News

Application Coronalert : un bon score en termes de respect de la vie privée et de convivialité

15 décembre 2020
Application Coronalert : un bon score en termes de respect de la vie privée et de convivialité

Testée et approuvée : Coronalert, l'application belge de traçage du coronavirus visant à endiguer sa propagation, respecte la vie privée et s'avère plutôt facile à utiliser. Pour nous, il n’y a aucune raison de ne pas l’installer. Nous répondons ici aux principales questions que vous pourriez vous poser. 


Ce que vous devez savoir à propos de Coronalert

L’objectif de l’application belge Coronalert est de contrer la propagation du virus en accélérant la recherche de la source et des contacts. Ainsi, une personne qui a été en contact étroit avec une autre testée positive peut être avertie plus rapidement (pour autant que les deux personnes utilisent l’application). 

Quelle est la valeur ajoutée ?

L'application Coronalert trace les personnes avec lesquelles vous avez été en contact, même sans les connaître (par exemple lors d'un voyage en train).

L’application offre aussi une solution aux personnes qui hésiteraient à confier leurs contacts à un(e) téléphoniste, car les contacts sont ici cartographiés de manière entièrement automatique et anonyme. L’application peut également fonctionner plus rapidement que la recherche de contacts par téléphone. 

Comment fonctionne l’appli ?

L'application crée constamment des codes anonymes et aléatoires. Ces codes sont échangés avec les autres smartphones à proximité utilisant eux aussi l’appli. L’échange se fait via Bluetooth. Une fois l’application installée, les utilisateurs doivent donc activer le Bluetooth dans les paramètres de leur smartphone.

Votre smartphone conserve tous les codes qu’il a lui-même envoyés, ainsi que les codes des personnes avec lesquelles vous avez été en contact étroit. Les codes provenant d’autres smartphones sont conservés 14 jours maximum sur votre appareil. A chaque échange de codes, l’appli enregistre également la distance entre deux utilisateurs de Coronalert à ce moment-là, ainsi que la durée du contact. 

Plusieurs scénarios sont possibles :

  • Votre test de coronavirus est positif. Vous pouvez le signaler dans l’application. Vos propres codes sont alors envoyés à un serveur central géré en Belgique par Sciensano. Les applis des autres smartphones peuvent interroger ce serveur et ainsi comparer les codes collectés aux codes présents sur le serveur. En cas de concordance, et si des personnes se trouvaient à moins d'1,5 mètre de vous pendant 15 minutes minimum, une notification est envoyée sur l’application, invitant à respecter une quarantaine de 10 jours et, en cas de symptômes de Covid-19, à passer un test. 
  • Vous recevez une notification « risque élevé » , avec écran rouge dans l'application. Cela signifie que votre appli a trouvé des codes sur le serveur central qui étaient également conservés sur votre appareil, et que vous avez dès lors été en contact étroit avec une personne contaminée par le coronavirus. L'application vérifie au moins une fois par jour pour savoir s’il y a une concordance entre les codes conservés et les codes téléchargés sur le serveur (plus précisément, 4 fois/jour pour iOS et 1 fois/jour pour Android à l'heure actuelle). La notification permet uniquement de voir le jour où le contact a eu lieu (et pas l'heure précise), et non de qui il s’agit, ni l’endroit où vous avez croisé cette personne.
  • Si vous n'avez eu aucun contact à risque, vous voyez un écran vert. Même en cas de notification d'exposition avec une personne infectée, l'écran peut rester vert : cela signifie que le contact a duré moins d'un quart d'heure, ou que la distance était supérieure à 1,5 mètre.
 
L’appli doit-elle être active en continu ?

Tout se fait de manière automatique. L’application fonctionne intégralement en arrière-plan, vous pouvez donc utiliser votre smartphone normalement. Même si vous fermez l’appli, elle demeure active en arrière-plan (une API spéciale s’en charge). Une fois installée, vous ne devez donc plus vous soucier de vérifier si elle est active.

