News

Voici comment de "bons plans" Black Friday induisent les consommateurs en erreur

01 décembre 2020
/TA/Images/Home/Actions_Acties/blackfriday-2020/NF-teaser

Ces dernières semaines, nos experts, transformés pour l'occasion en redoutables chasseurs de prix, ont analysé en profondeur les promos liées au Black Friday. Toutes les bonnes affaires n'en étaient pas forcément. Paillettes sur des prix soi-disant promotionnels, prix barrés jamais utilisés jusqu'alors, ou encore réductions directement décomptées alors qu'il s'agit de cashbacks : voici comment certaines enseignes vous trompent.
 

Une promotion Black Friday en vaut-elle réellement la peine ? Pour distinguer les bonnes affaires des mauvaises, et mettre au jour d'éventuelles fausses promos, nos experts en prix ont analysé plus de 1 000 offres Black Friday, tant sur des prospectus qu'en ligne, dont 329 sur des produits qui figurent dans nos différents comparateurs.

Il s'agissait de promotions pour des catégories de produits populaires (téléviseurs, smartphones, casques audio, objets connectés, haut-parleurs, aspirateurs, robots de cuisine, etc.) proposées par les plus grandes chaînes de magasins d'électronique (Krëfel, Exellent, Selexion, Expert, Cora, Coolblue, Bol.com, Eldi, Carrefour, Fnac, MediaMarkt et Vanden Borre).

Comme nous nous y attendions, nos deux comparateurs les plus visités (téléviseurs et smartphones) ont également remporté la palme pendant la semaine Black Friday, suivis par d'autres produits tels que les casques et les enceintes Bluetooth.

Sur base des 234 promotions que nous avons vérifiées de manière encore plus détaillée, nous avons relevé des stratégies marketing et des tactiques pour le moins étonnantes.

Des promos gonflées

Pour plus de 30 % des promos (74 sur 234), nous avons constaté que le prix minimum utilisé avant l'offre était inférieur au prix barré sur la promotion. En moyenne, la réduction proposée était de 26 %, alors qu'en réalité vous n'obteniez qu'une remise de 8 %. Les plus enclins à pratiquer cette stratégie parmi notre échantillon sont Bol.com et Mediamarkt, avec des exagérations respectives de 24 % et 25 % en moyenne.

En zoomant sur la catégorie de produits, il s'avère que la remise moyenne annoncée pour les appareils high-tech est de 27 %, alors qu'elle n'est en réalité que de 9 %. Dans le cas des appareils électroménagers, la moyenne était de 30 %, contre une différence de prix réelle de seulement 7 %.

Quand le prix recommandé devient soudain la référence

Pour enjoliver leurs promotions, les enseignes utilisent différentes tactiques. Par exemple, elles affichent le prix de vente recommandé par le fabricant comme un prix barré à côté du prix Black Friday, alors que ce prix recommandé est en réalité rarement utilisé. Ce fut le cas, par exemple, pour une enceinte Bluetooth de JBL, sur laquelle un prix de vente conseillé de 299 € était indiqué alors ce prix n'avait jamais été appliqué auparavant.

Jongler avec les cashbacks

Certains se permettent aussi de jongler avec les cashbacks en les incluant immédiatement dans le rabais. Expert, par exemple, offrait une réduction de 90 € pour le Black Friday sur l'iPhone SE 64GB. Au final, il s'agissait d'une promotion de 40 € et d'un cashback de 50 €, ce que même nos chasseurs de prix n'avaient pas remarqué immédiatement.

Autre exemple, un téléviseur Samsung pour lequel, selon Vanden Borre et d'autres enseignes, vous receviez 500 € de réduction alors qu'en réalité, elle s'élevait à peine à 100 €.

De véritables fausses bonnes affaires

Elles ne représentent qu'une minorité dans notre échantillon, mais de fausses affaires existent bel et bien. Pour 9 produits, dont un robot de cuisine Bosch, nous avons trouvé un prix encore plus bas dans les 30 jours précédant la promotion Black Friday. Tout le contraire d'une bonne affaire !

Mais de bonnes nouvelles également

Mais tous les bons plans ne se sont pas avérés mauvais. Quelque 151 des 234 prix promotionnels (64 %) constituaient de vraies et correctes remises. Krëfel est apparu comme le meilleur de la classe : 19 % des vraies bonnes affaires de notre échantillon ont été trouvées chez ce vendeur. Il convient toutefois de souligner que dans les promotions, le prix de détail recommandé peut avoir été utilisé comme prix barré.

Notre analyse n'a pas été sans conséquences directes : la Fnac, par exemple, a réduit le prix des casques sans fil à 199 € après que nous ayons démontré que le prix promotionnel annoncé de 249 € était un prix qu'elle avait déjà appliqué auparavant.

Comparez avant de choisir

Vous recherchez un produit à un prix intéressant ? Sur notre plateforme dédiée au Black Friday, vous trouverez les meilleures offres sur plus de 100 produits, testés et recommandés par nos experts, et bien plus encore.

Vers notre plateforme Black Friday

User name

Participer à la conversation

Participez en postant un commentaire ou une question.

3 Commentaires

trier par :

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

16-02-2021

Je suis Monsieur Ibrahim de Londres, j'ai vu un ami de longue date la dernière fois que je suis allé à la Grande Mosquée de La Mecque en Arabie Saoudite, qui m'a présenté à la grande société franc-maçonnerie que cette société ne vous empêche pas de votre religion et que la franc-maçonnerie vous fait riche puissant et célèbre, après beaucoup d'explications, j'étais intéressé puis il m'a donné l'adresse email Worldunitedpowersociety@gmail.com de la société de la franc-maçonnerie, je les ai contactés et ils m'ont dirigé vers un grand maître Edmundo dont mon ami m'a parlé puis j'ai obtenu inscrivez-vous dans la société de la franc-maçonnerie, après quelques jours, je reçois une énorme somme d'argent et on m'a donné un appartement de luxe de première classe à Londres, ils ouvrent une entreprise où j'achète et vends du diamant et de l'or à Londres maintenant, en effet la franc-maçonnerie m'a aidé pour réaliser mon rêve .vous pouvez envoyer un message directement sur WhatsApp +2348159768201 à Lord Edmundo

Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

06-11-2019

Ce samedi, j'ai été au Blokker de Braine-le-Comte ou j'y ai acheté un article à 2,99 €.
Je paie avec un billet de 10 €, et la vendeuse me remet 7 euros.
Je lui fait remarquer qu'il manque 0,1 cent, celle-ci me dit qu'il n'utilise plus les 1 et 2 cents.
De ce fait, pourquoi annoncer des prix dont la fin est de 9 cents. De plus, aucune affiche le stipule ni à l'entrée du magasin, ni à la caisse. Après mes arguments, et celui que je préviendrais Test-achats, la vendeuse me remet 0,2 € afin de ne pas créer d'histoire pour 1 cent. Trouvez-vous cela honnête ?



Connectez-vous pour accéder à ce contenu.

22-11-2019
, a répondu:

Bonjour Aurore,

Merci pour votre question, une nouvelle loi entre en fonction le 1 décembre 2019, elle permet d'arrondir le prix au cent supérieur ou inférieur (ex: 4.99€ = 5 et 4,01€ = 4 ). Je dirais que Blokker à juste anticipé de 2 semaines la mise en circulation de cette nouvelle Loi. N'hésitez pas à prendre contact avec notre service juridique au 0800 39 805 (CodeJA05) si vous avez d'autres questions . ^Pol