Dossier

Vous vous abonnez à un club de fitness? Quelques conseils

01 septembre 2016
centre fitness

01 septembre 2016
Il arrive trop souvent que des pratiquants de fitness entrent en conflit avec leur club au moment de stopper leur abonnement. Vous pouvez toujours faire appel aux 50 avocats de Test-Achats, mais mieux vaut prévenir que guérir. Avec nos conseils, vous éviterez beaucoup de problèmes.

Vous souhaitez déposer une plainte contre une entreprise?

Voici quelques conseils afin de prévenir d’éventuels problèmes dans un centre de fitness:

  1. Faites un essai avant de vous inscrire. La plupart des clubs de fitness offrent en effet la possibilité d’essayer leurs équipements avant l’inscription. De cette manière, vous verrez si le club correspond à vos attentes. 
  2. Prenez le temps de lire toutes les conditions générales du contrat que le centre de fitness veut vous faire signer. N’hésitez pas à les lire tranquillement chez vous. Ne vous faites pas charmer sur place par un collaborateur ou un commercial du club en question. 
  3. Lorsque vous décidez de signer le contrat, le centre de fitness est légalement obligé de vous donner un exemplaire signé. 
  4. Faites attention à la présence d’une clause de reconduction tacite du contrat et aux éventuelles conditions qui y seraient liées. En principe, une telle clause mentionne que le contrat sera prolongé automatiquement sans votre accord explicite. La clause doit normalement se trouver au recto des conditions générales, dans un cadre à part. Si le centre de fitness ne satisfait pas à cette exigence ou aux autres, vous pouvez porter plainte auprès du SPF Economie. 
  5. Sachez bien sous quelles conditions vous pouvez stopper le contrat, avant de signer. 
  6. Si vous optez pour un paiement par domiciliation, examinez toujours l’exactitude des paiements mensuels dans vos extraits de compte. 
  7. Prenez bien en compte qu’un déménagement pour raisons personnelles ne constitue pas une raison légalement valable pour annuler votre abonnement. Regardez ce qui est dit à ce sujet dans le contrat et essayez éventuellement de négocier avec le centre de fitness. 
  8. Demandez si le centre de fitness a souscrit au code de conduite (ce code a été créé en décembre 2015 par le cabinet Peeters et le secteur des centres de fitness pour plus de transparence dans le fonctionnement des centres de fitness).
  9. Vérifiez que votre contrat ne comporte aucune mention illégale ou aucune clausule qui vous oblige à payer des indemnités au cas où vous règleriez votre abonnement en retard, ou stipulant que le centre de fitness n’est redevable d’aucune indemnisation si, pour l’une ou l’autre raison, l’accès à ses services est supprimé.