Cependant, sur certains appareils, l'application ne se « réveille » pas tous les jours. Ce souci d'applis qui « s'endorment » sont particulièrement fréquents avec Android. Google travaille avec les différents fabricants de smartphones Android depuis le mois de juin. Des progrès ont été réalisés, le problème est en partie déjà résolu, mais il reste encore du boulot. Il est donc préférable, surtout pour ces appareils, d'ouvrir l'application au moins une fois par jour. Ne fut-ce, par exemple, que pour consulter les dernières statistiques de Sciensano.

Quelles sont les conditions pour que deux smartphones puissent échanger leurs codes ?

Les deux personnes doivent évidemment d'abord télécharger l’appli dans Google Play ou dans l’App Store et l’installer. Par ailleurs, le Bluetooth et les notifications doivent être activés sur les deux appareils. Lors de l’ouverture de l’appli, vous êtes invité à les activer tous les deux, vous ne devez donc en principe pas le faire de manière proactive. 

Découvrez ici comment installer l'application

Et la protection de ma vie privée ?

Elle est assurée. Le respect de la vie privée était un aspect particulièrement important lors du développement de l’application Coronalert. C’est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles le développement de cet appli s’est fait attendre aussi longtemps. Personne ne souhaite que des entreprises ou des hackers puissent mettre la main sur des données de santé. Ou que l’application soit contrôlée à des fins autres que la maîtrise du coronavirus. 

Les aspects techniques liés à la protection de la vie privée ont fait l’objet de tests complets, et il ressort de notre analyse que l’appli ne présente pas de failles sur le plan du respect de la vie privée. Au moyen des données collectées et envoyées, il n’est pas possible de vous identifier de manière directe ou indirecte. L’application est totalement anonyme. Vous êtes en outre correctement informé.e au sujet de la politique en matière de vie privée.

Découvrez ici notre rapport sur le respect de la vie privée

La sécurité des données envoyées est-elle assurée ?

Oui. Celles-ci sont protégées au mieux. L’échange de données entre l’application et les serveurs est crypté. Et cela vaut également pour les données se trouvant sur votre smartphone et sur les serveurs.

Ces serveurs résistent aux attaques DDoS (Distributed Denial of Service). Cela signifie que les adresses IP qui envoient trop de requêtes vers le serveur sont bloquées. L’appli est protégée contre les attaques dites  « man-in-the-middle » (« attaque de l'homme du milieu », une technique de piratage) : impossible pour les hackers d’intercepter le trafic internet entre l’application et le serveur.

Et si je fais faire un test ?

Si vous souhaitez passer un test, assurez-vous d'informer votre médecin et/ou le personnel du centre de dépistage que vous utilisez l'application.

Les utilisateurs de l'application qui font faire un test coronavirus doivent relier l'application et le test en utilisant un code. Dans l'application se trouve le bouton « Générez le code ». Les 17 chiffres qui en résultent doivent être introduits dans le dossier du patient par le médecin ou l'employé du centre de dépistage afin que le code puisse être envoyé à Sciensano avec la demande de test.

La pratique montre cependant que ce n'est pas toujours le cas. Le problème est que sans code de test, les utilisateurs de l'application ne peuvent pas récupérer le résultat de leur test par le biais de l'application. Une nouvelle version de l'application (déploiement à partir du 19/11/2020) offre une solution à ce problème. Le code à 17 chiffres sera conservé, mais vous pourrez passer ce code à différents moments, et pas seulement lorsque vous passerez un test. Si Sciensano n'a pas de code de test pour l'application dans la base de données parce que le médecin ne l'a pas fourni, vous recevrez par exemple un SMS plus tard le jour où vous avez passé un test. Ce SMS lance un formulaire web sur votre smartphone où le code de test est automatiquement rempli. En tant qu'utilisateur, il vous suffit de remplir votre numéro d'enregistrement national et d'indiquer quand vos symptômes ont commencé. Cela devrait rendre le processus plus simple.

