Guide d'achat

Comment choisir un sèche-linge

16 décembre 2016
Guide d'achat d'un sèche-linge

16 décembre 2016

Tour d'horizon des critères à considérer avant l'achat, des questions à se poser pour déterminer le modèle qui correspond à vos besoins. Réponses et conseils dans ce guide d'achat.

Les meilleurs sèche-linge ne sont pas forcément chers à l’usage et sèchent rapidement le linge. Une fois que vous êtes dans un magasin, il est évidemment difficile de constater si un sèche-linge est performant en termes de séchage, de rapidité et de consommation d’énergie. Notre guide d’achat livre des conseils pertinents et vous permet de déceler le meilleur appareil pour votre usage personnel.

Nous testons les sèche-linge dans chacune des catégories citées ci-après. Jetez un œil aux résultats de nos tests, aux scores de qualité et de fiabilité de Test-Achats pour les modèles les plus récents et aux appareils que nous vous recommandons.

Quel type de sèche-linge choisir ?

Globalement, 3 types d’appareils s’offrent à vous : à évacuation, à condensation et à évacuation avec pompe à chaleur.


A évacuation

Ce type de séchoir dispose d'une résistance électrique et évacue l'air humide vers l'extérieur via un tuyau à raccorder vers l'extérieur (cheminée ou trou dans un mur extérieur) ou à passer par une fenêtre ouverte. Dans le passé, ces appareils étaient les plus répandus. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.


Avantages

  • Ils sont en général moins chers que les autres types de sèche-linge.

  • L'air humide est évacué directement vers l'extérieur et non pas récolté dans l'appareil lui-même. Vous n'avez donc pas à vous soucier de vider régulièrement le bac récolteur de son eau.

Inconvénients

  • Leur résistance électrique en fait de gros consommateurs d'électricité (leur classe énergétique est en général C).

  • Pour pouvoir évacuer directement l'air humide vers l'extérieur, vous devez soit faire un trou dans un mur extérieur pour y raccorder le tuyau d'évacuation, soit faire passer ce dernier par une fenêtre ouverte, ce qui n'est pas idéal.
  • De l'air chaud est perdu vers l'extérieur.
  • Il faut contrôler régulièrement le tuyau pour vérifier qu'il n'est pas bouché, par exemple, par des pluches venant du linge.

A condensation

Plutôt que d’évacuer l’air chaud et humide par un tuyau, l’appareil condense l’air chaud et humide de votre linge, c’est-à-dire le transforme en eau pour la stocker dans un réservoir que vous devrez vider, ou pour l’évacuer directement via un tuyau (comme pour un lave-linge).

Avantage

  • il peut être placé n’importe où dans votre logement

Inconvénients

  • Il consomme davantage d’électricité et ne porte généralement que le label énergétique B.
  • Il est généralement un peu plus cher qu’un séchoir à évacuation.

Avec pompe à chaleur

Il s'agit d'appareils à condensation dont la classique résistance électrique est remplacée par une pompe à chaleur. Ce type de sèche-linge est de plus en plus répandu sur le marché et on en trouve dans toutes les catégories de prix. 

Avantages 

  • Sa consommation électrique est divisée par deux par rapport à un séchoir traditionnel, passant en moyenne de 70-80 € à 30-40 € annuellement.
  • Comme tout sèche-linge à condensation, il peut être placé n’importe où dans votre logement.

Inconvénients

  • Ils sont plus chers à l’achat que les autres types de ce sèche-linge
  • Le linge étant séché à basse température - environ 45° au lieu de 65° pour un sèche-linge traditionnel -, le cycle dure plus longtemps.
  • Ces appareils disposent en général de filtres supplémentaires qu'il faut nettoyer soit après chaque cycle, soit après quelques cycles.
Lave-linge séchant

Très peu recommandable et moins fréquent sur le marché, cet appareil 2 en 1 combine le lavage et le séchage de votre linge. Ce type de sèche-linge est moins fréquents sur le marché et nous le déconseillons. 

Avantage

  • Il est pratique si vous ne disposez pas de suffisamment de place pour un lave-linge et un sèche-linge séparés.

