News

Pour un cartable sans risque

17 août 2021

Perturbateurs endocriniens, solvants toxiques, conservateurs allergisants… Le matériel scolaire que les enfants manipulent n’est pas toujours exempt de ces substances indésirables. Eliminez le maximum de risques en le choisissant bien. 

Nous sommes tous exposés à des substances dangereuses pouvant affecter notre santé. Mais les enfants y sont particulièrement sensibles. Et vulnérables. Ils y sont exposés par contact, ingestion et inhalation alors que matériel mâchouillé, peinture, encre ou colle sur les doigts, éventuellement mis en bouche ou portés aux yeux, font partie de leur quotidien. Autant les préserver lorsque nous en avons la possibilité par le simple fait d’être attentif à ce que nous achetons.

Labels et recommandations d’usage

Les fournitures scolaires ne relèvent hélas d’aucune législation spécifique, européenne ou nationale. Elles sont simplement tenues de répondre à l’obligation générale de sécurité des produits, contrairement aux jouets plus sévèrement réglementés. Seuls les labels écologiques reconnus sont au final garants d’une certaine qualité des produits. 

Au-delà, apprenons surtout à nos enfants à bien utiliser le matériel, à reboucher les feutres, fermer les pots de couleurs, à ne pas mettre les objets comme les bics, pinceaux, crayons, en bouche, à se laver les mains après peinture ou collage…

Eliminez un maximum de risques

  • Crayons noirs et de couleurs. Privilégiez le bois brut, non vernis et non peint, pour éviter tout risque si le crayon est mâchonné. Certains crayons de couleur ont été retirés du marché européen pour contenance de substances dangereuses. Le marquage CE est, dès lors, à privilégier même si, émanant du fabricant lui-même, il ne constitue pas une garantie à 100%.

  • Encres. D’une manière générale attention aux encres. Mettre la pointe d’un bic en bouche s’il a séché n’est pas une bonne idée.

  • Effaceurs. Achetez ceux à base d’eau, sans solvant et sans pictogramme de danger (pour le bisulfite de sodium de certains effaceurs rendant l’encre des stylos invisible). Mieux encore, utilisez un roller avec film correcteur aux émissions de solvants extrêmement faibles.

  • Marqueurs et feutres. Choisissez-les à l’eau, sans odeur.

  • Petit matériel : taille-crayon, règle, gomme,... Préférez les matériaux solides et durables en métal, bois non vernis, plastique recyclé solide ou sans plastique. Evitez les modèles souples en PVC qui peuvent contenir des phtalates. Privilégiez les gommes en vinyl qui ne sont ni parfumées, ni colorées. 

  • Peintures. Optez pour des peintures à base d’eau, de pigments naturels, de colorants alimentaires, et lavables à l’eau.

  • Colles. Bannissez les colles à paillettes intégrant des microparticules métalliques ou plastique. Préférez les colles végétales en pot ou en bâton aux colles synthétiques liquides ou en gel pouvant contenir allergènes et solvants.