L’installation de cette application est-elle obligatoire ?
Non. L’installation est totalement volontaire. Le téléchargement de codes anonymes en cas de test positif relève lui aussi du libre choix.
Mon enfant peut-il installer l’appli ?
On part du principe qu’à partir de 13 ans, un enfant peut accepter seul l’installation et l’utilisation de l’application. L’autorisation parentale est en principe requise pour les enfants plus jeunes. La responsabilité de cette autorisation incombe toutefois aux parents. Aucune solution distincte n’est prévue à ce sujet dans l'application.
La batterie de mon smartphone se décharge-t-elle plus rapidement lorsque j’utilise l’appli ?
L’application utilise le Bluetooth et tourne constamment en arrière-plan. Cela requiert toujours un peu d’énergie mais pas tant que ça, à en croire ses concepteurs. L’appli a recours à une technologie Bluetooth nécessitant moins de courant (Bluetooth Low Energy). Cette technologie est entre autres utilisée pour évaluer la distance et le temps de contact entre les utilisateurs de l’appli. Si la consommation de courant peut varier d’un smartphone à l’autre, l’impact sur la batterie devrait être très limité. Nous n’avons toutefois pas encore été en mesure de le tester.
L’application fonctionne-t-elle dans d’autres pays ?
C’est évidemment l’objectif. Un « portail » global, couplé aux serveurs nationaux, sera mis sur pied. Cette « passerelle » pourra par exemple être utilisée pour télécharger les codes anonymes belges et ceux d'autres pays. Coronalert devrait y être connectée en octobre 2020.
A qui appartient l’application ?

Coronalert a été développé pour le compte de Sciensano, le Comité interfédéral pour le Testing et le Tracing, ainsi que les entités responsables de la détection des contacts à Bruxelles, en Communauté germanophone, en Flandre et en Wallonie.

Elle est développée par DevSide et Ixor. Les aspects sécurité ont été contrôlés par NVISO. 

Les principaux éléments de l’appli sont basés sur l’application allemande Warn, la norme ouverte européenne DP3T (Decentralized Privacy-Preserving Proximity Tracing), ainsi que sur la technologie Exposure Notification d’Apple et de Google.

 


User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

76 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

10-01-2021

Bonjour, j'ai reçu ce soir un sms fishing en néerlandais ( je suis francophone) émanant soi-disant de Argenta, dont je ne suis pas cliente, avec une sorte de lien d'activation pour débloquer mon compte mis en quarantaine,... ce que je n'ai évidemment pas fait!
Bernadette Vos

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-01-2021
, a répondu:

C'est terrible. Mais vous avez particulièrement bien réagi. Avez-vous déjà consulté notre article traitant du sujet? Vous y avez accès via le lien suivant https://bit.ly/2XzxQAf. ^Kelly

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

22-12-2020

Je n'installerai CoronAlert que quand elle pourra me répondre à la simple question "Où ai-je été infecté ?". Il me semble que c'est la première question que la plupart des gens se poseraient.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

12-01-2021
, a répondu:

Et j'ajouterai qu'il est surtout utile et nécessaire de savoir par qui on a été infecté, car si cette personne est parvenue à infecter une autre, elle pourra en infecter d'autres. Ce sont en priorité les super-contaminateurs qu'il faut déceler !

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-01-2021
, a répondu:

Je suppose donc que vous avez téléchargé l'application coronalert? ^kelly

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

17-12-2020

Bonjour,
Comme pas mal de membres de Test-Achats, je suis victime de TENTATIVE d'arnaques. (Tentative : car se suit vos conseils et reste prudent)

Ne serait-il pas intéressant d'avoir un site web où renseigner les adresses mails des malveillants.
Ainsi, quand on a un doute, on pourrait vérifier

Merci
Jean Pierre

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

17-12-2020
, a répondu:

C'est une excellente suggestion. Quel type de tentative d'arnaque avez-vous affronté? ^Kelly

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

04-11-2020

Pourquoi il y a-t-il pas une fonction simple pour arrêter l'abonnement sur Test-Achats et qu'on nous oblige de téléphoner. À quand option simple pour arrêter son abonnement ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

