Guide d'achat

Guide d'achat d'une machine à pain

03 juin 2016
Machine à pain

03 juin 2016

Tour d'horizon des critères à considérer avant l'achat, des questions à se poser pour déterminer le modèle qui correspond à vos besoins. Réponses et conseils dans ce guide d'achat.

Cuire du pain avec votre propre machine offre une foule d'avantages :

  • vous disposez de pain frais quand bon vous semble sans devoir sortir de chez vous
  • c'est moins cher que chez le boulanger
  • les possibilités de variation sont infinies grâce au large éventail de farines disponibles, vous pouvez préparer un pain adapté à votre régime alimentaire (ex. sans sel, sans gluten)
  • et, last but not least, votre cuisine se remplit d'une délicieuse odeur de cuisson.

Envie de vous mettre à la tâche ? Optez pour un modèle adapté à vos besoins. Comment choisir ? Les questions à vous poser avant l’achat

De quels programmes une machine à pain dispose-t-elle ?
Une machine à pain vous permet presque toujours de réaliser différentes préparations boulangères : pain blanc, gris, complet, pain "français", cramique, mais aussi du pain sans gluten, du pain brioché… Avec la plupart des machines, vous pouvez également préparer du cake. Et les programmes sans cuisson conviennent pour confectionner de la pâte à tarte, à pizza ou des pâtes fraîches telles que lasagne, tagliatelle etc. Tous les appareils ou presque permettent également de préparer de la confiture. Si vous avez une préférence en matière de pain, , assurez-vous que l'appareil dispose du programme en question.
A quoi sert la fonction de maintien au chaud ?
Dès que le programme est terminé, vous devez idéalement pouvoir sortir le pain de l'appareil. En raison de la condensation qui se forme à l'intérieur de l'appareil, la croûte croquante de votre pain fraîchement cuit risque de ramollir. La plupart des machines à pain sont toutefois dotées d'une fonction de maintien au chaud qui garde la croustillance pendant une demi-heure voire une heure.
À quoi être attentif ?
  • Un hublot d'observation permet de surveiller la cuisson de votre pain. Ce n'est toutefois pas indispensable. D’autant que généralement, elles se troublent ou se salissent à l’usage, ce qui rend la vision difficile.
  • Poids du pain : La plupart des machines permettent de cuire du pain de poids différents. Cela peut aller de 500 à 1500 g.
  • Cuve de répartition : Certaines machines à pain disposent d'une cuve séparée pour des raisins secs, des noix ou des graines, pouvant être automatiquement ajoutés à la pâte pendant la cuisson. Les autres appareils indiquent au moyen d'un signal sonore le moment où les ingrédients supplémentaires doivent être ajoutés. Une cuve de répartition peut s'avérer pratique pour ne pas avoir à rester à proximité de l’appareil pendant la cuisson d’un cramique, pain aux noix ou aux graines.
  • Crochet pétrisseur : Les modèles pourvus d'une cuve de plus grande capacité sont parfois équipées de deux crochets à pâte, ce qui permet de pétrir une plus grande quantité de pâte à la fois. L'inconvénient, dans ce cas, est que votre pain présentera deux orifices sur sa face inférieure.