News

8 Belges sur 10 désirent qu'un prix maximum soit imposé pour les masques

05 juin 2020
Huit Belges sur dix veulent un prix maximum pour les masques

Notre 6ème sondage en lien avec le coronavirus s'est intéressé à l'utilisation des masques. Si 88 % des ménages belges déclarent en posséder un, seuls 52 % en avaient reçu un, à la fin mai, de leur ville ou commune. Le Belge attend du gouvernement non seulement qu'il fournisse des masques de qualité suffisante, mais aussi qu'il impose un prix de vente maximum. C'est ce que nous avons nous aussi déjà exigé à diverses reprises auprès des autorités.

Quelque 88 % des ménages belges déclarent disposer d'un, voire de plusieurs masques à la maison, principalement des modèles jetables (62 %) et en tissu (62 %). Une famille belge possède en moyenne 14 masques jetables et 5 masques en tissu.

Il est intéressant de noter que près d'un Belge sur quatre affirme posséder des masques de type FFP2 ou FFP3, alors que ceux-ci sont en principe réservés au personnel médical. En outre, plus de la moitié de ces personnes déclare qu'elle s'est aisément procurée ces masques. Vu que leur certification pose de nombreux problèmes, on est en droit de se demander si ces personnes en ont vraiment eu pour leur argent.

Distribution gratuite: un échec

Les ménages belges se sont procurés des masques par différents canaux: 26 % les ont fabriqués eux-mêmes, 30 % en ont obtenu de leur famille ou de leurs amis et 30 % les ont achetés en pharmacie. Ceux qui les ont achetés eux-mêmes ont dépensé en moyenne 36 €.

A Bruxelles et en Wallonie, un ménage sur trois estime qu’il lui a été difficile de se procurer un masque, jetable ou en tissu. Fin mai, seuls 52 % des ménages en avaient reçu un exemplaire via leur ville ou commune.

Sans surprise, 62 % des Belges estiment que les prix des masques buccaux ne sont pas corrects, et 88 % pensent que le gouvernement devrait distribuer des masques gratuits. 82% des familles soutiennent notre demande d'un prix maximum pour les masques.

Le Belge se considère mal informé

En ce qui concerne l'utilisation des masques, on constate des différences régionales flagrantes. La sensibilisation des médias et autres acteurs permettrait-elle d’expliquer cette différence d'attitude ? Ainsi, 38 % des Flamands font leurs courses principalement ou toujours avec un masque, contre 81 % des Wallons. Et 14 % des Flamands en portent un dès qu'ils sortent, contre 53 % des Wallons.

Notre sondage* révèle encore que 12 % des Belges ne jugent pas nécessaire de porter un masque: 22 % d'entre eux parce qu'ils pensent être suffisamment prudents et encore 22 % parce qu'ils ne sont pas convaincus de pouvoir empêcher la propagation du virus par le port du masque. Ce chiffre doit-il être mis en lien avec les 38 % de Belges qui s’estiment pas du tout ou peu informés sur la façon d’utiliser des masques ? 

Le gouvernement doit prendre ses responsabilités

Quoi qu'il en soit, 50 % des répondants aimeraient savoir comment, quand et où ils peuvent obtenir gratuitement des masques auprès des autorités, et 45 % souhaitent davantage d'informations sur la manière de choisir un masque de qualité. Le rôle du gouvernement est crucial à cet égard. Moins de 60 % des Belges estiment que le gouvernement supervise suffisamment le contrôle de qualité des masques.

Nous demandons donc aux autorités de continuer à informer et à sensibiliser le public sur l'utilité des masques et sur la manière de les utiliser correctement. En attendant, vous pouvez consulter notre dossier sur le sujet, ainsi que notre tutoriel dans lequel nous vous expliquons comment bien utiliser votre masque. Par ailleurs, nous testons actuellement la qualité des différents types de masques, tests dont les résultats seront annoncés prochainement. 

Voici comment bien utiliser votre masque:

 

VERS LES AUTRES VIDEOS

 

* Ce sixième sondage s'est déroulé entre le 25 et le 27 mai 2020, auprès d’un échantillon représentatif de près de 1 000 personnes âgées de 18 à 74 ans.