News

Déjà 266.887€ récoltés pour les soins de santé

29 avril 2020

Le 9 avril, nous avons lancé la campagne « Ensemble Solidaires ». Nous avons fait un premier don de 25.000€, et nous souhaitons encourager autant de familles que possible à suivre notre exemple afin d'apporter un soutien financier aux établissements de santé et aux hôpitaux qui luttent contre l'épidémie de Covid-19. Deux semaines plus tard, le compteur a déjà fortement augmenté. 

Déjà 266.887€ récoltés pour le secteur des soins

À peine deux semaines plus tard, ce sont près de 270.000 euros qui ont été collectés pour le Fonds pour des soins solidaires de la Fondation Roi Baudouin. Un véritable succès. Le don moyen s’élève à un peu moins de 50 € et dépasse donc le montant de 40 € grâce auquel vous avez droit à une déduction fiscale. Notre appel a été entendu par de nombreux consommateurs généreux.

Comment cet argent va-t-il être utilisé?

L'aide financière sera distribuée par le Fonds de deux manières: 

  • Pour des besoins financiers spécifiques urgents à court terme, les fonds peuvent être répartis entre les hôpitaux et autres établissements de soins résidentiels (secteur des personnes âgées, l’aide spéciale à la jeunesse, personnes avec un handicap, ...) en concertation avec les autorités et les secteurs concernés, ou être distribués pour des initiatives qui soutiennent tout un secteur. 
  • Pour les initiatives à moyen terme, la Fondation Roi Baudouin lancera un ou plusieurs appels à projets en concertation avec les secteurs concernés. Les projets contribueront à assurer des soins durables après la crise et seront évalués par un jury d'experts pluridisciplinaire et pluraliste. 

Notre action va plus loin

Nous continuons à promouvoir notre campagne à travers différents canaux. En effet, plusieurs médias nous ont proposé des espaces publicitaires gratuits. La grande campagne publicitaire commencera vendredi 1er mai, et ce, jusqu'à la fin mai.

Parallèlement à cette action, nous continuons à fournir une assistance en ligne et hors ligne aux personnes ayant des problèmes spécifiques des consommateurs à la suite du Covid-19.

NOTRE DOSSIER SUR LE CORONAVIRUS

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

173 Commentaires

trier par :
Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
25-07-2020

Bonjour, Obligation de porter le masque : est ce qu'une visière est également valable ?

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
27-07-2020
, a répondu:

Les pouvoirs publics n’ont pas de recommandation précise à ce sujet. Un écran facial réduit malgré tout le risque de contamination en empêchant la dispersion des gouttelettes expulsées lorsque vous toussez, éternuez ou parlez. Néanmoins, ce type de protection n’est pas suffisant pour empêcher la contamination, tout comme les masques jetables et les masques en tissu. C’est la raison pour laquelle les professionnels de santé utilisent les écrans faciaux en complément d’autres équipements de protection, par exemple un masque respiratoire (FFP2, FFP3) ou des lunettes de protection. Pour l’instant, aucun élément n’a été communiqué concernant l’utilisation d’écrans faciaux pour remplacer les masques aux endroits où le port du masque est obligatoire.
Les experts ne recommandent pas les "masques de menton" (petits masques transparents qui ne sont fermés qu'au niveau du menton) car ils n'offrent pas une protection suffisante et peuvent même être contre-productifs.  ^Kelly

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
20-07-2020

Je ne comprends pas la gestion de la crise sanitaire... je suis inquiet.
Nous avons 3 mois d'avance sur le foyer épidémiologique, bien. Nous regardons le monde se confiner, tester, adopter des gestes, des distances, etc. puis nous les adoptons timidement. Nous observons le rebond, nous attendons, nous le voyons arriver chez nous...

Comment est-ce possible au regard de l'histoire qui connait des pandémies depuis la sédentarisation que nous soyons incapables de prendre acte des mesures qui ont fait leur preuves (quarantaines notamment) et surtout des erreurs à ne pas commettre (voyager, sous-estimer,...), il suffit de voir le nombre et la chronologie des pandémies, c'est affolant jeretiens.net/.../

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
16-07-2020

Comme pneumologue actif dans le suivi de patients Covid-19, je vous remercie pour votre article, qui confirme enfin ce que nous, médecins de terrain, par milliers (avec Jean-Luc Gala, Thomas Orban, Philippe Devos et tous les médecins qu'ils représentent), nous crions haut et fort depuis plus de 2 mois (voir par exemple: www.youtube.com/watch
L'ordre de priorité des mesures de lutte contre la propagation du Coronavirus doit actuellement être:
1. Mesures d'hygiène ET masque partout dans l'espace public: sur le même niveau d'importance, contrairement à ce qui été claironné par les officiels jusqu'il y a seulement quelques jours
2. Distanciation physique si et quand elle est possible (ce qui est rarement le cas !).

