News

De Village: nous réclamons près de 800.000€ à titre de dommage pour les supporters

10 mars 2017
LogoDeVillage

10 mars 2017
L’Union Belge de Football et Sun Reizen ont été condamnés en leur qualité d’organisateurs de voyage dans le dossier du camping De Village. Partie civile au nom de 200 supporters, nous invitons les fans lésés qui ne sont pas encore manifestés à le faire avant le 31 mars.

Dans l’affaire du camping De Village, le juge pénal a récemment condamné l’Union Belge et Sun Reizen au paiement de 3.000€ d’amende par organisation, ainsi qu’au remboursement des sommes déboursées par les supporters assorti d’indemnisation pour dommage moral fixée à 350€.
Dans une prochaine étape, le tribunal statuera sur les dommages respectivement encourus  par les 200 supporters que nous représentons.

Dernier appel pour les supporters lésés

Tous les fans lésés qui souhaitent participer à la procédure et qui ne se sont pas manifestés peuvent encore le faire! 

  • Contactez-nous avant le 31 mars  via le numéro 02 892 37 08 

Les supporters lésés sont invités à transmettre: leur bon de commande du voyage, la facture du voyage ainsi que la preuve de paiement, si le transport a été effectué séparément, le prix d’achat du ticket d’avion, ainsi que tous les frais supplémentaires tels que frais d’hôtel, téléphone, etc.

Attention! Pour pouvoir être représenté par Test-Achats dans le cadre de cette procédure judiciaire, il faut être ou devenir membre de l’organisation jusqu’à la fin de la procédure.

Saisie conservatoire

Vu l’appel introduit le 17 janvier 2017 contre le jugement par l’Union Belge de Football et Sun Reizen, nous envisageons d’introduire une demande de saisie-conservatoire auprès de (l’une de) ces parties pour s’assurer que les supporters seront effectivement indemnisés en cas de victoire en appel. Le montant total réclamé par l’organisation de consommateurs s’élève en effet à près de 800.000€. Bien davantage donc que les 172.850€ déjà réservés à cette fin par Sun Reizen dans ses comptes annuels. 

Petit rappel des faits

Lors de la Coupe du Monde de football de 2014, beaucoup de supporters belges avaient été séduits par la présentation du camping DeVillage que leur avaient faite Sun Reizen en collaboration avec la Fédération Belge du Football. Cependant, DeVillage était loin d’être le camping de luxe promis: douches sans eau chaude et trop peu nombreuses, toilettes sales, bacs à lessive hors d’usage, absence de Wi-Fi, manque d’électricité, petits déjeuners sans café, plage qui n’avait de privé que le nom,…
Cerise sur le gâteau : le camping ne disposait même pas de la licence de la part des autorités locales et était donc, par définition, illégal. 


Imprimer Envoyer par e-mail