07-11-2020
, a répondu:

Ce n'est pas faux...
et de mon humble avis un coup de fil c'est quand même simple quand il s'agit de résiliation. J'ai déjà testé des suppléments puis demandé l'arrêt à TA: un appel court et c'était validé, sans courrier nécessaire, sans délai à respecter, sans frais ou pénalité.
PS: le bouton "résilier" est le moins intéressant à développer, on ne l'utilise qu'une fois :D

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

03-11-2020

J’ai un iPhone XR avec la dernière version de lOS mais il doit y avoir un bug car il est impossible d’activer les notifications d’exposition. En vacances avec l’IOS 13.7 j’avais utilisé sans problème l’app suisse. Maintenant depuis l’IOS 14.0.1 ça ne marche plus. J’ai contacté Apple (1 h 1/2 de test) rien ne change. Je sais que je ne suis pas la seule. Sur le site de Coronalert aucune possibilité de contact avec qui que ce soit.. un bug iPhone ou Coronalert?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

28-10-2020

Bonjour, pourquoi quand on clique sur le mail reçu aujourd'hui de test achats au sujet du phishing arrive-t'on sur aline.fr.be.cm.scaline9.pro.conseur.org?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

03-11-2020
, a répondu:

Quel département vous a envoyé ce mail? Je vous invite à contacter nos collaborateurs au 02 542 35 55, afin que l'on vérifie cela. ^kelly

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

27-10-2020

Bonjour
Dans la doc, dans l'appli, il est signalé qu'il faut laisser le GPS connecté (sur un Smart Android) est-ce exact ?
Merci

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

02-11-2020
, a répondu:

Oui, apparemment c'est nécessaire pour compléter la communication bluetooth. Un peu bizarre.
Je l'ai déjà signalé le 13/10 mais TA n'a toujours pas réagi...

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

18-10-2020

Doit on laisser l'app en arrière-plan ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

19-10-2020
, a répondu:

Tout se fait de manière automatique. L’application fonctionne intégralement en arrière-plan, vous pouvez donc utiliser votre smartphone normalement. Même si vous fermez l’appli, elle demeure active en arrière-plan (une API spéciale s’en charge). Une fois installée, vous ne devez donc plus vous soucier de vérifier si elle est active.

Cependant, sur certains appareils, l'application ne se « réveille » pas tous les jours. Ce souci d'applis qui « s'endorment » sont particulièrement fréquents avec Android. Google travaille avec les différents fabricants de smartphones Android depuis le mois de juin. Des progrès ont été réalisés, le problème est en partie déjà résolu, mais il reste encore du boulot. Il est donc préférable, surtout pour ces appareils, d'ouvrir l'application au moins une fois par jour. Ne fut-ce, par exemple, que pour consulter les dernières statistiques de Sciensano.. Plusd'infos sur notre site https://bit.ly/3jdwqDE. ^Kelly

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

15-10-2020

Comment fait-on pour changer la langue de l'application Coronalert?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

19-10-2020
, a répondu:

Bonjour Maria. Je vous invite à contacter les collaborateurs de coronalert. Ils sont joignables sur facebook https://www.facebook.com/Coronalert.be. ^Kelly

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

22-10-2020
, a répondu:

Bonjour,
Je n'ai pas de compte Facebook mais voici ce que j'ai trouvé sur le site https://coronalert.be/

L’application est actuellement disponible en anglais, néerlandais, français et allemand. La langue de l’application est dérivée de la langue configurée dans les paramètres linguistiques du smartphone.

Si votre téléphone est réglé sur une autre langue que ces quatre-là, Coronalert s’affiche en anglais.


Donc, pas possible de changer la langue de l'application sans changer la langue dans les paramètres linguistique de son smartphone!

