News

Test-Achats exige des jouets sains pour nos tout petits

15 mars 2015
Test-Achats exige des jouets sains

15 mars 2015

La protection de nos tout petits est au coeur du débat en cette journée mondiale des consommateurs. Des fabricants utilisent toujours du formamide pour réaliser tapis et jouets en mousse destinés aux 0-36 mois. Or, cette substance est toxique. En attendant une loi pour le leur interdire, protégez vos enfants !

Le formamide est une substance reprotoxique (toxique pour la reproduction), irritante pour les yeux, les voies respiratoires et la peau... Mais les fabricants l’apprécient car elle est peu coûteuse et facile à utiliser.

Une législation laxiste

L’Agence nationale de sécurité sanitaire française (ANSES) recommande d’éviter toute exposition des enfants en bas âge au formamide. Un arrêté français fixe la concentration en formamide à 200 mg/kg pour la composition des tapis puzzle. En Belgique, après avoir opté pour la même limite, les pouvoirs publics ont hélas choisi de se référer à une norme européenne limitant à 5000 mg/kg (25 fois plus !) la concentration de toutes les substances cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques (dites CMR) dans les jouets. 

Des résultats préoccupants

Notre enquête a analysé 14 tapis puzzle et 3 jouets cubes en mousse. Les résultats en formamide dépassaient la réglementation française pour 5 tapis (1 espagnol, 1 portugais, 1 italien, et 2 tchèques), mais aussi pour 2 sets de cubes de la marque Toys’r’us vendus en France et en Belgique (via leur site internet). Comme cet arrêté ne concerne que les tapis puzzle, le fabricant continue à utiliser cette substance toxique dans d’autres jouets en mousse. De plus, il nous informe qu’il utilise une formule sans formamide pour la composition des tapis puzzles destinés à la France, la Belgique et l’Allemagne – où la loi est (ou a été) plus restrictive – et une formule avec formamide (plus économique) pour le reste de l’Europe ! 

Protégeons nos enfants

Pour évacuer les émissions toxiques de formamide, déballez et aérez le nouveau produit en mousse dans une pièce à part, si possible pendant un mois.
Par ailleurs, nous exigeons : 

  • Une révision de la concentration de 5000 mg/kg de formamide dans les jouets en mousse EVA (Ethylène acétate de vinyle), imposée par la directive jouets. Une concentration adaptée à la toxicité de chaque substance chimique devrait être imposée en lieu et place d’une concentration générale à tous les CMR.  
  • Que la loi belge se calque sur la loi française et limite la concentration de formamide à 200 mg/kg dans tous les jouets en mousse destinés aux tout petits et pas seulement dans les tapis puzzle.


Imprimer Envoyer par e-mail