News

Coronavirus: des pertes financières pour la moitié des Belges

25 mars 2020

Suite à la crise, 50% des ménages belges affirment avoir perdu de l’argent dans différents domaines. C’est ce qui ressort de notre dernier sondage sur l’impact de l’épidémie du covid-19.

Plus de 1000 réponses ont été collectées auprès d’un échantillon représentatif de personnes âgées entre 18 et 74 ans. Ce sondage nous éclaire sur les problèmes financiers des Belges suite à la crise, mais également sur le fait que la quarantaine n’est pas toujours respectée (44% des jeunes de 18 à 21 ans ne respectent pas les recommandations) et qu’une grande partie des sondés a des difficultés pour assurer son approvisionnement au quotidien. 

Financièrement, tous les domaines sont touchés

En ne comptant pas la perte sur investissement qui est trop variable pour être prise en compte, les pertes financières des ménages belges sont estimées à 283 € (568 € pour les ménages affectés). Si on extrapole ce chiffre à l’ensemble de la population belge, cela représente une perte totale de plus d’1,4 milliard pour les ménages en Belgique. C’est surtout lié aux pertes sur le revenu. Parmi les familles affectées, 21% a perdu plus de 1000 € depuis le début de la crise. Les annulations non remboursées de voyage se retrouvent aussi au top (moyenne de 578 € par ménage affecté), suivi des évènements de famille importants comme les mariages (moyenne de 234 € par ménage affecté). 

Anxiété, peur et perte de sommeil

Notre enquête s'est aussi penchée sur la santé mentale. 32% des sondés ont déclaré souffrir d'anxiété depuis le début des restrictions de mobilité prévues par les autorités, 24% de peur, 18% de perte de sommeil et 9% de problèmes mentaux sérieux. Ce chiffre peut être mis en relation avec le fait que 46 % des sondés déclarent avoir rencontré des difficultés pour assurer leur approvisionnement au quotidien (alimentation, produits d’hygiène, etc.).  

Nous protégeons vos droits

Sur base de ces constats, nous déplorons une fois encore la mesure visant à imposer l’acceptation d’un bon de valeur en cas d’annulation d’un voyage à forfait, option impraticable pour certains et impactant dès lors leur pouvoir d’achat. Elle encourage le gouvernement à étendre aux crédits à la consommation le gel des sanctions décidé pour les crédits hypothécaires pour éviter aux ménages une spirale infernale de l’endettement.

Nous appelons enfin les entreprises à suspendre les domiciliations pour les abonnements de fitness ou autres qui ne peuvent temporairement plus être utilisés. Les entreprises souffrent très certainement de la crise, mais n’oublions pas que les consommateurs aussi.

% de ménages affectés Perte moyenne des ménages affectés Perte moyenne par ménage belge
Perte sur investissements (temporaire) 19 % 16 377 € 3 142 €
Perte de revenus professionnels 18 % 752 € 137 €
Annulations non remboursées de voyages 18 % 578 € 101 €
Annulations non remboursées d'événements culturels 15 % 140 € 21 €
Annulations non remboursées d’événements familiaux  6 % 234 € 14 €
Annulations non remboursées d'événements sportifs 10% 95 € 10 €
Total des pertes des ménages 50 % 568 €* 283 €*

* Pour le calcul de la moyenne totale, la perte sur investissement n’a pas été prise en compte car elle est trop variable.