News

Stop au geoblocking

05 avril 2016
geoblocking

05 avril 2016

Payer un prix différent pour une voiture ou une paire de chaussures selon que l’on soit belge, français, italien ou hollandais? C’est inacceptable. Ensemble avec le BEUC, nous lançons une vidéo de sensibilisation et demandons à la Commission européenne de mettre fin à cette pratique.

Lorsque les sites web bloquent des consommateurs d’autres pays, ils pratiquent le geoblocking. Ils refusent l’accès des consommateurs à leur produits ou à leurs services sur base de leur localisation, ou les redirigent vers un site adapté (par exemple belge) où le prix est « comme par hasard » différent. Dans un marché européen unique, c’est de la pure et simple discrimination mais c’est hélas très fréquent. Ensemble, avec l’association de consommateurs européenne BEUC, nous protestons contre cela. 

Monnaie courante

D’une part, le geoblocking intervient dans le commerce en ligne, où les acheteurs sont souvent redirigés vers le site web national du pays où ils se trouvent. Prenons par exemple un magasin de vêtements en ligne qui propose des réductions sur son site web britannique, lequel reste inaccessible pour le client belge qui sera renvoyé vers la version belge du site web. Quatre webshops sur dix fonctionnent de la sorte, d’après une enquête de la Commission Européenne.
D’autre part, le geoblocking est de mise pour les sites web proposant du contenu visuel comme des films ou des compétitions de sport. Là aussi l’accès est souvent refusé sur base de la location de l’utilisateur. Sept fournisseurs de contenu numérique sur dix bloquent les internautes d’autres pays et six sur dix sont obligés contractuellement de pratiquer de la sorte par leurs fournisseurs.

Le Parlement Européen a, dans une résolution prise en janvier, fait écho à notre demande de stopper le geoblocking illicite. C’est maintenant également à la Commission européenne de respecter ses promesses. Celle-ci devrait venir avec des propositions concrètes en mai ou en juin. 

Apprenez-en davantage sur le geoblocking

Tout comme les commerçants, les consommateurs doivent pouvoir profiter d’un marché européen unique. Dans le monde réel, nous n’accepterions jamais de devoir montrer notre passeport pour pouvoir acheter quelque chose dans un autre pays européen, ou de devoir payer un autre prix que la population locale. Pourtant, c’est ce qui se passe lorsqu’on achète en ligne ! 

Vous pouvez activer les sous-titres en français via la fonction "cc" de la vidéo

Imprimer Envoyer par e-mail