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

14-10-2020

téléchargé sans probléme (samsung système android). Il faut juste laisser le bluethoot activé.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-10-2020

Installée dans aucun soucis (OP5T sous Android 10).
Par contre, dans les articles que j'ai consulté et les explications généralement publiées par les médias on parlait beaucoup du bluetooth. J'ai constaté à l'utilisation que l'app demandait l'activation du GPS également. Pourquoi? Le bluetooth devrait suffire non?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

14-10-2020
, a répondu:

L'application Coronalert trace les personnes avec lesquelles vous avez été en contact, même sans les connaître (par exemple lors d'un voyage en train).

L’application offre aussi une solution aux personnes qui hésiteraient à confier leurs contacts à un(e) téléphoniste, car les contacts sont ici cartographiés de manière entièrement automatique et anonyme. L’application peut également fonctionner plus rapidement que la recherche de contacts par téléphone. N'hésitez pas à consulter notre article traitant du sujet https://bit.ly/3nR47yE. ^Kelly

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

14-10-2020
, a répondu:

Je peux vous envoyer une copie d'écran si vous voulez, l'app me dit que la notification d'exposition reste inactive tant que je n'active pas mon GPS.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

17-10-2020
, a répondu:

@TA avez-vous remarqué ce détail ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

02-11-2020
, a répondu:

Houston, may day

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

08-10-2020

Évidemment, mon I-Phone 6s ne peut plus disposer de la dernière mise à jour IOS. Je ne peux donc pas utiliser Coronalert ... en attendant de ne plus pouvoir utiliser l'application bancaire.
C'est drôle mais je suis frustré. Je ne pourrai participer à cette action que je juge pourtant très importante. Y a-t-il un espoir qu'un jour Apple soit contraint à respecter un peu les utilisateurs ?
Pour info, l'I-phone précédent était un 4s et je l'utilise toujours pour écouter de la musique sur un haut-parleur GGMM.
Pour info toujours, mon prochain smartphone ne sera plus un I-phone.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

07-10-2020

Bonjour, J'ai un Iphone 5S. J'essaye de télécharger l'appli mais ma version IOS est 12.4.8. Il m'est indiqué que: "Votre logiciel est à jour". L'appli me demande de mettre à jour vers IOS 13.6. Que dois-je faire? Impossible de télécharger Coronalert?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

14-10-2020
, a répondu:

Afin de télécharger l'application coronalert, les propriétaires d’un iPhone doivent au moins avoir le système d’exploitation iOS 13.5 (à partir de l’iPhone 6s). Vu qu'il s'agit d’une décision d’Apple de ne plus soutenir les version antérieures, les développeurs de l’application n’exercent aucune influence à ce sujet. N'hésitez pas à consulter notre article https://bit.ly/3iVNnCz. ^kelly 

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-10-2020
, a répondu:

J'ai aussi un 5S et mon / notre iPhone n'est pas compatible avec Coronalert, ni l'iPhone6. En fait, Coronalert participe et accélère l'obsolescence programmée !

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-10-2020
, a répondu:

Mon épouse a aussi un 5s et d’autres personnes de mon entourage ont des Samsung pas assez neufs pour télécharger cette application tant utile. Un scandale !

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

15-10-2020
, a répondu:

Oui, ce n'est pas normal mais un autre scandale c'est aussi celui des fabricants d'appareil qui estime ne plus devoir, ne plus pouvoir ou ne plus vouloir mettre les logiciels de nos téléphones à jour une fois que ceux-ci prennent un certain âge.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-10-2020
, a répondu:

Idem pour mon iPhone 6s

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

04-10-2020

04-10-20
Debast Jean-Pierre

Mon smarphone Samsung Galaxy J1 (2016) n’est pas compatible avec cette version Google Play. Pourquoi ??

