News

Prix globalement stables en avril, avec exceptions: +10% pour les légumes

30 avril 2020
tentations supermarché

Aucune hausse significative des prix n’a été observée au mois d’avril, du moins pour les grandes familles de produits et de services. Ce qui n’exclut pas les augmentations spécifiques pesant négativement sur le pouvoir d’achat des ménages. En particulier dans l’alimentation.

Le taux d’inflation pour le mois d’avril, communiqué récemment pas le SPF Economie, atteint 0.57 % et est en diminution pour le 3ème mois consécutif.  Ceci signifie que, globalement, les prix sont restés stables.  

Taux d’inflation en baisse depuis de début de l’année

Si l’on regarde froidement la courbe d’évolution générale des prix, l’impact du coronavirus sur ceux-ci est nul, contrairement à la perception que l’on pourrait avoir.

Bien sûr, tout le monde n’achète pas tous les produits repris dans le calcul de l’inflation, de sorte que celle-ci peut être fort différente d’un ménage à l’autre. A cela s'ajoute la baisse des revenus éprouvée actuellement par certains ménages. D’où le ressenti différent des consommateurs.

Certains produits alimentaires en forte hausse

Par contre, les produits alimentaires nous concernent tous et leurs prix ont, globalement, augmenté de 1.7 % sur ce dernier mois. Ce chiffre est certes plus élevé que l’inflation générale mais n’a rien d’exceptionnel.  Par contre, certains produits méritent que l’on s’y attarde.

Les fruits et légumes frais (hors pommes de terre)  ont vu ce dernier mois leur prix augmenter, respectivement de 3 % et même 10 % pour les légumes ! 
Le poisson frais et les fruits de mer frais ont également vu leur prix augmenter :  le poisson (+ 4 %) avait cependant connu une baisse de prix de l’ordre de  7 % entre février et mars.   Le prix des fruits de mer a augmenté de 10 %.  

Parmi les produits dont le prix a augmenté, pointons aussi la viande de mouton et d’agneau (+ 7 %), les pâtes alimentaires (+ 4 %), la viande de boeuf et veau (+ 3 %), le riz (+ 2 %).  Le prix de la farine, dont les stocks en magasins ont tellement été mis sous pression, est quant à lui resté stable. 

A noter également : les prix des chips, de la bière et du vin ont augmenté de 3 à 5 % ce dernier mois.  Les boissons rafraîchissantes et les glaces sont 3 à 4 % plus chères.



Prix sous surveillance

Nous continuons à surveiller l’évolution des prix en supermarchés et nous mettons à jour quotidiennement nos données.

Vers notre dossier sur l'évolution des prix

Si vous constatez des augmentations anormales, n’hésitez pas à nous les renseigner via le formulaire de plainte corona.

Vers le formulaire de plainte corona

Trouvez le supermarché le moins cher de votre quartier

Vers le module supermarchés