Dossier

Machines à pain vite amorties

16 octobre 2014
Machine à pain

16 octobre 2014

Du pain frais sans sortir de chez soi, qui est en plus de cela moins cher et apporte une odeur de cuisson agréable dans la maison : une machine à pain apporte divers avantages.

Elles ne font pas que du pain, mais aussi des gâteaux, des pizzas, et parfois de la confiture. Comparez les modèles et leurs possibilités.

Utiliser une machine à pain présente plusieurs avantages: on peut disposer de pain frais sans mettre le nez dehors, cela revient moins cher que d’acheter du pain dans le commerce, on peut varier presque à l’infini la composition tant le choix de farines pour pain est large, on peut préparer du pain adapté aux régimes alimentaires particuliers et, last but not least, l’odeur de cuisson embaume agréablement la pièce.

Préparation : entre 3 et 4 heures

Naturellement, il y a aussi des inconvénients. D’une part, la préparation du pain prend 3 à 4h, et même jusqu’à 5h pour le pain complet; vous devez donc vous y prendre bien à temps avant le repas, d’autant qu’il faut lui laisser le temps de refroidir avant de le consommer. Et comme il vaut mieux le sortir de l’appareil dès la fin de la cuisson sous peine de voir la croûte se ramollir, vous devez vous arranger pour être chez vous à la fin du cycle.

D’autre part, la forme du pain est toujours identique et les tartines du milieu sont trouées dans le bas, là où se logeait l’axe du ou des couteau(x) pétrisseur(s). Vous pouvez néanmoins pallier ces inconvénients en laissant de temps à autre la machine faire le gros du travail (c’est-à-dire le pétrissage) et en cuisant ensuite le pain au four traditionnel.
Autre inconvénient : vous devez avoir une cuisine suffisamment spacieuse pour y stocker la machine, la farine (surtout si vous variez les plaisirs et que vous achetez plusieurs sacs à la fois) ainsi que la trancheuse, indispensable pour obtenir de belles tranches fines et régulières.

Enfin, inutile de préciser que le pain maison nécessite plus de travail : achat et pesée des ingrédients, nettoyage des ustensiles, et ramassage incessant des miettes autour de la trancheuse...

Des appareils très polyvalents

Tous les modèles permettent de préparer différents types de pains : blanc, gris, complet, "français" (pain plus aéré qu’un pain ordinaire, à ne pas confondre avec de la baguette !), cramique, mais aussi souvent du pain sans gluten, de la brioche et même de la vraie baguette avec certains appareils (grâce au moule spécial livré). La plupart peuvent aussi concocter du cake ou, via des programmes sans cuisson, de la pâte à tarte, pizza, lasagnes, tagliatelles ou autres.

Enfin, aussi étonnant que cela puisse paraître, presque tous les modèles permettent de faire de la confiture. Vous trouverez de l’inspiration dans les recettes livrées avec chaque appareil, mais rien ne vous empêche évidemment d’expérimenter vos propres préparations.

Bien préparer, bien conserver

Indépendamment des conseils prodigués dans les modes d’emploi, voici quelques règles d’or à respecter.

• Si vous souhaitez préparer du pain pour le petit-déjeuner, mieux vaut le cuire la veille au soir. Si vous le cuisez pendant la nuit en le laissant refroidir dans l’appareil, la croûte se ramollira à cause de la condensation qui se forme dans la machine. Et si vous programmez la cuisson pour qu’elle se termine peu avant le petit-déjeuner, le pain sera encore trop chaud pour être coupé. Si vous payez l’électricité moins cher la nuit, par exemple à partir de 22 h, et que vous allez dormir vers 23 h, programmez l’appareil de sorte que le pain soit prêt peu avant 23 h. Vous bénéficierez ainsi du tarif avantageux pour la cuisson, qui est de loin la plus énergivore.

• Lorsque vous versez les ingrédients, veillez à ce que le sel n’entre pas en contact avec la levure, il tuerait son action.

• Si vous mangez le pain le jour même, gardez-le à température ambiante dans une boîte fermée ou dans un sachet à pain spécial, paraffiné.

• Si vous le consommez plus tard, n’hésitez pas à le congeler tant qu’il est encore bien frais, en le coupant au préalable. Au moment du repas, sortez le nombre de tranches nécessaire et faites-les dégeler à température ambiante ou au micro-ondes.

• Si vous détectez des moisissures sur le pain après quelques jours, jetez-le tout entier; éliminer les moisissures ne suffit pas.


Imprimer Envoyer par e-mail