News

Les consommateurs modifient leurs habitudes par peur du Covid

07 août 2020

Les Belges vont moins au restaurant, évitent les centres commerciaux et ont souvent annulé leurs vacances à l'étranger. Le Covid-19 a clairement un impact sur notre vie quotidienne, comme le montre notre dernière enquête. Mais quid de l’avenir ? Participez à la discussion sur nos plateformes "Approved by tomorrow".

Notre dernière enquête sur les effets du coronavirus montre que le Belge a considérablement modifié ses habitudes. Mais qu’en restera-t-il une fois que la crise sera passée ? Votre avis est toujours très apprécié sur nos plateformes "Approved by tomorrow".

La peur est là

En juillet dernier, nous avons mené une enquête auprès d'un échantillon représentatif de Belges. Nous les avons interrogés quant à l'impact du coronavirus sur leur vie quotidienne. Et les réponses montrent que beaucoup ont modifié leurs habitudes, sous la contrainte ou non des mesures édictées par les autorités.

Par exemple, 48 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles vont moins souvent au restaurant. Près de la moitié utilisent également moins les transports publics et optent désormais plus souvent pour la voiture, le vélo ou la moto. Et 42 % des répondants disent qu'ils vont moins souvent au supermarché.

Certains secteurs sont très durement touchés. Plus de la moitié des Belges entrent moins souvent dans un magasin de vêtements, un quart n'y va carrément (plus) jamais. 43% disent fréquenter moins qu'avant les centres commerciaux. Bien entendu, tout cela profite au commerce électronique, dont les chiffres explosent comme jamais auparavant.

L'été sans vacances

Les Belges sont également beaucoup plus méfiants à l'égard de certains services ou infrastructures qui tournent d’habitude à plein régime pendant les vacances d'été. Pensons aux aéroports, aux gares ferroviaires ou routières, aux hôtels, aux maisons de vacances ou aux auberges de jeunesse ... Ils sont considérés comme "peu sûrs", voire "très peu sûrs" par nombre de nos répondants.

Pour beaucoup de gens, la pandémie a de toute façon un impact majeur sur les vacances d’été. 52 % des personnes interrogées prévoyaient de partir en vacances à l'étranger, mais au final, seuls 31 % ont effectivement fait ou feront le voyage. 19 % disent qu'ils n'ont même pas prévu de vacances du tout. D'autres, en revanche, choisissent de partir en vacances principalement en Belgique.

Votre avis sur la société post-corona

Tout l'été, nous nous pencherons sur la question "que se passera-t-il après le corona " ? Reviendrons-nous à l'ancienne normalité ou notre société changera-t-elle à jamais ? Peut-être ferons-nous des choix plus durables dans certains domaines ? Sous le label "Approved by tomorrow", nous abordons toutes sortes de thèmes, de la consommation locale et des voyages à la fiscalité et à l'énergie. Votre opinion et votre contribution nous sont précieux, alors n’hésitez pas à participer au débat sur nos pages de discussion.

donnez votre avis