News

Les élections, c’est l’affaire de tous les consommateurs

22 mai 2019

22 mai 2019
Dernière ligne droite avant le passage dans l’isoloir. Et donc, moment idéal pour rappeler nos revendications, analyser les programmes des partis, dresser le bilan des ministres sortants et souligner l’importance de l’Europe dans la défense des droits des consommateurs.

Ce dimanche 26 juin, vous élirez vos représentants à la région, au fédéral et à l’Europe. Un triple scrutin qui impactera le quotidien de tous les consommateurs.

Voici trois analyses qui devraient vous faire réfléchir avant de poser votre choix dans l’isoloir.

Les programmes des partis sous la loupe

La première analyse a trait aux programmes des partis.

Nos experts et lobbyistes ont comparé ces programmes avec les priorités reprises dans notre mémorandum pour les élections régionales et fédérales. Il était opportun de donner un aperçu le plus objectif possible de ce que les partis nous préparent en matière de protection des consommateurs.

Parcourez notre analyse des programmes des partis

Le bilan de nos ministres

La seconde analyse prend la forme d’un bilan ministériel. Pour la troisième fois, nous livrons un aperçu de l’activité des ministres impliqués dans les domaines qui concernent tout particulièrement le consommateur.

Notre relation avec eux est faite de nombreux contacts, réunions, échanges de vues et courriers. Notre organisation a donc un regard privilégié sur l’action de ces ministres; autant vous en faire part en toute transparence.

Voyez comment ont travaillé vos ministres

Le rôle fondamental de l’Europe

La troisième analyse est signée Ivo Mechels, notre CEO. Il rappelle combien L’Europe est importante dans les dossiers relatifs à la consommation. Elle joue un rôle fondamental, et osons-le dire, utile.

Avec le Beuc, nous sommes également présents à ce niveau. Auditions au Parlement européen, contacts avec des parlementaires belges et européens, réunions avec des fonctionnaires de la Commission, actions devant la Cour de Justice de l’Union européeenne, autant d’occasions de porter la voix des consommateurs dans nos domaines prioritaires: énergie, télécom, pratiques commerciales, obsolescence programmée, santé, concurrence et bien d’autres.

Découvrez le discours pro-Europe de notre CEO