Pour ceux qui se posent encore des questions: les raisons pour lesquelles le masque n'a pas été imposé plus rapidement en Belgique sont simples (voir: www.youtube.com/watch

Et maintenant: pour vivre heureux... SORTEZ COUVERTS !

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
15-07-2020

J'ai travaillé toute ma carrière professionnelle dans le domaine de la santé et notamment la protection des produits et des personnes. L'article ci-dessus est tout à fait vrai. Toutefois si vous portez un masque ffp2 ou ffp3 il vous protège aussi , mais il faut le placer correctement.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
15-07-2020

je porte le masque régulièrement, c'est indispensable (et même obligatoire) dans le lieux publics. je me protège et je te protège...

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
14-07-2020

je travaille en équipe , enfin en shift de 6h à 14 h , seul dans une pièce de 5 sur 7 mètres; entre des tapis roulants.
je dois porter le masque chaque fois que je sors et que je rentre de/ds la pièce soit pour manger
(2 pauses) ou soit pour la toilette (3x par jour)
je peux enlever le masque dans la pièce de travail. ce que je fais à chaque fois que je suis seul.
ma question est :combien de masque je dois porter à chaque journée de travail?
ACTUELLEMENT je garde le même masque pour la journée!!!!

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
16-07-2020
, a répondu:

Bonjour Monsieur, je suis pneumologue et très impliqué dans la gestion du Covid-19. Si vous faites attention à chaque fois vous désinfecter les mains avant ET après avoir mis ou enlevé votre masque, et qu'au total vous ne le portez (apparemment) que maximum quelques heures sur la journée (on dit: maximum 4 heures, mais il n'y a aucun travail qui prouve que ces 4 heures sont impératives), vous pouvez garder le même masque toute la journée.
Bien cordialement,

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
16-07-2020
, a répondu:

Les masques chirurgicaux doivent être remplacés après les avoir portés pendant 8 heures, ou s'ils sont humides ou s'ils comportent des taches visibles. Vous pouvez donc réutiliser un tel masque, à condition de l'avoir porté pendant moins de 8 heures et à condition qu'il ne soit ni humide, ni sale. ^Kelly

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
16-07-2020
, a répondu:

En hôpital on nous recommande de changer notre masque chirurgical toutes les 4 heures maximum... Ici je pense que si on dit "4 heures", c'est également vrai pour les masques en tissu de bonne qualité. Lorsque vous enlevez votre masque et qu'il reste sur un support pendant par exemple une heure, il sèche, et une partie de l'activité virale est déjà détruite. Ce n'est pas tout à fait la même chose s'il reste sur le visage 4 heures d'affilée bien sûr.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
11-07-2020

Madame, Monsieur,

Après lecture des tests des gels hydroalcooliques sur votre site, vous avez désigné le maître achat comme étant :
KRUIDVAT DESINFECT GEL POUR LES MAINS JOJOBA 73/100
Faisant confiance à vos tests, j'ai donc décidé d'acheter 3 flacons de ce produit. De retour à la maison, j'ai utilisé l'application YUKA pour scanner le produit et stupéfaction ce produit obtient 41/100 et est qualifié de médiocre!!! Ce résultat est basé sur la composition du produit qui contient notamment de BUTYLPHENYL METHYLPROPIONAL aussi appelé Lilial ou BMHCA qui peut avoir des risques pour la santé: perturbateur endocrinien potentiel, allergène et irritant même si les risques sont considérés comme modérés. Il existe également 4 autres ingrédients dont le risque est considéré comme faible et 6 ingrédients sans risques.
Si je peux concevoir que votre cotation de ce produit est effectuée sur d'autres critères que sa composition, je suis révolté par le fait que vous ne tenez pas compte des facteurs de risque pour la santé du consommateur que vous êtes censé informer et protéger!!!
Un abonné très mécontent
PEVENAGE, Christian

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
25-06-2020

Masques à 90°C: inutile car non seulement 56°C pendant 30 minutes, en théorie, suffit (toujours un barême (temps/température)et barême plus important si infection importante
Et EN PLUS nous avons l'action mécanique importante du lavage vu les quantités importantes d’eau et le temps !!!.....à méditer avec lavage des mains SANS désinfection !!!

