d'un facteur de protection élevé, SPF 30 par exemple.  

Aucun produit ne peut garantir une protection à 100% et il est d'ailleurs interdit de le prétendre sur l'emballage. Une faible quantité de rayonnement pénètre malgré tout dans la peau.  

Gardez toujours les tout-petits à l'abri du soleil

Il est préférable de ne pas exposer au soleil un nouveau-né, ni les bambins jusqu'à six mois, car leur peau est encore trop sensible. Couvrez-le suffisamment avec des vêtements légers et un chapeau.

Après six mois, vous pouvez utiliser de la crème solaire, mais il est toujours préférable de garder l'enfant à l'abri du soleil autant que possible. 

Tartinez votre enfant avec une crème SPF 50+, le plus haut indice de protection, et avec protection UVA.

Remettez de la crème solaire après une baignade

Le terme «waterproof» signifie simplement que l'écran solaire reste en place quand vous piquez une tête. Vous devez quand même appliquer une nouvelle couche dès que vous sortez de l'eau et que vous vous séchez.

Combien de temps puis-je utiliser ma crème ?

Si vous voulez réutiliser une ancienne bouteille, avant tout, sentez-la. En cas de mauvaise odeur, jetez-la. Ensuite, examinez la texture. Si elle a perdu son homogénéité, si elle semble étrange, jetez-la. Si tout vous paraît normal, vous pouvez l’employer. Si vous vous tartinez généreusement comme nous vous le conseillons, il ne vous restera probablement plus beaucoup de produit à la fin de la saison.

Spray, tube ou bouteille ?

Les sprays sont actuellement très populaires. Plus faciles à appliquer, ils remportent les faveurs des parents dont les enfants sont souvent impatients d’aller jouer. Ils permettent aussi d’atteindre plus facilement certaines zones du corps comme le dos. Leur embout les rend plus hermétiques; le sable et d’autres contaminants ont ainsi moins de chances de se mélanger au produit.

Un autre élément à prendre en compte est le risque d’inhalation, surtout chez les enfants. Les composants chimiques des lotions tels que certaines nanoparticules ou filtres UV ne sont pas supposés être inhalés. Ne dirigez donc pas le spray directement sur le visage. Mettez d’abord le produit en main.

Enfin, dans le cas des aérosols contenus dans des boîtiers en aluminium et des sprays à forte teneur en alcool, un risque d’inflammabilité existe, notamment à proximité d’un barbecue, d’une cigarette ou d’une bougie. Un conseil : éloignez-vous de ce type de sources inflammables lors de l’application et évitez de laisser traîner ces produits sous le soleil brûlant.

Des filtres chimiques et minéraux

Il existe deux sortes de crèmes solaires: celles avec des filtres naturels, minéraux, qui reflètent la lumière et celles avec des filtres chimiques qui absorbent les rayons et les convertissent en chaleur.

Les filtres chimiques sont utilisés depuis longtemps et sont sûrs, même si certains ingrédients peuvent irriter la peau.

Les filtres minéraux sont moins irritants pour la peau que certains filtres chimiques. Auparavant, ils laissaient une couche blanche sur la peau, mais depuis la nanotechnologie, ce n’est plus le cas.

Les filtres chimiques comme les filtres minéraux ne sont pas bons pour l’environnement.

Que faire en cas de coup de soleil?

Un coup de soleil peut faire mal, mais aussi provoquer une sensation de chaleur. Ces symptômes sont présents surtout quelques heures après la brûlure. Certaines personnes peuvent aussi ressentir des frissons. La peau est sensible. Au bout d’une semaine, la peau commence à se détacher.

Il est important de ne pas se gratter ni se blesser à ces endroits-là car la nouvelle peau est très sensible aux infections.

Ceci peut aider à calmer la douleur :

  • Ne vous grattez pas au niveau des cloches. Cela pourrait provoquer des infections et des cicatrices.
  • Prenez un bain tiède (pas froid) ou appliquez des compresses humides sur sa peau pour atténuer la sensation de chaleur.
  • Un coup de soleil peut provoquer une déshydratation. Buvez donc beaucoup d’eau.
  • Vous pouvez aussi atténuer la douleur en appliquant une lotion hydratante. Ne frottez pas trop. Et si ça commence à faire mal, arrêtez.
  • Si votre température monte jusque 38°, vous pouvez éventuellement prendre du paracétamol.
  • N’appliquez pas d'alcool sur la peau. Cela pourrait engendrer une hypothermie.
  • Restez à l'abri du soleil jusqu'à ce que la peau soit totalement rétablie. 

Différenciez allergie au soleil et allergie à la crème

Si vous développez une réaction allergique après avoir utilisé une crème solaire, tentez d’en découvrir la cause. N’exposez pas votre peau irritée au soleil et arrêtez d’utiliser le produit solaire. Après quelques jours, appliquez de nouveau le produit sur une petite zone de peau. Si une réaction allergique survient de nouveau, consultez votre médecin.

La réaction allergique peut être due à une allergie au soleil mais aussi à une hypersensibilité à l’un des composants de la crème solaire. Certaines substances entrant dans la composition des produits solaires et des cosmétiques peuvent en effet provoquer des allergies de contact. Les parfums et les conservateurs sont les substances les plus susceptibles de provoquer des allergies de contact.

crème solaire

Nous avons testé pour vous plus de 40 marques de crèmes solaires