News

Nouveau gouvernement: espoir pour les consommateurs

01 octobre 2020

Nous nous réjouissons de la note des formateurs du nouveau gouvernement fédéral, puisque nous y retrouvons bon nombre de points de travail et de combat que nous menons depuis plusieurs mois.  

La note de la nouvelle équipe Vivaldi rencontre en effet une série de nos préoccupations. Et elle est même parfois ambitieuse.

Faciliter le changement de fournisseur d'énergie

Ambition quand la note aborde la question d’une “énergie abordable” et rappelle que le marché de l’énergie doit fonctionner de manière optimale pour permettre aux consommateurs de changer facilement de fournisseur. Pour nous, il est également fondamental de travailler sur l'accessibilité, la transparence et l'équité de la facture d'énergie afin de préserver le pouvoir d'achat des gens.

Autre point positif, la nouvelle équipe gouvernementale s’engage à évaluer la loi “class action” (procédure collective) datant de 2014, outil essentiel de la protection du consommateur et de l’accès à la justice. Dans ce cadre, nous avons eu l’occasion de regrouper des milliers de consommateurs lésés dans des affaires emblématiques comme Ryanair, Facebook ou encore le Dieselgate. Mais ce cadre d’action a démontré des obstacles, des lenteurs et d’autres problèmes pratiques. Nous sommes prêts à collaborer avec les nouveaux ministres compétents pour y remédier.

L'obsolescence programmée pour la première fois à l’agenda politique

Nous saluons également le fait que la Vivaldi s’engage à veiller à ce que l'accès aux services bancaires de base ne reste pas lettre morte pour les groupes vulnérables, comme les personnes en situation de handicap, les personnes âgées ou les personnes qui n'ont pas d'accès numérique aux services bancaires. C’est un point essentiel de nos revendications depuis plusieurs mois face à la digitalisation bancaire et à l’évolution des tarifs du secteur. 

Nous nous réjouissons aussi du fait que la durabilité et l’obsolescence programmée des appareils figure pour la première fois véritablement à l’agenda politique. Rappelons que nous sommes particulièrement actifs dans ce domaine, notamment grâce au point de contact www.tropviteuse.be que nous avons mis en place dès 2016. La note formule le souhait partagé de faire de l’obsolescence programmée “une pratique commerciale déloyale” sanctionnée. La Belgique s’engage également au niveau européen à promouvoir des mesures de recyclage, de réparation et favorisant l’économie circulaire.

La santé pas oubliée

Enfin, le chapitre “santé” comprend également des intentions intéressantes qu’il faudra concrétiser: les suppléments d’honoraires à mieux réguler, des indicateurs de qualité des soignants et des institutions de soins, le refinancement des hôpitaux, etc.

Nous saluons toutes ces bonnes intentions et espérons qu’elles donneront lieu rapidement à des mesures concrètes.

 
User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question

1 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

06-10-2020

N'oublions jamais que nous avons les "politiques" que nous méritons.