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
25-06-2020

Et surtout un masque FFP2 ou P3, c'est une protection pour le porteur pas pour les autres!
Et si masque FFPx, pas de barbe , sauf:
www.lavoixdunord.fr/.../coronavirus-et-masque-de-protection-faut-il-se-raser-la-barbe

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
25-06-2020

TOUS omettent de préciser et surtout le docteur Gala ne voulant pas déforcer sa croisade pour le port du masque, très utile si impossible de garder ses gestes barrières, ...MAIS qui d si mal porté et souvent le cas, on le touche on ne masque pas le nez, parfois utilisé trop longtemps sans désinfection !
LAVAGE à 30°C des masques: je crois que même effet mécanique comme pour le lavage des mains si nettoyage manuel assez poussé , mais comme souvent eau stagnante ??????...à ce moment un 2ème lavage semble s'imposer !
Quid de l'argent souvent incorporé, si usage de longue durée, OK si pas d’inconvénients santé et voir pour environnement ,

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
16-07-2020
, a répondu:

Bonjour Monsieur Fayt, vos commentaires sont très pertinents. Je me permets quelques réponses en tant que pneumologue actif dans ce domaine.
1. Pour les masques FFP2 ou FFP3: tout d'abord il faut vérifier qu'il n'y ait PAS DE SOUPAPE EXPIRATOIRE ! Ces masques-là sont destinés au travail industriel en milieu contaminé, là où on doit se protéger soi-même mais où l'on peut renvoyer sa propre haleine dans le milieu. Ensuite savoir qu'ils sont peu confortables, car ils doivent (par définition) "coller" au visage, sinon ils ne sont pas plus efficaces qu'un masque chirurgical. Et enfin: pour ces raisons et d'autres (prix, disponibilité, non lavables, etc.), ils ne sont PAS à conseiller à la population générale.
2. Température de lavage des masques: en effet 60° c'est parfait (personne n'a une machine capable de mesurer 56°), 90° c'est totalement inutile. Et comme le savon "détergent" est également très efficace, en effet même à 30° cela devrait tuer la plupart des virus; dans ce cas on conseille de le repasser après lavage... mais évidemment certains fabricants ont peur que la qualité de leur masque diminue après repassage.
Même un masque non lavé, qui reste inutilisé pendant 24 à 48h, ne contiendra plus de virus en quantité mesurable. Mais il restera souillé par les sécrétions nasales et les postillons du porteur.
3. En accord avec mon ami et collègue Jean-Luc Gala, je peux vous dire que: n'importe quel masque, même mal porté, même si on le touche, est mieux que pas de masque du tout ! La chose la plus importante (et dites-le à ceux qui font cette erreur) est qu'il doit impérativement couvrir en permanence la bouche ET LE NEZ (principal réservoir de virus). Toucher son masque est beaucoup moins risqué que de toucher sa bouche ou son nez, or quand on a un masque, on ne peut plus toucher ni la bouche ni le nez ! Bien entendu la désinfection régulière des mains reste impérative.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
07-06-2020

Bonjour,

Je m'insurge contre le fait de dire que l'Argent colloidal est néfaste à la santé.
Mon épouse et moi en usons depuis des mois pour des pathologies pulmonaires, avec effets bénéfiques.
L'argirie, c'est du pipeau car les doses sont infinitésimales.

J'ai en ma possession des rapports officiels établissant les effets bénéfiques de ce produit. Je tes tiens à votre disposition.

Il faut cesser de claironner dans le sens des organisations qui n'en tirent aucun profit ! ( OMS, BIG PHARMA, etc...)

Merci de garder une indépendance d'esprit dans vos enquêtes.
John

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
16-07-2020
, a répondu:

Oui Monsieur Chantraine, si l'argent colloïdal (nom que l'on donne au nano-argent lorsqu'il est en solution liquide) n'a en effet pas démontré de toxicité importante chez l'être humain, il n'en reste pas moins toxique pour l'environnement ! On ne peut donc pas recommander son usage large par la population dans l'état actuel de nos connaissances. Voir par exemple:
www.atctoxicologie.fr/.../nanoargent_frtec_14.pdf
Et en effet quand vous voulez vous informer, il faut s'affranchir des discours publicitaires des firmes qui en vendent !

