News

La sécurité des réfrigérateurs avec dos en plastique mise en doute

06 avril 2018

06 avril 2018
Le plastique utilisé dans le panneau postérieur de certains modèles de réfrigérateurs pourraient favoriser la propagation du feu en cas d’incendie. Ce sont les tests effectués par l’association des consommateurs anglais Which? sur 90 modèles qui l’affirment...

Le tragique incendie de la Grenfell Tower a mis en évidence le rôle que pouvaient jouer les panneaux postérieurs des réfrigérateurs dans le développement du feu. L’association de consommateurs anglais, Which?, a démontré par une série de tests que si le panneau postérieur (présent sur tous les appareils) n’est pas suffisamment ignifuge, celui-ci peut provoquer un développement rapide du feu ainsi qu’une augmentation de la charge inflammable (mais n'augmente pas le risque d'incendie). Cela concerne plus particulièrement les panneaux postérieurs en plastique.

Des tests qui ne reflètent pas la réalité

Which? a effectué un test de sécurité incendie en laboratoire sur près de 90 produits de marques et de types différents (réfrigérateurs, freezers, congélateurs). Cependant, tous les produits sur le marché dont le support postérieur est en plastique ont répondu aux standards de sécurité existants. Mais selon l'association de consommateurs, la réglementation en vigueur (en Angleterre et en Europe du moins) n’est pas adaptée et ne permettrait pas de reproduire les conditions d’un véritable incendie domestique.

Actuellement, les appareils de réfrigération doivent seulement réussir le test du fil incandescent afin d’évaluer leur résistance au feu. Il s’agit d’insérer un fil chaud dans un échantillon du matériau et de voir s’il prend feu. En poussant les tests un peu plus loin, il apparaît toutefois qu’aucun échantillon du plastique utilisé au dos des réfrigérateurs ne peut résister à une flamme pendant plus de trente secondes. En cas d’incendie, le panneau en plastique sera donc incapable d'empêcher la flamme d’atteindre l’isolant, qui est quant à lui inflammable.

Des tests similaires ont été effectués sur des produits avec dos en métal et en aluminium laminé. Le résultat parle de lui-même: aucun d’entre eux n’a pris feu en 30 secondes. Même ceux dont l'épaisseur était inférieure à un millimètre ont été en mesure de résister à une flamme nue pendant plus de cinq minutes.

La réglementation doit changer

Il est dès lors nécessaire de renforcer les standards de sécurité! Pourtant les exigences anti-incendie ne seront pas réexaminées avant 2020. Ce délai pourrait déboucher sur la mise sur le marché de nombreux produits présentant un risque potentiel de propagation d’incendie. C'est pourquoi nous demandons à ce que la réglementation soit rapidement revue.

Nous interpellons les fabricants de réfrigérateurs

Aucun des produits ayant échoué au test de Which? ne sont présents dans notre comparateur de réfrigérateurs. Cependant, le plastique est utilisé dans des modèles vendus sur le marché belge. Nous demandons dès lors aux fabricants de déclarer les matériaux utilisés dans la production actuelle afin de ne recommander que les appareils avec arrière en métal ou en aluminium laminé.

À la suite de l’enquête anglaise, plusieurs fabricants se sont engagés d'eux-même à remplacer le support en plastique, et ils ont été nombreux à déclarer avoir cessé la production de produits avec panneau en plastique. Ensemble avec d'autres associations de consommateurs, nous appelons les autres à faire de la sécurité des produits une priorité et d’interrompre sans délai la production de produits de réfrigération avec support postérieur en plastique. 

D'après l'UE, le gouvernement doit par ailleurs définir un plan d’action pour bloquer les produits potentiellement risqués qui arriveront, à l’avenir, chez les consommateurs.


Imprimer Envoyer par e-mail