Dossier

Boites de conservation et micro-ondes

23 juin 2015
Boites de conservation et micro-ondes

23 juin 2015

Les boîtes de conservation existent sous toutes les formes et dans tous les matériaux, mais elles ne se valent pas toutes lorsqu’il faut réchauffer vos aliments au micro-ondes. De plus, elles se décolorent ou se déforment même souvent.

Une boîte de conservation sert avant tout à garder les aliments au congélateur. Mais elle doit aussi pouvoir aller au four à micro-ondes. Celles qui passent du congélateur au micro-ondes sans broncher sont bien pratiques. Mais la plupart d’entre elles présentent des failles.

Polypropylène: mauvais pour la cuisson

Toutes les boîtes en polypropylène que nous avons testées commencent à fondre à 160°C. Certains couvercles sont toutefois réalisés dans un plastique plus malléable et peuvent supporter une température maximale de seulement 135°C. Ces boîtes ne conviennent donc pas vraiment à la cuisson, mais peuvent réchauffer des plats. Pour la cuisson, préférez les boîtes en verre, en pyrex ou en céramique, qui ne fondent pas au micro-ondes. Leur fragilité et leur poids plus important constituent toutefois un point faible...

Déformation et décoloration

De nombreuses boîtes de conservation adoptent une légère décoloration, surtout lorsqu’on y réchauffe des tomates, des carottes ou des épinards. Généralement, elles se déforment aussi lorsque certains aliments atteignent une température trop élevée. Certains modèles peuvent également se fissurer en cas de chute lorsque leur contenu est congelé. Des lacunes importantes à nos yeux.  

Du congélateur au micro-ondes

Pour que la congélation se déroule de façon optimale, il faut pouvoir fermer la boîte hermétiquement. Ainsi, peu d’humidité entre en contact avec la nourriture, voire pas d'humidité du tout. Lorsque vous mettez la boîte au micro-ondes, il faut ouvrir le petit clapet du couvercle pour laisser s’échapper la vapeur. Les poignées et parois sont parfois trop chaudes après le passage au micro-ondes. Attention: vous pourriez vous brûler...


Imprimer Envoyer par e-mail