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
25-06-2020
, a répondu:

Donc un rapport, toujours émis par la firme qui le fabrique serait impartial et on devrait admettre les nanoparticules de dioxydes de titane juste pour faire plus blanc que blanc !
AUCUN organisme indépendant n'a de certitude et vous semblez ignorer ce qu'est une véritable étude randomisée, et statistiquement valable et pas sur le fil du rasoir, avec protocole vérifié et approuvé et tous sans conflits d’intérêts !!!

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
03-06-2020

il eût été intéressant que ces tests soient remboursés en cas de risques élevés mais bon , nous sommes en belgique

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
02-06-2020

Un test (virologique ou sérologique) ne doit être considéré comme représentatif d’une situation certaine QUE s’il est positif. La sensibilité des tests virologiques PCR-RT ont une sensibilité de 63%. Ceci pour un test virologique par frottis naso-pharyngé parfaitement exécuté avec un excellent écouvillon et traité parfaitement. Ceci signifie que dans ces conditions idéales, il reste un gros tiers de cas de CoVid-19 réputés « négatifs » à tort.
Mais si le prélèvement a eu lieu dans la gorge, ce sont deux tiers de cas qui sont «loupés» alors même que la « clinique », l'état de la personne malade affirme le diagnostic de CoVid-19.

Les tests SÉROLOGIQUES (prise de sang) sont encore moins utiles. S'ils sont positifs, ils signifient que la personne a été "en contact" avec le virus "auparavant". Compter "plus d'un mois plus tôt'.
Ils sont utiles pour savoir quelle proportion de la population a "rencontré" le virus. Très peu d'intérêt pour les gens eux-mêmes ou leur employeur, leur famille, etc.
Les tests RAPIDES (goutte de sang au bout du doigt) sont extrêmement imprécis, (contrairement aux tests de grossesse). Près de deux tiers de résultats faux.
leur remboursement n'est qu'un geste électoral.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
05-06-2020
, a répondu:

Bonjour Charles, 

Il existe différents types de tests RT-PCR (appelés tests moléculaires) pour détecter le SRAS-CoV-2. La sensibilité du test (le nombre de personnes atteintes de la maladie réellement identifiées par le test comme positives) dépend de divers facteurs, tels que le type d'échantillon (gorge ou nez), le temps entre la contamination / l'apparition des symptômes et l'échantillonnage, la manière dont l'échantillon est prélevé et transporté au laboratoire et la qualité du kit de test. Nous ne pouvons donc pas faire de déclarations générales à ce sujet (les pourcentages de sensibilité varient de 30 à 100%).

Il est donc vrai qu'un tel test ne détecte souvent pas comme positif un certain nombre de patients effectivement infectés. De nouveaux tests, des tests antigéniques et / ou des tests sérologiques peuvent alors fournir une réponse définitive concernant le diagnostic.^Pol

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
02-06-2020

Je ne suis pas d accord avec vous, le test permet de savoir si on a été en contact avec le virus et partant d'avoir une attitude positive vis à vis du virus lors déplacement en milieu à population éventuellement contaminante,voyages,hôtel,bus,métro,train.
Par exemple se retrouver en vacances en camping avec des gens de diverses origines.Les anticorps protègent peu ou prou mais un minimum pendant un court temps..suffisant pour passer des vacances sans trop de risque.Cela suppose que le test soit fait peu de temps avant l' exposition aux agents contaminants. Le fait que l' on n ait pas encore démontré la durée de la protection n' est pas une raison pour déconseiller le test.
Certe vu la connaissance faible sur ce virus, la prudence reste la règle
Il serait d'ailleurs intéressant une fois testé positif de se faire tester chaque mois, cela permettrait de se rendre compte de la durée d'existence des anticorps, le prix d' un test n'est pas élevé et à la portée du citoyen lambda
L' ignorance est la pire des choses Rene Balanger

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
16-07-2020
, a répondu:

Bonjour Madame,
Votre raisonnement serait correct si les tests avaient une fiabilité suffisante. Les meilleurs tests de détection d'anticorps ont une sensibilité d'environ 70%, donc sur 10 personnes QUI ONT DES ANTICORPS ils n'en détectent que 7; et il y a aussi une proportion inconnue de personnes qui n'ont aucun anticorps, alors qu'ils ont fait la maladie. Donc on ne peut pas recommander ces tests de manière large, car pour quelques personnes positives, ils seront effectués inutilement chez la majorité des autres personnes. Et à 9 EUR par test, remboursés par l'INAMI, ils coûtent cher à la collectivité que nous sommes !
En outre, et vous le signalez, on ne connaît ni leur efficacité réelle, ni leur durabilité.
Un test sanguin positif ne pourrait donc donner qu'un faux sentiment de sécurité...
Docteur Xavier Van der Brempt, pneumologue.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
02-06-2020

Tout dépend des longuettes, il faut en vérifier les ingrédients. Je suppose que celles qui contiennent de l'alcool sont efficaces.Exemple: propanol et dimethylammonium chloride. Alors c'est efficaceL

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
31-05-2020

Quelle est la comparaison entre la corrélation chiffrée des non-vaccinés et des vaccinés contre la grippe dite saisonière quant aux infectés; hospitalisés, placés en soins intensifs, décédés du Covid?

