Conseils

Franchise indûment réclamée

02 mai 2019

02 mai 2019
Notre abonné ne devait en principe plus supporter de franchise en cas d’accident, mais l’assureur avait omis de lui préciser qu’il devait demander explicitement la suppression de la franchise. Suite à notre intervention, l’assureur a accepté de la supprimer malgré tout.   

Monsieur Dominique Quittre, de Jambes, est assuré chez Ethias pour sa voiture. Suite à différents sinistres en tort commis en 2011, la compagnie lui avait signifié à l’époque qu’elle lui réclamerait à l’avenir une franchise de 800 € en cas de nouvel accident en tort. La préposée d’Ethias qu’il avait eue au téléphone suite à ce courrier lui avait toutefois dit que cette franchise de 800 € serait automatiquement supprimée après deux ans s’il n’occasionnait pas d’accident dans ce laps de temps. 

En décembre 2016, Monsieur Quittre est à nouveau responsable d’un accident. A sa grande surprise, Ethias lui réclame une franchise de 800 €, alors que cinq ans sans sinistre se sont écoulés depuis l’instauration de la franchise. Notre abonné proteste auprès d’Ethias. Son interlocuteur lui répond qu’il aurait dû demander lui-même la suppression de cette franchise après deux ans car elle ne s’annule pas automatiquement, contrairement à ce qu’on lui avait indiqué en 2012.

Monsieur Quittre se tourne dès lors vers nous.

Nous sommes intervenus

Nous plaidons la cause de Monsieur Quittre auprès d’Ethias : puisqu’il a reçu des informations erronées en 2012 d’un de leurs employés et qu’il n’a pas été informé de la nécessité de faire des démarches en vue de la suppression de la franchise de 800 €, nous demandons à Ethias d’annuler cette franchise.

La compagnie nous confirme que l’assuré doit demander lui-même la suppression de la franchise. Elle accepte toutefois à titre commercial de la supprimer pour le présent sinistre.

Un problème ? Nous pouvons vous aider

Vous aussi vous avez un problème? N’hésitez pas à utiliser notre module plaintes pour envoyer votre plainte à l’entreprise via Test Achats. Vous mettrez ainsi l’entreprise davantage sous pression et vous aiderez d’autres consommateurs qui se trouvent dans des situations similaires.

Vers le module plaintes