Inconvénients

  • Il utilise aussi de l'eau pour sécher (de 1 à 50 litres de plus par cycle de séchage selon l'appareil) et sa consommation électrique est relativement élevée.
  • La charge maximale du séchage est inférieure à celle du lavage.
  • LUn cycle de lavage et séchage dure de 6 à 8,5 h.
  • Sortant très froissés de la machine, les vêtements sont particulièrement difficiles à repasser.
Quelle est la meilleure taille de tambour pour mes besoins ?

Grande

9 kg ou plus - Utile pour les familles nombreuses, un sèche-linge de grande capacité permet une économie de temps, d’eau et d’électricité. Ce n’est toutefois le cas que si le tambour est suffisamment rempli.

Moyenne

7-8 kg - La plupart des modèles sur le marché affichent cette capacité, qui est largement suffisante pour une famille de taille moyenne.

Petite

3-6 kg – Les modèles compacts, de 3-4kg, assez rares à trouver, sont Les modèles compacts, de 3-4kg, assez rares à trouver, sont idéals si vous vivez seul ou dans un espace restreint. Ils sont malheureusement plus lents et moins efficaces que les sèche-linge de plus grande taille. Les performances des modèles de 6kg sont en revanche comparables à ceux de la taille supérieure s’ils sont construits suivant la même technologie. Mais on peut éprouver des difficultés à trouver des modèles de 5-6kg récemment introduits sur le marché.

Quelles sont les options ?

Raccordement à l'évacuation d'eau

Un séchoir à condensation peut être directement raccordé au système d'évacuation d'eau par un tuyau. Ce dernier est en général fourni avec l'appareil, mais ce n'est pas toujours le cas.

Fonction anti-froissage

Cette option est présente sur la majorité des sèche-linge. Elle assure que le tambour continue à tourner de temps en temps après la fin du cycle pour le le linge ne se froisse pas.

Automatique

Un sèche-linge automatique est muni d’un capteur à l’intérieur du tambour, qui détecte quand votre linge est sec et qui arrête la machine. Certains modèles ne fonctionnent cependant pas efficacement, laissant parfois votre linge humide. A savoir : tous les modèles sur le marché belge sont automatiques.

Indicateur de nettoyage des filtres

De plus en plus de séchoirs de haut de gamme en sont équipés. Il est surtout pratique d'être averti par l'appareil quand le filtre du condensateur doit être nettoyé. Le filtre à pluches doit, lui, être nettoyé après chaque cycle.

Programme air froid

D’une durée fixe ou réglable, ce programme s’avère pratique pour sécher des textiles fragiles risquant de rétrécir sous la chaleur.

Minuterie additionnelle

Très pratique si vous n’avez que quelques vêtements à sécher.

Départ différé

Utile si vous disposez et désirez bénéficier du tarif nocturne, plus avantageux.

Tuyau connecté au bac collecteur d’eau

Pour les appareils à condensation, cette option permet d’évacuer directement l’eau vers les canalisations et ainsi de ne pas devoir vider le bac à eau à la main après chaque cycle.

Système d'autonettoyage

Sur certains appareils équipés d'une pompe à chaleur, l'eau de condensation est utilisée pour nettoyer l'intérieur de l'appareil. Il ne vous reste alors plus que le filtre à pluches à nettoyer vous-même.

Sur quels autres éléments porter votre attention ?

Ouverture de la porte

Une porte simple à ouvrir facilite l’entrée et la sortie du linge

Panneau de commande

Il doit être aisé à lire et facile d’accès, idéalement sans avoir à se baisser.

Filtre à peluches

Il doit être facile à enlever et à replacer pour être nettoyé.

Réservoir d’eau

Dans un sèche-linge à condensation, il doit être facile d’accès et aisé à retirer. Quand il est situé en bas de la machine, il est plus malaisé à enlever, une fois rempli d’eau.

Micro-filtre

Il s’agit d’un filtre spécifique présent sur les sèche-linge avec pompe à chaleur, qui se trouvent à la place prévue pour le condenseur. Comme il est nécessaire de le nettoyer régulièrement, mieux qu’il soit facile d’accès.


Imprimer Envoyer par e-mail