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-10-2020
, a répondu:

Il tourne sur minimum android 6

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

05-10-2020
, a répondu:

Bonjour Jean-Pierre, pourriez-vous me dire quelle version de Google play il s'agit?^Kelly

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-10-2020
, a répondu:

Bonjour,
J’ai récupéré le smarphone de mon épouse ( elle a acheté un nouveau ) et le problème est résolu.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

03-10-2020

Mon Huawei G6 L11 (Android 4.3) ne peut pas télécharger cette application. Qui a dit "obsolescence programmée" ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

14-10-2020
, a répondu:

Pour installer cette application, les propriétaires d’un iPhone doivent au moins avoir le système d’exploitation iOS 13.5 (à partir de l’iPhone 6s). Vu qu'il s'agit d’une décision d’Apple de ne plus soutenir les version antérieures, les développeurs de l’application n’exercent aucune influence à ce sujet. Du côté des utilisateurs d'Android, l’appli fonctionne à partir d’Android 6 (« Marshmellow »). Il n'était initialement pas possible d'installer l'application sur les appareils récents de Huawei (P40, Y5p et Y6p), mais le problème est désormais réglé, l'application est également disponible dans la Huawei AppGallery. Plus d'infos sur notre site https://bit.ly/2SXc9HK. ^Kelly

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

14-10-2020
, a répondu:

Idem pour le Huawei Y6IICompact

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-10-2020
, a répondu:

Il tourne minimum sous android 6.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-10-2020
, a répondu:

Quel âge a votre téléphone ? (Pour me rendre compte de quand date Android 4.3. La dernière version qui commence à être distribuée est Android 11. L'évolution du système d'exploitation lui-même empêche de proposer des applications "universelles")

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-10-2020
, a répondu:

Tourne sur minimum android6

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

30-09-2020

Les liens «DÉCOUVREZ ICI COMMENT INSTALLER L'APPLICATION» et «DÉCOUVREZ ICI NOTRE RAPPORT SUR LE RESPECT DE LA VIE PRIVÉE» ne fonctionnent pas :
Cette page est inaccessible !

Testé avec Chrome et Opera et FireFox sous Windows 10 ainsi que Chrome, Opera, FireFox et le navigateur de Huawei sous Android...

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

02-10-2020
, a répondu:

Merci pour votre remarque Xavier, nous corrigeons immédiatement. Belle journée ^Albine

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

30-09-2020

Comment peut-on savoir si l'on a bien enregistré l'application coronalert ?

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

14-10-2020
, a répondu:

Généralement quand on télécharge une application elle apparait sur l'écran d'accueil de votre smartphone. Ave-vous essayé de la télécharger. ^Kelly

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

30-09-2020

C'est un moyen en plus pour combattre ce virus , n'hésitez pas charger l'application

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

29-09-2020

chouette toutes ces applications, ces QR codes. Mais si vous n'avez qu'un GSM basique, c'est foutu. Peut être que la sécurité sociale pourrait financer l'achat d'un ipad ;-) - ;-))

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

20-05-2020

Je prêterai mon ordinateur si le programme "Folding@home" ne me consomme pas trop de Mbytes de ce qui m' est permit par Proximus.
Comment obtenir l' info ?, je n' ai pas envie d' installer un programme et de devoir le désinstaller s' il est trop gourmand en donnée.

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

13-10-2020
, a répondu:

Il y a peu de donnée consommées, pas de souci de ce coté, mais la CPU peut être utilisée a 100% et l'utilisation n'a vraiment d'impact qu'avec des CPU puissants.
Vous pouvez comparer les puissance des CPU sur le site www.cpubenchmark.net

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

28-05-2020
, a répondu:

Si vous souhaitez participer à ce projet collaboratif, sachez que votre ordinateur fonctionnera un peu plus lentement. Vous pouvez heureusement définir la part de la puissance de calcul de votre ordinateur que vous souhaitez ainsi « prêter » pour la bonne cause.

Nous l'avons essayé sur un ordinateur portable de jeu. Nous avons constaté que l'on peut prêter un minimum de 40 % de la puissance de calcul du processeur, et jusqu'à un maximum de 80 %. La capacité du processeur graphique est utilisée à 50 % par Folding@home. Cela a également une influence sur la vitesse de votre PC.

En sollicitation maximale, vous pouvez encore surfer sur internet et regarder des vidéos YouTube en haute résolution (1080p) sans aucun problème. Jouer, par contre, n'est plus possible. Plus d'infos sur notre site https://bit.ly/2AinrjO. ^Kelly