Certes la statistique doit être établie par catégorie d'âge.

Il me semble que les Mutuelles ne devraient avoir aucune difficulté à fournir les chiffres.

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
26-05-2020

Si le virus survit 24 h. sur le coton, pourquoi ne pas avoir recours à 7 masques hebdomadaires ( par ex. le même tous les lundis, les mardis etc. ) et changer tous les jours ? Ainsi le coton ne serait pas abîmé par de multiples lavages.
Aberrant ?

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
28-05-2020
, a répondu:

Masque réutilisable après quelques heures

Selon les données scientifiques dont nous disposons actuellement (comme vous le savez, il n'y a pas beaucoup d'informations disponibles), toutes les particules virales n'ont disparu à l'intérieur d'un masque buccal chirurgical qu'après 7 jours. Des particules virales peuvent encore être trouvées à l'extérieur après 7 jours. Cependant, ce sont des conditions de laboratoire, où les expériences sont faites dans des conditions idéales. Dans la réalité on a affaire à des fluctuations de température, à de l'humidité et à d'autres conditions qui ne ne sont pas en faveur du virus. En tout  cas, il est vrai que le nombre de particules virales diminue avec le temps. Moins il y a de virus, plus le risque d'infection est faible. Ce n'est donc pas parce qu'au bout de 7 jours, quelques particules virales ont pu être détectées dans des conditions de laboratoire sur un tel masque que cela est également suffisant pour provoquer une contamination. Plus de recherches sont nécessaires. Les masques chirurgicaux doivent être remplacés après les avoir portés pendant 8 heures, ou s'ils sont humides ou s'ils comportent des taches visibles. Vous pouvez donc réutiliser un tel masque, à condition de l'avoir porté pendant moins de 8 heures et à condition qu'il ne soit ni humide, ni sale. Mais il est assez difficile de mettre un masque usagé dans les deux sens sans contaminer vos mains, d'où notre conseil d'utiliser un nouveau masque à chaque fois. Si vous laissez le masque pendant au moins une semaine dans un endroit propre sans risque de contamination pour les autres, alors en effet, le risque de contamination diminue lors de la mise en place (mais on ne peut pas affirmer avec certitude qu'il n'y a plus de risque).^Kelly

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
22-05-2020

Nous rincons depuis des années tous les lessives (machine cycle rincage) avec Impresan (desinfectant avec ou sans leger parfum, convient égalemt pour peaux sensibles)

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
22-05-2020

Bonjour, mi janvier j'ai réservé, moyennant un acompte de près de 500 euros, un séjour du 27/06 au 11/07/2020 dans un camping du sud de la France. A présent, je dois régler le solde avant le 28/06/2020 mais au vu des circonstances particulières liées au coronavirus je préférerais remettre mon voyage à l'année prochaine. Pourriez vous me dire si c'est possible et si il existe une base légale.
Merci et bonne journée

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
28-05-2020
, a répondu:

Le prochain conseil de sécurité prendra une décision au sujet de la permission ou non d’un voyage hors de l’Union Européenne. Pour l’instant, ce n'est pas autorisé jusqu'au 8.6.2020. Il y aura éventuellement une prolongation de l’interdiction. En outre, sur le site du SPF économie, il est écrit "Les voyages qui n'ont pas encore été annulés en raison de la crise du coronavirus peuvent, en principe, se poursuivre. Les voyageurs doivent donc verser le solde du montant du voyage à l'organisateur de voyages comme c’est convenu dans le contrat.". Plus d'infos sur le site du SPF économie https://bit.ly/2KzhxNc. ^Kelly

Vous n'êtes pas connecté. Se connecter
15-05-2020

Le problème que les employés de banque ne jouent pas le jeu et risquent de contaminer leurs clients qui ne sont pas aussi jeunes et résistants qu' eux.
Je ne parle pas de la Sncb qui obligent les personnes à voyager sous peine de perdre leur billet