Dossier

Nouveaux labels énergétiques sur les lave-vaisselle : pour des vaisselles toujours plus économes

10 novembre 2020
lave-vaisselle label énergie

Quelle est la consommation d'eau et d'électricité d'un lave-vaisselle ? C'est le genre d'infos qu'on trouve sur l'étiquette (ou label) énergétique. Depuis ce mois de novembre 2020, de nouvelles étiquettes, révisées, font leur apparition sur certains électroménagers. Ces nouveaux labels prendront officiellement cours le 1er mars 2021, renvoyant les labels actuels aux oubliettes.

Les labels actuels et les futurs nouveaux

L'étiquette énergétique permet de comparer l'efficacité énergétique des différents lave-vaisselle en un simple coup d'œil. Ce qui permet de faire des choix plus durables, bénéfiques à la fois pour l'environnement et pour le portefeuille des consommateurs.

En vertu de la classification énergétique actuelle, le classement des lave-vaisselle s'échelonne de A+++ (appareils les plus efficients en termes de consommation d'énergie) à D (les moins efficients). Pour obtenir le label le plus favorable possible, les fabricants ont rendu leurs appareils de plus en plus économes au fil des ans. Actuellement, seuls les lave-vaisselle portant au moins une étiquette A peuvent encore être vendus.

La nouvelle classification énergétique

Comme les appareils énergivores ont été lentement mais sûrement écartés du marché et que la plupart des appareils sont désormais classés dans les catégories A++ et A+++, l'Union européenne (UE) a décidé de revoir les étiquettes. Les nouveaux labels prennent leurs distances avec le ++ et autres +++ pour revenir à l'échelle originelle, de A à G. Le code couleur - du vert au rouge foncé - est, lui, conservé. Au démarrage des nouveaux labels au printemps 2021, la classe A ne contiendra que peu ou prou d'appareils, ce qui permettra d'anticiper les futurs modèles encore plus efficaces sur le plan énergétique.

 

Mais il n'y a pas que la classification qui change : la méthode de calcul aussi.

  • Les critères pour déterminer la classe énergétique du lave-vaisselle deviennent beaucoup plus stricts.
  • La consommation d'électricité n'est plus calculée par an, mais par 100 cycles de lavage, et sans tenir compte de la consommation en veille.
  • La consommation d'eau n'est plus calculée par an, mais par cycle de lavage.
  • La classe d'efficacité de séchage n'est plus indiquée sur l'étiquette.